13 astuces pour nourrir ma routine bonheur en temps de confinement

Je me rappelle cette grève étudiante quand j’étudiais au cégep. Celle-là même qui coïncidait avec une grève des employés de la quincaillerie où je travaillais. Je me retrouvais à la maison sans devoirs à remettre, sans travail, sans argent… J’ai décidé, dans les circonstances, que j’allais apprendre à tricoter. Je repris le chemin du cégep quelques semaines plus tard avec des confections toutes neuves.

Nous sommes des êtres de routine, nous sommes confortables dans un horaire fixe. Nos habitudes de vie sont chamboulées à l’heure actuelle. Quoi de mieux que de s’en créer d’autres qui rechargent le moral? Nous pourrons nous vanter ensuite de sortir de cette crise en ayant été actives, créatives et constructives.

Cocooning obligé, faisons preuve de créativité, mais davantage de « créactivité ».

1. Apprendre à méditer

Je me suis mise à la méditation il y quelque temps. Quand la machine à penser ne te donne aucun répit, il est temps de trouver un moyen de calmer ce carrousel qui te fait tourner en rond.

La cohérence cardiaque et la méditation furent pour moi un voyage intérieur fructueux. La méditation apporte le calme, le retour à soi en créant cet espace lumineux, positif et attentif.

Tu sais, cet espace où il est permis d’être soi sans barrière, sans performance, sans jugement. Créer une routine de méditation c’est s’accorder du temps et de l’amour de soi.

2. Suivre des cours en ligne

Tu te passionnes pour la photographie, la musique, le jeu d’échecs? Il est possible de suivre une foule de formations en ligne souvent peu coûteuses ou encore gratuites.

Fais une liste de ce que tu souhaiterais acquérir comme connaissances. Peut-être veux-tu augmenter tes compétences ou peaufiner ton art, c’est le temps de faire le saut et chercher de nouveaux apprentissages.

3. Cuisiner de nouvelles recettes

En ce temps de confinement, nous redécouvrons le plaisir de cuisiner. C’est un peu comme le temps des fêtes où nous passons nos journées au fourneau pour des plaisirs gustatifs renouvelés. Entrée, plat principal et desserts sont au menu. Pour les amateurs de vins, nous découvrons qu’il existe d’autres versions du légendaire « vindredi ». La cave regorge désormais du vin du lundi soir ou du mercredi soir.

On a du temps pour cuisiner, pour déguster, pour faire plaisir à nos papilles tout en mangeant en pleine conscience. On mange mieux et on se réconcilie avec la simplicité de cuisiner à domicile.

4. Colorier des mandalas ou dessins pour adultes

Je me rappelle à une certaine époque où j’étais en arrêt maladie… une des rares fois dans ma vie, je me suis initiée au coloriage pour adulte. Tu sais, c’est long attendre la guérison. Je me suis alors équipée en cahiers de Mandalas de Claudette Jacques. Elle explore les thèmes sur l’estime de soi, le lâcher-prise, le moment présent et plusieurs autres. Des heures de plaisir!

En guérissant de ma chirurgie, j’avais même développé de l’arthrose dans les doigts de la main droite😂😂. Mon médecin avec un rire en coin avait même écrit dans mon dossier « douleur au doigt, car la patiente fait du coloriage ».

5. Apprendre à tricoter

Qu’on se le dise, tricoter relaxe!

Cette simple activité manuelle et le fait d’être concentrée sur cette tâche ouvrent les portes à un état de tranquillité. Tricoter c’est vivre en pleine conscience! Cet état est propice à mieux gérer cette période où le stress ou l’anxiété est plus qu’évidente.

Il y a quelque chose de vraiment gratifiant à réaliser un vêtement. Et si le cœur vous en dit, offrir votre création qui vous a demandé du temps devient un acte d’appréciation envers un proche. Le sens donné à ce cadeau est d’autant plus riche, car nous faisons présents de notre temps, de notre imagination et de notre sens de l’art qui s’inscrit dans chaque maille.

6. Écrire sa vie

Écrire sa vie et s’y investir demande de passer en revue des portions d’existence. C’est s’accorder une pause, un endroit pour se « repauser » et digérer cette vie riche d’expériences de toutes sortes.

On s’y « dépause » pour se perdre dans ses pensées. On s’arrête pour écrire sa vie, mais aussi pour « penser » nos blessures ou pour les « panser ».

Au fil des mots qui s’alignent, une confiance s’installe. Une confiance dans ce processus, une confiance que l’expérience servira à quelque chose.

Voir sa vie ainsi coucher sur papier nous offre une perspective nouvelle de soi et des autres. Je vous assure que ce qui émergera de cet acte d’écriture sera la fierté. Une fierté grande d’ÊTRE.

Le bilan de vie ne s’évalue pas en terme de productivité ou de performance.  Il faut le voir comme un fil conducteur reliant les divers événements de sa vie. C’est tout simplement l’expression d’une vérité, de ta vérité.

7. Revamper une pièce de la maison

On s’inspire sur Pinterest pour piquer des idées ici et là! En ce temps de confinement quoi de mieux que de revamper une pièce de la maison. Il y a longtemps que vous y pensiez! Voilà un moment propice à mettre un peu de chaleur dans un coin de la maison. Allez hop! On change la vocation d’une pièce, on crée, on déplace, on repeint et on accessoirise. Que dire du plaisir de redécouvrir un espace oublié!

8. Lire des livres qu’on n’a pas eu le temps de lire

Si tu es comme moi, tu achètes des livres d’avance.

Des titres accrocheurs, des contenus qui nous rejoignent, une couverture attirante et voilà que nous sortons de chez le libraire avec une facture salée. Finalement, notre gourmandise littéraire nous a joué un tour et nous n’avons pas eu le temps de tout lire.

Pour ma part, j’adore savourer une livre sans le gober d’un couvert à l’autre. J’aime jumeler le livre à un petit cahier spécial où je répertorie les segments qui me collent à la peau, des phrases, des exercices qui font sens pour moi.

À la fin, je dispose de résumés et d’exercices éloquents. Ce que j’aime dans cette façon de lire c’est qu’avec le temps, je peux facilement me replonger dans mes élans de croissance personnelle.

9. Se remettre à peindre et à dessiner

Ne jette jamais tes vieux magazines. Plutôt découpes-y des images colorées qui expriment tes souhaits, des objectifs de vie ou tout simplement ce qui te fait sourire.

Récolte des images gourmandes, de dépaysements et d’effervescence. Intègre à ces images des mots drôles, des mots punch, des mots bienveillants, des mots doux qui câlinent le cœur. Fais-en un vision board ou un inspiring board.

Ma routine quotidienne est teintée de ce rituel d’écriture, de collages et de dessins. Pour moi, c’est un moment de détente pour me connecter à des images éloquentes et percutantes. M’imprégner de tant de couleurs est mon moment beauté de la journée.

Tu as remisé tes pinceaux depuis belle lurette. C’est un temps favorable pour le retour à la créativité, à l’intériorité et à l’explosion des couleurs. N’hésite plus et go for it!

10. Apprendre une nouvelle langue

Ma fille a une facilité et un goût pour les langues qu’elle s’ambitionne à visiter. Je me rappelle que pendant son secondaire, elle avait un intérêt marqué pour le Japon et a appris quelques usages langagiers via le web. J’étais très surprise de cet engouement soudain, mais à la fois très fière.

Quelques heures par jour pour apprendre quelques rudiments d’une langue étrangère peuvent vite devenir enrichissantes et très motivantes. C’est aussi une belle façon de préparer une nouvelle destination voyage… parce que nous allons voyager à nouveau un jour…

11. Faire un pique-nique printanier

En ce temps de crise, nous devons user d’imagination et réinventer les moments devenus ordinaires par des moments que nous rendons farfelus.

Par une journée de beau temps, quoi de mieux que d’inventer un pique-nique patio. On s’aménage un espace à l’extérieur, on prépare un repas froid pour un moment dont on se souviendra longtemps.

12. Lancez-vous dans le scrapbooking.

Fais imprimer des photos de vacances ou des clichés riches de sens. Tu ne verras plus le temps passé. C’est aussi une activité qui se fait tellement bien avec les enfants.

Prépare le prochain anniversaire de ta sœur, ta meilleure amie, ton conjoint et choisis des photos qui évoquent des souvenirs heureux.

Je m’amuse à confectionner ce type de cartes d’anniversaire pour un effet wow chaque fois. C’est un plaisir de faire l’assemblage de parcelles de bonheur, mais encore plus heureux de voir la réaction des personnes à qui il est dédié.

C’est un cadeau de cœur, un cadeau emballé d’amour, un cadeau qui se bonifie au fil du temps.

13. Suivre des tutoriels beauté

On commence à en avoir marre de se voir au naturel toute la journée. S’offrir une journée de bichonnage à la maison c’est une belle façon de prendre soin de soi.

Un facial maison pour une peau rafraîchie, c’est tout sauf banal.

On se lance dans l’essai de nouvelles techniques de maquillage. Ça peut être amusant et joyeux! On a le temps, on a du temps pour revamper et revoir nos stratégies beauté.

Pour ma part je suis accro à la page de l’abc du maquillage Académie par Marilyn Pellerin  qu’on appelle affectueusement Marie Makeup.

Assurée qu’elle ajoutera du pétillant dans votre journée beauté.

2 commentaires
  1. Super inspirant Ça fait vraiment le tour des multiples habiletés que tout le monde peut essayer a des degré divers selon leurs gouts ou passions…….!!!!

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.