Coup de cœur de Colette : Mon Vet Privé

J’ai vécu ce « coup de cœur » à la suite d’un événement triste et déchirant… un genre de passage obligé! 😢

J’avais le plusssss beau chien, le plusssss intelligent, le plusssss magnifique de la terre! Même ceux qui n’aimaient pas les chiens l’aimaient. C’est peu dire!

Son nom : Menhir08. Pourquoi le 08.? C’était un adorable labernois de chez Mira. Ce chien nous a fait vivre des moments uniques, extraordinaires, d’amour inconditionnel!

On le voulait éternel ce Menhir… malheureusement c’était irréel.

Le moment tant appréhendé s’est pointé durant les Fêtes. Il a commencé à avoir des signes de vieillesse : vomissements, faiblesses, fatigue… On l’a amené au CHUV, ils l’ont bien examiné, mais son âge faisait entrave à son rétablissement. 

J’ai discuté, en famille, de son futur rapproché. Mon fils espérait qu’il reprenne forme. Ma fille, qui travaille au CHUV, ne voulait pas avoir à lui préparer sa fin 😣.

J’ai alors décidé de me renseigner et de voir ce qui était possible. J’appelle une clinique vétérinaire qui me renseigne et le vétérinaire en question, qui en mettait trop, me dit finalement que ça coûterait plus de 1200 $ plus taxes pour la piqûre, le transport ambulancier (de luxe) et l’incinération. Oh là là… ce n’est pas donné!

Je continue mes recherches et découvre une annonce Mon Vet Privé. Je les appelle pour voir ce qu’ils me proposeraient et pour voir si le prix précédent était compétitif. Toute qu’une surprise! 

Les vétérinaires, des femmes, d’une gentillesse incroyable m’expliquent tout et me proposent… l’euthanasie à domicile! QUOI… heuuuu nooooon! Nenooon!

Et elles m’expliquent que l’animal ne vit pas de stress, qu’il est dans le confort et la sécurité de son foyer, de son entourage, de ses odeurs. L’une d’elle me parle de prix… rien à voir avec le prix précédent (vraiment moins cher!), alors je coupe court, la remercie et je raccroche.

Au souper, j’en parle aux enfants, car cette décision sera prise à trois. Mon fils réfléchit, ma fille n’est pas tout à fait d’accord à ce que ce soit fait à la maison… et moi je suis embêtée!

On en vient à la conclusion que faire la route pour l’amener à l’euthanasie… la pire route à faire, d’une tristesse inouïe, l’aller et le retour. Que notre adorable Menhir serait stressé par le déplacement en voiture, par les animaux là où on l’amènerait, par la table de métal sur laquelle il serait déposé…

On décide de le faire à domicile.

LA MEILLEURE DÉCISION À VIE!

Nous avons pris le temps avec lui, chacun notre tour. Les vétérinaires sont arrivées à l’heure prévue, elles ont pris le temps avec Menhir, nous ont expliqué tout le processus à venir et nous ont laissé tout le temps dont on avait besoin. Tout s’est fait dans le plus grand respect, ça a été très bien fait! 

Ma fille qui doutait m’a dit : notre prochain animal vivra la même chose! Mon fils était apaisé et comblé de ce dernier moment, et moi, bien c’est aujourd’hui que je le partage comme coup de cœur! 😉🦋

Pour plus d’information sur le Service vétérinaire mobile Mon Vet Privé, visitez leur site Web ou communiquez avec eux au 438 889-8902.

6 commentaires
  1. J’ai les larmes aux yeux… ma belle Roxy de 13 ans 7 mois nous a quittés en octobre 2018. Le vieillissement avait fait son oeuvre, difficultés à monter et descendre les marches, à se lever et aussi marcher à la fin… Notre vétérinaire a bien fait les choses, pas de table de métal mais une petite pièce fermée à l’écart. Sincèrement si j’ai un autre chien un jour, j’opterais pour le vet à domicile.

  2. On vous comprend. Il y a quelques temps nous avons vécu la même chose avec notre chatte. Mon Vet Privé est une équipe formidable. Nous leur seront toujours reconnaissant.

  3. j’ai toujours fait euthanasier mes loulous chez moi et c’est extra pour ne pas les stresser. Ils partent dans le confort de leur domicile, Merci la clinique Vétérinaire St-Sacrement et à mon cher Docteur Coss de Québec qui grâce à eux je procède ainsi depuis plusieurs années.

  4. Moi aussi j’ai eu les larmes aux yeux car je pense au moment où j’aurai à vivre ce moment déchirant de l’adieu avec mon beau Wiski d’amour que j’ai été chercher dans un refuge, il y a 4 ans et lui avait 7 ans. Mon premier chien à vie, je ne connaissais pas ce lien chien/humain. Je connaissais le lien chat/humain et ce n’est rien de comparable avec la relation avec mon Wiski. Il me suit partout, malgré ses peurs, il veut être avec moi tout le temps, partout. Si je le laissais faire, il dormirait avec moi dans mon lit, mais non, il dort par terre, près de mon lit. Il déteste la voiture mais pour être avec moi, il a essayé et ré-essayé et aujourd’hui, il aime venir faire un tour de voiture et l’apprécie à petites doses….Je suis aimée comme je ne l’ai jamais été par un chat, trop indépendant et solitaire pour avoir une relation aussi près et aussi rassurante que celle avec mon chien. Je souhaite, le jour final venu, vivre la même expérience que Colette, soit, le voir me quitter, couché dans son coussin préféré, entouré de ses toutous et jouets et de sa maîtresse préférée: Moi. J’aime ce chien de façon inconditionnelle et sans restriction et il me le rend comme personne ne peut le faire. Le plus beau cadeau que je me sois fait dans cette vie a été d’aller chercher ce chien qui comble mon manque d’enfant et qui m’oblige à aller marcher et à prendre soins de lui et de moi à tous les jours. Ce n’est pas moi qui lui ai fait un cadeau le jour où j’ai été le chercher au refuge, c’est lui qui m’a fait connaître un amour inconditionnel que je n’avais jamais connu, ni avec un autre animal, ni avec un autre humain. Merci Wiski d’être dans ma vie.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.