Élyse Marquis, radieuse et lumineuse

Le mot radieuse ne peut pas mieux convenir à notre invitée du mois. Élyse Marquis est une femme lumineuse : sa voix enjouée, sa joie de vivre nous incitent à la bonne humeur.

Diplômée du Cégep de St-Hyacinthe en théâtre, Élyse Marquis est une touche-à-tout. C’est sans aucun doute grâce à ce côté caméléon qu’elle a une carrière très variée qui va d’animatrice à la radio, à comédienne au cinéma en passant par chanteuse dans les comédies musicales (elle a d’ailleurs brillé dans Demain matin, Montréal m’attend!). Elle excelle autant dans les séries dramatiques que dans les quizz, où elle se transforme en performer et en participante redoutable. Nous nous sommes entretenues avec elle, qui vient tout juste d’entrer dans la grande famille des Radieuses…

Le choc électrique de la cinquantaine

Élyse me dit d’emblée que la cinquantaine lui a donné un choc électrique du bon bord. « Moi, j’ai la culpabilité facile comme bien des femmes, je me questionne, j’ai tu été assez fine, j’en ai tu assez fait? autant avec ma famille que mes parents et même avec du monde que je ne connais pas. Par exemple, une dame me parle à l’épicerie et je suis concentrée, en arrivant dans l’autre allée je vais me dire, ah pourquoi tu l’as pas écoutée plus et là je la recherche pour aller la revoir, c’est trop, finalement.

Alors, la cinquantaine m’a fait me dire; là tu as cinquante ans c’est assez. Sois gentille parce que c’est dans ta nature, sois à l’écoute parce que tu vas te coucher et être déçue de toi, mais je me dis maintenant : as-tu fait ton maximum? Oui, alors c’est assez.

Je me le répète au moins une fois par jour, j’ai 50 ans. Si quelqu’un me dit qu’il n’aime pas ce que je porte, je me dis; bien moi j’aime ça, j’ai 50 ans, je peux-tu m’habiller comme je veux.

Je me dis aussi que j’en ai plus derrière que devant alors là je vais en profiter. »

Vieillir à l’écran… bien oui!

Élyse n’est pas effrayée par le fait de vieillir à l’écran. Disons que ce questionnement est survenu davantage lorsqu’elle a perdu l’animation des Chefs, celle de sa quotidienne Alors on jase et en plus de vivre une séparation. « Tout cela est arrivé dans la quarantaine et là le questionnement a été plus grand. Qui suis-je, si je ne suis plus à la télé, si je ne suis plus la femme de…? Bien sûr, je suis toujours la mère d’Alice, mais la femme elle, que va-t-il lui arriver?

Cette étape m’a amenée à relativiser les choses, je me sentais parfois dans le vide, alors je me disais, tu as perdu beaucoup, mais qu’est-ce que tu as? Alors là, je constatais que j’avais encore beaucoup de choses et de gens autour de moi. Alors, maintenant je me concentre davantage sur ce que j’ai.

J’ai eu un gros deux ans de remise en question qui m’a amenée à réfléchir sur ce qui j’étais, ce que je voulais. Je sais que je veux faire ce métier, c’est tellement agréable, se faire dire dans la rue qu’on est bonne, qu’on nous aime c’est quand même tout un privilège. Mais, travailler derrière la caméra c’est correct aussi. Je fais des voix, je peux coacher des comédiens. J’ai plusieurs intérêts, j’aimerais suivre des cours… »

Élyse… entrepreneure?

C’est cela qui l’a amené à vouloir peut-être créer une petite entreprise, quelque chose en lien bien sûr avec son métier, coaching, casting… Qui sait! Elle se fait actuellement conseiller. « Si je travaille moins à la télé, j’aurai autre chose. » Après tout, comme elle le dit si bien, elle a 50 ans, elle peut bien faire ce qu’elle veut. « Je ne veux pas m’apitoyer, on ne peut pas être toujours à la merci des contrats. »

Pour elle, la cinquantaine apporte du renouveau, les portes se sont déjà fermées il y a quelques années, mais maintenant les fenêtres s’ouvrent. « Il fait soleil et c’est beau, c’est comme une deuxième chance, une deuxième vie. »

La chef des chefs

Élyse Marquis anime de main de maître la populaire émission Les Chefs qu’elle qualifie d’aventure extraordinaire. Lorsqu’elle a perdu pour une courte période l’animation de l’émission, elle fut très peinée. À sa grande surprise, Radio-Canada est revenue sur sa décision l’année suivante et elle a repris son rôle d’animatrice. Ce revirement de situation l’a amenée à un constat très positif.

« Moi, dans la vie je crains toujours le pire. Par exemple, lorsque je pars en voyage j’apporte tous les médicaments possibles au cas où. Comme ça je ne suis pas prise au dépourvu parce que je m’y attendais. » Alors, lorsqu’elle a reçu l’appel de sa productrice pour lui annoncer que l’émission revenait, elle a constaté que le pire n’arrive pas toujours. La vie nous réserve parfois de belles surprises.

Il y a maintenant trois ans que l’émission a repris et le plaisir y est toujours, les journées sont parfois longues, mais comme elle le dit si bien : « ce n’est pas grave. L’équipe est fabuleuse et on travaille tous ensemble. Donc faire de longues heures dans le plaisir, vraiment pas grave, on s’aime, on en profite. »

Sa fille Alice

Sa fille unique a maintenant 15 ans et elle est devenue une belle adolescente. Elle qui fait d’ailleurs beaucoup de doublage depuis l’âge de 7 ans, rêve de faire des comédies musicales et pas n’importe où : sur Broadway! Elle qui a excellé l’année dernière dans la comédie musicale Mary Poppins fréquente maintenant une école où les participants sont choisis pour y travailler. Élyse l’accompagne dans son rêve même si elle souhaite que les choses n’aillent pas trop vite : « nous sommes très proches, c’est la relation qui me rend le plus heureuse. Alice est ma priorité, alors on est beaucoup dans le compromis; elle demande des choses et je lui fais part de mes inquiétudes et on en vient à une entente. On a une belle complicité. »

Et l’amour?

« Pour l’instantdit-elle, il y a zéro place pour l’amour… J’aime ma liberté! Alice a 15 ans; je pourrais, mais mon amour va vers elle, vers ma famille, mes amis, et j’en suis comblée. C’est très précieux pour moi. »

On pourra voir Élyse…

Elle animera La Fureur dans le cadre du Festival Juste pour rire le 17 juillet à la Place des Festivals et jouera une psychologue dans Trop à l’automne. Mais avouons-le, on souhaite vraiment la retrouver pour la dixième saison de la populaire émission Les Chefs. On se croise les doigts!

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.