En décembre, offrez-vous la culture en cadeau!

Allô les Radieuses, est-ce que vos décorations traînent encore dans une boîte pour être montées ou votre magasinage à moitié fait? Pas de stress, en décembre c’est aussi le temps de se gâter, il y a tant à voir et à expérimenter pendant ce mois rempli de party à en avoir mal au cœur! Faites-vous donc un ou plusieurs cadeaux culturels!

Avant Noël, passez donc au Salon!

Ça ne nous rajeunit pas, mais vite comme ça, ce fabuleux salon en est à sa 63édition à la Place Bonaventure! Et cette année, on va fêter ça pendant 11 jours avec le thème qui sied tellement bien à nos artistes et artisans : Destination création. Des créateurs de partout au Québec et même d’ailleurs. Gavez-vous de beauté, de courts-métrages sur les artisans, des conférences, il y a même Jean-Claude Poitras qui décore le salon avec des créations recueillies sur le site, manger les plats du chef Jean-Baptiste Peupion présentés dans des assiettes produites par un céramiste d’ici ou encore croiser le porte-parole Christian Bégin et pourquoi pas en profiter pour donner un bon coup de pouce à la Fondation du Dr Julien en faisant emballer vos cadeaux achetés sur place. On a hâte de passer au salon!

Sortez donc en famille!

Tiens! Pourquoi ne pas se payer un bel après-midi au Planétarium Rio Tinto Alcan et y amener vos petits-enfants? Le temps des fêtes est idéal et sachez qu’il vous offre deux occasions de vivre une expérience toujours hors de l’ordinaire. Cette fois, voyez Planète 9 qui est inspiré du film produit par les collègues planétariens de Chicago qui se posent la question : sommes-nous à la veille de trouver une autre planète? Ou encore, vous aurez réponse à une autre question, soit pourquoi les choses qu’on lance dans les airs retombent toujours par terre? dans le film d’animation gagnant de nombreux prix, Les secrets de la gravitation! Vous en tomberez en bas de votre siège!

Voici venu le temps de l’année où je nous plogue, moi et ma gang de 110 choristes qui formons ce merveilleux chœur qui me tient tant à cœur. Si vous avez le goût d’un concert de Noël qui sort complètement de l’ordinaire, sachez que notre brillant chef Jean-Philippe Dutil a toujours d’éblouissantes propositions et nous lance de beaux grands défis. Cette fois, c’est un Noël principalement contemporain sous le thème de la nativité que nous chanterons en ce dimanche de la mi-décembre. Ça vous permettra d’entendre des œuvres de compositeurs anglais, américains, allemands, norvégiens et même québécois; Rutter et son immense Gloria, Tavener, Carter, Willcocks, Biebl, Mendelssohn, Gjeilo et Jeay. Que ce soit a capella ou avec un ensemble de cuivres, percussions et orgue, on s’en donnera à cœur joie pour vous faire vivre un bel après-midi! On vous attend donc à Sherbrooke! Si vous venez y assister, essayez donc de me reconnaître dans les gradins et venez me voir après le concert! Un indice, je chante alto dans le lot… 😉

Psst : Restez à l’affût, un beau concours sera lancé sur la Page Facebook du Magazine ce midi pour vous donner la chance de gagner une paire de billets!

Fort d’un grand succès en 2017, cette salle mythique de la rue Fullum accueille à nouveau cet impressionnant maire de Montréal qui a attiré pas moins de 100 000 personnes lors de ses funérailles en 1958. Allez-y avec vos plus jeunes pour qu’ils puissent constater que Camilien Houde n’est pas juste une grosse côte difficile à monter en vélo…! C’est Pierre Lebeau, plus grand que nature qui campe ce personnage qui a marqué l’histoire montréalaise. Il est brillamment entouré d’une vingtaine de comédiens qui se donnent les répliques signées par Alexis Martin. Un bien bon voyage dans le temps en coproduction avec le NTE. Fascinant!

Un cadeau musical? Toujours bien plaisant à recevoir!

L’album Héritage Hommage à Félix Leclerc – GSI Musique

J’admire depuis bien longtemps Monique Giroux qui est pour moi la plus grande amoureuse spécialiste de la musique francophone dans toute cette galaxie! Voilà que Mo, comme je me plais à l’appeler, fait aussi de bien beaux projets et celui-ci que je vous propose est d’une immense beauté. Oui! Qu’elles sont belles et grandioses les chansons de notre grand Félix revisitées par une quintette à cordes de l’OSM et par une pléiade de jeunes artistes d’ici.

C’est pas mêlant, ça prend au cœur d’entendre les Émile Boudreau, Pomme, Mon Doux SaigneurÉric Charland, Matt Holubowski, Lou-Adriane Cassidy et autres. Les arrangements de ce génie qu’est Simon Leclerc sont si beaux et chacune des interprétations si émouvantes. Tant pour vous ou encore pour faire découvrir l’œuvre magistrale de notre géant de l’île d’Orléans, offrez ce beau « record » à vos enfants et petits-enfants. Oui! Oui! Un CD, ça existe encore et ça se place encore très bien en dessous d’un arbre de Noël!

Faut bien écouter un peu de musique du temps des fêtes avec tout ça et la star du country Guylaine Tanguay vous lance que c’est avec elle que ça commence! Je dois vous avouer que je ne suis pas une fan de ce genre musical, mais j’ai une admiration pour cette femme qui a teinté la scène musicale de 2018 avec détermination. Elle s’est même rendue à Nashville pour vous offrir des classiques à saveur country et pour la première fois en 46 ans de vie, la belle Guylaine, native de Girardville au Lacs’offre le Centre Vidéotron de Québec à 3 jours de Noël, soit le 22 décembre! Faut le faire! Je suis certaine qu’elle va faire lever le party, je vous en passe un papier!

Les merveilleux musiciens d’Infusion Baroque sont installés à Montréal et c’est très bien ainsi! Cette formation qui aime nous faire découvrir des compositeurs peu connus nous présente le compositeur allemand Georg Anton Kreüsser qui était un fan de Mozart et ça s’entend dans ces six quintettes qui marient instruments à cordes et à vent. Un véritable cadeau pour nos oreilles et notre âme notamment parce que cet ensemble de virtuoses interprète ses pièces avec des instruments d’époque. Si vous êtes à Montréal le 5 décembre, sachez qu’ils seront au Centre d’art de Montréal à 18 h! De quoi être aux anges!

Bon, ok! Je me prends dix mois à l’avance parce que je crois que cet évènement marquera assurément l’année culturelle de 2019 et parce que c’est un mautadit beau cadeau à offrir ou tout simplement à se faire à soi-même avec amour! Pour la première fois de sa brillante carrière, notre Diane Dufresne nationale se verra offrir un grand cadeau pour ses 75 ans puisqu’elle entonnera ses grands succès avec nul autre que l’Orchestre Symphonique de Montréal. Imaginez le mélange classique et pop et c’est encore une fois au génial Simon Leclerc qu’on a confié d’arranger ses grands succès et de diriger ce grand orchestre. Dépêchez-vous de vous procurer des billets et réservez ces deux dates de septembre pour aller vivre un grand moment qui s’annonce grandiose à la magnifique Maison Symphonique de Montréal. J’en frissonne déjà! Et vous?

C’est le temps d’aller voir un film!

À tous ceux qui ne me lisent pas

Inspiré du poète québécois Yves Boisvert mort en 2012, on jette un regard sur la vie de cet homme qui a trimbalé sa valise partout pour se consacrer corps et âme à son écriture. Dans ce film de Yan Giroux, ce rebelle taciturne savamment interprété par Martin Dubreuil (le défunt jumeau du défunt lieutenant Jeff Morin de District 31) s’arrêtera dans une famille où il bouleversera la vie du jeune Marc. Grâce à lui, il réalisera peut-être qu’il vaut mieux ne pas être seul au monde, sinon ses mots ne veulent plus rien dire. La formidable Céline Bonnier leur donne la réplique.

Les futurs candidats aux Oscars en bref et en vrac!

Green Book (Le livre vert)

Pour un grand duel d’acteurs entre les beaux Viggo Mortensen et Mahershala Ali. On transporte dans les années 60 alors qu’un grand pianiste de jazz est conduit par un blanc… ça promet! Les rumeurs hollywoodiennes prédisent déjà que Mortensen sera nominé.

Beautiful Boy

Autre duel d’acteurs qui fait déjà couler beaucoup d’encre entre le jeune Timothée Chalamet et Steve Carell. Une histoire déchirante dans laquelle une famille doit vivre avec un fils plongé dans l’univers destructeur de la drogue. Autre prévision de nomination.

Mary, Queen of Scots (Marie, Reine d’Écosse)

On revisite l’histoire tragique et sanglante de Marie Stuart, cette reine d’Écosse qu’on accusa de vouloir voler la couronne de sa cousine anglaise, Élisabeth 1er. Pour voir cet autre duel de jeunes talentueuses actrices dans de somptueux costumes et décors, Saoirse Ronan et Margot Robbie. Elles sont royalement oscarisables, encore une fois!

Boy Erased (Le garçon effacé)

Pas facile d’être un fils de pasteur américain quand on a 19 ans et qu’on lui déclare son homosexualité… Il prendra bien la direction d’une thérapie de conversion pour le remettre dans le droit chemin… pauvre enfant!… L’occasion de retrouver les Australiens Nicole Kidman et Russel Crow, d’admirer le jeune Lucas Hedges ou de voir les caméos de nos Québécois Xavier Dolan et Théodore Pellerin in English si vous allez le voir dans sa version originale. Ça sent la Coupe!

*** Nous remercions notre partenaire de la section culture La Maison du Cinéma de Sherbroke ***

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.