Observez les hiboux et chouettes

Même si on ne s’en rend pas vraiment compte, nous sommes entourés de hiboux et de chouettes. Ils sont discrets, mais ils sont là!

En décembre, je vous expliquais comment trouver des Harfangs des neiges, alors, si vous avez eu de la chance, ça vous fait déjà une espèce de hibou d’observée!

L’hiver est aussi très propice pour trouver les autres hiboux et chouettes, car ils sont plus visibles étant donné l’absence de feuilles dans les arbres et que c’est aussi le début de leur période de nidification.

Regarder attentivement

Bien sûr, le truc numéro un pour trouver des oiseaux est de porter attention à ce qui vous entoure. Pour les hiboux et chouettes, lorsque vous vous promenez en forêt en plein jour, soyez bien attentif à toute forme inhabituelle dans les arbres et les arbustes. Vérifiez ensuite avec vos jumelles ce que c’est. Vous pourriez bien trouver votre premier hibou ou chouette de cette façon! Plusieurs sont peureux, alors si vous voulez faire de bonnes observations, gardez vos distances et profitez du spectacle!

Il semble que cette année soit particulièrement bonne pour trouver des Chouettes rayées. Rendez-vous donc dans une forêt feuillue assez âgée pour en trouver. Les érablières sont de très bons endroits pour les trouver.

En plus de regarder directement dans les arbres, regardez si des branches d’arbres sont couvertes de fientes ou si des boulettes de régurgitation de hiboux se trouvent au pied des arbres. Attention de ne pas confondre la gomme de sapin avec les fientes d’oiseaux, ça peut être très ressemblant, hihi. Les boulettes de régurgitation contiennent tout ce que le hibou ou la chouette ne peut digérer. Ce sont des boulettes foncées et poilues qui contiennent des os si vous les ouvrez. Les fientes et les boulettes sont des indices fiables de la présence de hibou ou de chouette.

Écoute de nuit

Les hiboux et chouettes nichent très tôt dans l’année, ce qui signifie qu’ils se mettent à chanter en plein milieu de l’hiver, parfois dès février, mais le plus souvent à partir de mars, pour former les couples et défendre leur territoire.

Vous pouvez donc détecter les hiboux et chouettes avec leur chant si vous prenez la peine de vous rendre près d’une forêt en soirée et d’écouter attentivement. Je vous suggère de faire de l’écoute à différents endroits distants d’au moins 500 m pour augmenter les chances de détecter les hiboux et chouettes.

Bien qu’ils soient plus actifs à cette période de l’année, certains continueront à chanter tout le printemps et l’été, alors il y a encore de l’espoir même si vous n’en trouvez pas pendant l’hiver, ça vaut la peine de continuer d’écouter!

Dès mars, dans le sud de la province, ou avril, plus au nord, vous aurez aussi la chance d’entendre d’autres oiseaux, comme la Bécasse d’Amérique ou la Bécassine de Wilson, lors de ces sorties nocturnes. Le bruit que font leurs ailes en plein vol nuptial saura vous impressionner! Vous entendrez aussi des anoures chanter, soit des grenouilles, crapauds ou rainettes. Donc, que vous entendiez ou non des hiboux ou chouettes lors de vos sorties, vous ferez bien des découvertes!

Pour faire de l’écoute dans le noir, n’oubliez pas les mesures de sécurité de base. Habillez-vous chaudement, indiquez à quelqu’un où vous vous rendez ou allez-y avec un ami et assurez-vous d’être visible en portant des vêtements réfléchissants si vous êtes en bordure de route.

Une belle aventure vous attend cet hiver, une rencontre très spéciale qui vous rendra encore plus radieuse!

Pour d’autres articles sur le sujet : 

La chouette est-elle la femelle du hibou? : https://gooiseaux.ca/chouette-hibou/

Trouver des cavités de hiboux ou chouettes : https://gooiseaux.ca/mission-mars-2018/

Écouter les hiboux et chouettes : https://gooiseaux.ca/mission-de-mars-2017-ecouter-hibou-chouette/

Compte-rendu de l’excursion provinciale aux hiboux 2018 : https://gooiseaux.ca/tours-groupe-quebec/comptes-rendus-tours-provinciaux/

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.