Pâques 2019 : les must pour un brunch réussi!

Vous prévoyez recevoir pour Pâques? Pourquoi ne pas privilégier le brunch. Cette formule est tellement bien adaptée à cette fête, et comme il est encore tôt à la fin du repas, elle a le grand avantage de laisser tout plein de temps pour faire des activités avec nos invités par la suite.

Pour le repas pascal, on pense évidemment aux mets traditionnels comme le jambon au sirop d’érable et les œufs, mais laissez-moi vous suggérer des produits qui sortent un peu de l’ordinaire et qui rendront mémorable ce repas pris en bonne compagnie.

Un vin de rhubarbe!

À l’apéro, que diriez-vous de remplacer le traditionnel mimosa par un vin de rhubarbe, le Léa de la Ferme Bourdages Tradition de Saint-Siméon en Gaspésie? La Ferme Bourdages est une entreprise familiale solidement ancrée sur la même terre depuis 1821. Sept générations d’agriculteurs ont œuvré et œuvrent encore avec passion pour en tirer des produits exceptionnels. Depuis quelques années, ils ont ajouté à leur production les boissons alcoolisées à base des fruits de leurs cultures. Si vous passez dans la région en été, ne manquez surtout pas de vous y arrêter pour visiter leurs magnifiques champs avec vue sur mer.

Le Léa est un vin de rhubarbe demi-sec qui peut rappeler certains vins blancs du Nord-Est de la France. Le goût de rhubarbe y est très présent et apporte une belle fraîcheur. Il se sert d’ailleurs très froid (entre 4° et 6° C).

Vous n’appréciez pas le goût acidulé de la rhubarbe? Laissez-vous alors tenter par leur vin de fraises, le Julia, un rosé demi-sec au goût délicat de petits fruits rouges.

Terrines et rillettes

Il n’est pas nécessaire que ce soit compliqué pour être délicieux. Sur la table élégamment dressée en fonction du thème de la saison, pourquoi ne pas tout simplement déposer des plats simples et laisser vos convives se servir en fonction de leurs préférences. Les terrines et les rillettes se prêtent parfaitement à cela. Accompagnées de bon pain frais, croissants ou craquelins, elles feront fureur.

Pour le brunch, je vous suggère deux produits des Ducs de Montrichard, une autre formidable entreprise familiale située, cette fois-ci, à Orford dans notre superbe région des Cantons-de-l’Est.

D’abord une terrine de lapin aux avelines rôties. Vous noterez le respect du thème (ha! ha!). Une terrine tout en finesse dans laquelle on retrouve de succulentes noisettes apportant un petit côté croquant très intéressant. On peut également ajouter sur la table les délicieuses rillettes de canard au sirop d’érable. Appréciées à l’année, elles sont particulièrement de mise durant le temps de sucres.

Confits et gelées

Rillettes et terrines sont encore meilleures accompagnées d’un savoureux confit d’oignons ou d’une élégante gelée. C’est alors qu’on peut se tourner vers la gamme de produits fins d’érable biologiques qu’offre l’Érablière Caséal de Milan en Estrie. Et oui, encore une entreprise familiale, on aime tellement ça!

Une fois de plus, on offre le choix à nos invités en déposant plusieurs de ces délices directement sur la table : confit d’oignons à l’érable, gelée d’érable nature, aux canneberges, aux bleuets, aux pleurotes ou aux herbes. On ne peut se tromper.

Une belle table, des mets de choix, des invités qui vous sont chers, voilà les ingrédients d’un brunch de Pâques réussi.

Joyeux printemps!

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.