Remèdes culturels contre grisaille de novembre

Chères Radieuses, l’année s’achève avec ce mois de novembre qui passe du gris au blanc, petit à petit… Pour mettre un peu de couleurs dans vos vies, je vous propose pas moins de dix suggestions culturelles. Allez, amusez-vous!

Théâtre

EMBRASSE de Michel-Marc Bouchard — en tournée

———-

Après un succès fou au TNM en octobre, Embrasse du grand dramaturge Michel-Marc Bouchard prend la route à travers le Québec pour notre plus grand bonheur!

C’est en plein centre d’achats que ce drame prend vie alors qu’une propriétaire de boutique gifle à pleine main sa voisine, madame Maryse, parce que celle-ci prétend qu’elle violente son fils Hugo qui embrasse tout le monde sur son passage tout en rêvant de devenir couturier. Afin qu’on innocente sa précieuse mère qui fait face à la justice, Hugo sera inspiré par le fantôme d’Yves St-Laurent pour lui créer une robe splendide qui, selon lui, l’acquittera à coup sûr. Ce sera votre chance de voir pour la première fois sur scène le fabuleux Théodore Pelletier qui incarnera Hugo, fils théâtral d’Anne-Marie Cadieux. Ce sera aussi votre chance de savourer le talent d’Alice Pascual en Maryse, Anglesh Major en policier et Yves Jacques en… Yves St-Laurent. Du bonbon!

Ne ratez pas ce bijou de pièce qui passera près de chez vous, vous pourriez le regretter! Allez, réservez tout de suite! On se croisera peut-être le 16 novembre à Sherbrooke!

Montréal

LES SORICÈRES DE SALEM — Théâtre Denise Pelletier — 3 au 27 novembre

Pour entamer sa 58e saison, le Théâtre Denise-Pelletier de Montréal nous propose l’adaptation d’un des plus grands classiques de la dramaturgie américaine adaptée par la Québécoise Sarah Berthiaume. Les Sorcières de Salem par son histoire que notre époque souffre toujours d’inégalités, de dénonciations, de déclarations mensongères et d’intégrisme religieux… Rappelons-nous que ce chef-d’œuvre d’Arthur nous raconte l’histoire de jeunes femmes qu’on accuse d’avoir dansé dans la nuit et qui accuseront les leurs de sorcellerie pour éviter le bûcher. Éveline Gélinas, Emmanuelle Lussier-Martinez, Anna Beaupré Moulounda mènent le bal de cette belle distribution mise en scène par l’excellente Édith Patenaude. Un classique revisité à ne pas manquer!

12 voix, 1 piano de Québec Issime — Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts du 9 au 19 décembre 2021

Oh la bonne nouvelle! Québec Issime vous invite à célébrer son 25e anniversaire en découvrant sa toute nouvelle production 12 voix, un piano. Pour 10 jours seulement (ce pourquoi on vous en parle maintenant!) deux générations d’interprètes seront réunies sur scène pour faire revivre plusieurs chansons issues du vaste répertoire des spectacles signés Québec Issime (De Céline Dion à la Bolduc, PARTY!, ExpressIo, Cowboys et bien sûr Décembre!). Ajoutez un peu de magie et de bonheur dans votre cœur grâce aux amis de Québec Issime et à cette superbe production!

Pour consulter toutes les dates du spectacle, rendez-vous sur le site quebecissime.net ou placedesarts.com

Musique

MARIO PELCHAT — Comme au premier rendez-vous

Comme le temps file vite! Croyez-le ou non, mais notre Mario Pelchat national fête, cette année, ses 40 ans de carrière! Oui! 40 ans, déjà! Et pour célébrer ça, il y va en grand avec un album de 12 nouvelles chansons composées pour lui par de grands compositeurs francophones qui ont collaboré avec Céline, Ginette, Lara, Johnny et bien d’autres soit les Jacques Veneruso, Erick Benzi, Rick Allison, Davide Esposito et Robert Goldman.

Notre beau chanteur devenu vigneron qui empile les disques d’or, de platines et les Félix depuis 4 décennies partira aussi en tournée début 2022 en débutant le tout en beauté dans son Dolbeau natal pour ensuite sillonner tout le Québec jusqu’au printemps.

En attendant de vous donner rendez-vous sur scène avec sa belle voix, vous pouvez toujours écouter Comme un premier rendez-vous sur étiquette MP3 Disques, ou encore vous refaire Pleurs dans la pluie lors d’une de ces moches journées pluvieuses de novembre! N’oubliez pas de réserver vos tickets au plus vite!

Spectacle

GENESIS — THE LAST DOMINO Centre Bell — 22 et 23 novembre, 20 h

Avez-vous le goût de passer une soirée « nostalgie », en allumant la lumière de vos cellulaires et en vous balançant les bras dans les airs? Courez — mais trop vite — au Centre Bell les 22 et/ou 23 novembre parce que le célèbre groupe pop-rock Genesis débarque chez nous pour brasser la baraque pour la première fois dans cet Amphithéâtre de l’Avenue des Canadiens-de-Montréal. Imaginez, ça fait 14 ans qu’ils n’ont pas mis les pieds sur une scène montréalaise depuis la dernière fois au Forum. Depuis leur création il y a 48 ans et de nombreux changements de membres, Genesis en sera à sa 16e prestation en territoire montréalais.

Ce concert, intitulé The Last Domino, nous ramène le trio de vétérans Mike Rutherford, Tony Banks et Phil Collins qui laissera sa place à la batterie à son fils de 20 ans, Nic Collins. Le groupe sera complété par le guitariste/bassiste Daryl Stuermer, fidèle guitariste de Phil en tournée. Bref, une soirée mémorable en perspective vous attend. En terminant, je veux vous rappeler cette vieille blague que je raconte depuis 1976 : « Genesis billets pour aller voir Genesis »… scadaboom-tchi!

Concert

Sherbrooke

ÉLANS ROMANTIQUES — JEAN-MICHEL DUBÉ — La Belle Chapelle — 16 novembre, 15 h

Quoi de mieux qu’un beau concert un dimanche après-midi dans un lieu magnifique? Dirigez-vous au 500, rue Murray à Sherbrooke dans la Belle Chapelle qui porte bien son nom pour entendre le concert Élans Romantiques du prodigieux jeune pianiste récipiendaire de nombreux honneurs, Jean-Michel Dubé. Diplômé du Conservatoire de musique de Québec en 2016, Dubé est considéré comme un des grands artistes montant de la scène classique canadienne et joue sur un piano gracieusement mis à sa disposition par Canimex inc. Le 16 novembre prochain, il interprétera les œuvres de Brahms (opus 117), Scriabine, Liszt (Vallée d’Obermann), Schubert et d’André Mathieu (Marche funèbre et Printemps canadien).

Un mot sur La Belle Chapelle qui est inspirée par la chapelle byzantine de Véronne, elle a été construite dans les années 40 dans l’ancien Grand Séminaire de Sherbrooke et a la forme d’une croix grecque. Un véritable bijou architectural. Parfaite pour un beau concert du dimanche avec un artiste qui promet de vous ravir!

Télé

PLAN B — saison 3 — Ici Radio-Canada Télé – mercredi, 21 h

Après Louis Morrissette et Sophie Lorrain, voici maintenant que c’est au tour d’Anne-Élisabeth Bossé de demander l’aide de l’Agence Plan B qui change le cours des évènements dans la vie du monde. Dans la troisième saison de cette populaire série, Mylène est une policière émotive qui passe un mauvais moment après sa séparation et surtout, après avoir assisté à un drame familial dans le cadre de son travail, ce qui la fera se remettre en question.

Afin de modifier l’aboutissement de ce drame, elle retournera dans le passé où elle devra faire face à sa propre colère. En plus d’Anne-Élisabeth, qui soit dit en passant s’est inspirée de son propre père policier pour interpréter ce rôle, nous retrouverons Pierre-Luc Pontbriand en ex-chum, Patrick Emmanuel Abellard en collègue de travail, Roger Léger et Nathalie Coupal joueront ses parents et le véritable couple que forme Vincent Leclerc et Mélanie Pilon lui fera vivre les moments les plus difficiles de sa vie. Si vous avez manqué le premier des 6 épisodes, vous pouvez toujours le rattraper sur le site de TOU.TV! Regardez ça parce que c’est « ben, ben bon! ».

Festival

Baie-Saint-Paul

CUISINE, CINÉMA ET CONFIDENCES — BAIE ST-PAUL — 5 AU 7 NOVEMBRE

Après le gros de la mautadite pandémie, Baie-Saint-Paul renoue avec Cuisine, Cinéma et Confidences qui nous revient pour une 4e édition. Cette année, on mariera encore bouffe, cinéma, rencontres, cette fois avec le thème suivant : Histoire d’amour avec nos chefs, restaurateurs et producteurs. On débutera ces trois jours d’activités à l’Hôtel & Spa Le Germain Charlevoix en y présentant le documentaire 100 ans de la SAQ en présence de son animateur Francis Reddy qui sera suivi de la projection du film Les chasseurs de truffes. Cette première journée savoureuse se conclura par un souper gastronomique.

Si vous avez bien digéré, le samedi sera consacré à son Parcours Gourmand où vous pourrez goûter les délices des établissements de cette charmante ville. En soirée, retour à l’Hôtel Le Germain pour voir le documentaire Expo 67 en présence de l’historien gastronomique Roger Laroche et avec, comme invité d’honneur, Jean-Paul Grappe, chef et professeur retraité de l’ITHQ, qui fut aux commandes des cuisines du Pavillon français à l’Expo 67 pour ensuite s’installer définitivement à Montréal. Pour terminer la soirée, on y présentera également le film Chiliheads, fous de piments et ensuite passer à table (à nouveau!) pour un souper « chill ».

Finalement, si vous avez encore de la place dans votre estomac, l’ITHQ et ses finissants vous invitent à son brunch musical du dimanche avec Nathalie Choquette et sa fille Éléonore Lagacé. En gros, un festival gargantuesque vous attend dans la capitale de Charlevoix. Ça met l’eau à la bouche, n’est-ce pas? Conseil : faites un petit jeûne avant d’y aller!

Cinéma

LES OISEAUX IVRES

Fier représentant du Canada aux Oscars et acclamé au dernier TIFF à Toronto, Les Oiseaux Ivres nous plonge dans l’univers des travailleurs saisonniers étrangers et de leurs patrons. Willy (Jorge Antonio Guerrero qu’on a pu voir dans le superbe Roma) quitte le Mexique pour tenter de retrouver sa bien-aimée qu’il croit refugiée par chez nous. Comme ses compatriotes et pour subvenir à ses besoins, il sera engagé par un couple d’agriculteurs de la Montérégie (Claude Legault et Hélène Florant) qui ont bonne réputation, ce que Willy n’a pas nécessairement dans son pays d’origine puisqu’il a fui étant le chauffeur d’un caïd de la drogue… et chum de celle qu’Ivan Grbovic.

ALINE — dès le 26 novembre

Après s’être fait remarquer à Cannes, ce film qui suscite beaucoup de curiosité et de controverses sort enfin! L’excellente actrice-réalisatrice française Valérie Lermercier qu’on a souvent vue à Juste pour Rire, est une fan finie de notre Céline nationale. Elle a un jour eu l’idée de lui rendre hommage à sa façon, en créant une sorte de biographie fiction qui raconte l’histoire de la jeune Aline qui deviendra une immense star internationale grâce à l’amour inconditionnel de sa famille et de son gérant qui deviendra son amoureux.

On n’apprend rien de nouveau dans cette méga production de 30 millions de dollars qui a été tournée dans le plus grand secret, mais ça reste fascinant de voir le travail de Lemercier qui a notamment été guidée dans son interprétation et son accent par Danielle Fichaud, célèbre pour son école d’interprétation à Montréal et qui joue sa mère du nom de Sylvette. On y voit aussi Sylvain Marcel arborer les différentes coiffures de ce gérant-amoureux tout en empruntant un soupçon de voix éraillée du défunt René. Bref, je n’en dis pas plus, question de satisfaire votre curiosité!

Vous aimerez aussi :

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.