fbpx

Sur nos écrans en septembre

L’automne arrive vite en septembre et on dirait qu’il sera frais! Mais en bonnes Radieuses que nous sommes, aussi bien se pointer devant un écran pour regarder une nouvelle série, un nouveau téléroman ou se plonger à nouveau dans l’univers de nos personnages préférés qui reviennent pour nous faire plaisir. Un miracle technique en cette période de distanciation sociale! En prime, deux belles propositions cinéma. Voici quelques suggestions!

ICI TÉLÉ

Lundi au jeudi 19 h à 20 h la semaine du 7 septembre

District 31

On est presque 2 millions de téléspectateurs à se morfondre depuis la fin abrupte de cette quotidienne addictive, pour cause de pandémie. On a tous eu la frousse en se demandant si notre plage horaire de 19 h en semaine allait nous servir autre chose que l’univers de nos policiers préférés. Fabienne a tenu promesse et Luc Dionne a eu tout le temps pour créer des scénarios qui s’annoncent remplis de surprises qui vont nous jeter en bas de nos sofas… il paraît même que nous allons perdre un ou deux de nos personnages chéris… et voir de nouveaux arriver… QUI partira??? La Riopelle sera-t-elle plus folle que jamais? La mafia fera-t-elle de terribles dégâts? C’est ce que nous saurons en commençant par des versions d’une heure dans la semaine du 7 septembre pour revenir en format 30 minutes la semaine suivante. On est aussi énervées que vous!

Lundi 20 h dès le 14 septembre

Une autre histoire

Quand la saison s’est terminée en mars dernier, Anémone marchait toute fébrile vers ses premiers enfants… on peut donc s’attendre à une nouvelle étape de retrouvailles, mais aussi de confrontations entre la première et la deuxième famille. La première délaissée par leur mère et la deuxième qui l’a toujours connue, mais la connaissait-elle vraiment? Le passé d’Anémone éclatera au grand jour, ce qui aura des répercussions sur Ron, le père de ses premiers enfants. Chantal Cadieux, l’autrice de cette série habillement interprétée par Marina Orsini et tous les comédiens, et ce, sans exception, promet de grands bouleversements qui devraient se poursuivre encore en 2021. Souhaitons que la mémoire d’Anémone ne flanchera pas trop rapidement…

Lundi 21 h dès le 14 septembre

Fragile

L’univers dramatique truffé de secrets du formidable auteur d’Aveux et de Feux, Serge Boucher, se transporte à nouveau sur nos écrans de télé après un passage plus que remarqué sur l’Extra de TOU.TV. Cette fois, Fragile nous frappe de plein fouet dès les premières images pour ensuite nager à contresens. Mais que s’est-il passé pour en arriver là? Que cache cette amitié particulière entre deux jeunes aux parcours si opposés? L’écriture si fine et inquiétante de Boucher qui mêle passé et présent, mensonges et indices déconcertants vous laissera sur le qui-vive jusqu’au dénouement de cette série nominée à 13 reprises aux Gémeaux du 20 septembre prochain. Marc-André Grondin et Pier-Luc Funk sont tout simplement formidables! Vous nous en donnerez des nouvelles…

Mercredi 21 h dès le 16 septembre

C’est comme ça que je t’aime

Nous vous avions proposé cette série qui a vu le jour sur l’Extra de TOU.TV au printemps dernier, mais voilà qu’elle s’installe pour notre bonheur à la télé. On se plaira à revivre les années 70 et tout ce que ça comporte avec Huguette, Gaétan, Micheline et Serge qui forment deux couples ordinaires de la banlieue de Québec, qui deviendront, devant vos yeux, les pires criminels de l’histoire de la Capitale-Nationale! Après Série Noire, le duo gagnant François Létourneau-Jean-François Rivard récidive avec ce bijou nominé 15 fois au gala des Prix Gémeaux 2020! L’excellente direction artistique vous rappellera de bons ou de mauvais souvenirs avec ses décors orange et bruns, ses coupes de cheveux, ses longs favoris, grosses moustaches, grosses voitures et musiques appropriées. C’est sans compter les performances remarquables de son auteur François Létourneau et de ses complices Patrice Robitaille, Marilyn Castonguay et Karine Gonthier-Hyndman. C’est presque un plaisir coupable! On a déjà hâte à la suite présentement en écriture.

TVA

Lundi 20 h dès le 14 septembre

Mon fils

Anne Boyer et Michel D’Astous, célèbre duo d’auteurs-producteurs, aiment nous bouleverser, pour ne pas dire nous tordre les boyaux. C’est le cas de cette nouvelle série réalisée par Marilou Wolfe vu sur illico au printemps et qui débarque à l’automne le lundi sur TVA. Dans cette série prenante, on assiste à la descente aux enfers d’un jeune adulte jusqu’à la psychose et dont la mère recevra l’assommant diagnostic; son fils est schizophrène… Antoine L’écuyer est absolument formidable et crédible sous les traits de cet être affligé par cette terrible maladie mentale, ce qui a lui valut une nomination aux prochains Gémeaux. Et que dire de sa mère incarnée par Élise Guilbault criante de vérité en mère affreusement impuissante devant son fils qu’elle aime tant, sans oublier le merveilleux Patrice Godin en père tout aussi désarmé. La compétition sera forte entre ICI TÉLÉ et TVA les lundis soir à 21 h… Va falloir se mettre à programmer nos enregistreurs!

Mercredi 21 h dès le 16 septembre

Rue King

Une bonne comédie, ça vous dit? C’est dans un format spécial que cette version québécoise de l’allemande Schiller Street fera rire à tous coups grâce à une bande de colocs qui a le don de se foutre dans des situations farfelues avec leur entourage. Stéphane Bellavance lance des directives dans chacune des oreilles des comédiens qui devront improviser à partir de la commande… Ça donne de grands moments de folie grâce au talent indéniable de Sophie Cadieux, Pier-Luc Funk (encore lui!), Mehdi Bousaidan, Sylvie Moreau, Stéphane Crête et Marie-Ève Morency.

Série Plus

Mercredi 21 h dès le 2 septembre

Le Phoenix

Prévue en avril, mais reportée pour cause de coronavirus, cette comédie « road trip » met en vedettes deux véritables amies dans la vie. Guylaine Tremblay et Josée Deschênes ont eu un plaisir fou à jouer Loulou qui convaincra son amie Mumu d’embarquer dans son Winnabego qu’elle veut mener à la Baie-James pour jeter les cendres de son époux… Toute une aventure pour ces deux femmes qui mettront leur amitié à l’épreuve puisqu’elles ne manqueront pas de vivre de nombreuses péripéties, feront des rencontres parfois inattendues tout en se remettant en question de temps en temps. Ça promet donc d’être amusant! Embarquez-vous les filles?

Cinéma

Jukebox dès le 4 septembre

Avez-vous déjà entendu parler de Denis Pantis? Il y a de grandes chances que nous n’ayez jamais entendu parler de lui, pourtant, c’est à lui qu’on doit les plus grands succès des années 60 au Québec! Redonnez-vous un air de jeunesse et courez voir ce film qui fera le tour du Québec avec ces vedettes qui ont marqué notre industrie du disque! C’est comme si on était dans une boîte à gogo avec les Michèle Richard, Renée Martel, le beau Bruce des Sultans et les Milady’s! On vous soupçonne déjà de chanter! Ça tombe bien, car ce film deviendra Jukebox Karaoké dans le temps des Fêtes. On s’en reparle!

Festival de cinéma de la ville de Québec (FCVQ) du 16 au 20 septembre

Ce n’était certainement pas la COVID-19 qui allait empêcher les organisateurs de célébrer sa 10e édition de cet excellent festival de la Capitale-Nationale! Et c’est tant mieux pour nous! Évidemment, ce sera dans le confort de votre foyer que vous pourrez vous transporter en ligne dans quatre salles virtuelles (dont trois payantes) où seront projetés les longs et courts-métrages à des heures fixes, comme au cinéma! Vous aurez le choix parmi plus de 100 films, des entrevues avec notamment Jean-Marc Vallée et Howard Shore, des questions-réponses avec des artisans sans oublier la compétition officielle et plusieurs autres évènements à ne pas manquer! On nous promet une année exceptionnelle! Ne reste qu’à nous brancher sur fcvq.ca!

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.