3 jours de congé? Cap sur Boston!

Parce qu’on aura bientôt droit à un long week-end, notre globe-trotteuse a eu envie de vous proposer une escapade, non pas à New York, mais une alternative tout aussi charmante: un roadrip vers la capitale du Massachusetts : BOSTON!

La ville se trouve à environ 5 heures de Montréal, juste assez loin pour avoir le temps d’écouter de la bonne musique et d’avoir de bonnes discussions avec les gens qui nous accompagnent. De plus, c’est une ville historique passionnante, là où a commencé la Révolution américaine en 1775! Si vous aimez l’architecture, sachez qu’on y trouve parmi les plus vieux bâtiments des États-Unis. Il y aussi, bien sûr, l’Université de Harvard, la plus prestigieuse et élitiste université américaine. Mais ce qui est vraiment chouette, c’est qu’il y a tout dans cette ville : même un bord de mer, de nombreux parcs, la rivière Charles et un port génial (qui est rien de moins que le premier port en importance aux États-Unis!)

J’aime aussi marcher dans le Quartier chinois (le 3e en importance aux États-Unis) et aller manger dans la Petite Italie… Et, au printemps, la ville est souvent en fleurs, notamment dans le quartier des magnolias, Back Bay. Tant de raisons pour lesquelles j’aime Boston. Pour …

… Son histoire !

Fondée en 1630, Boston est l’une des plus vieilles villes des États-Unis et est la plus grande ville de la Nouvelle-Angleterre. On lui donne souvent le titre officieux de « capitale de la Nouvelle-Angleterre » pour son impact économique et culturel sur toute cette région.

La ville de Boston est reliée directement à la naissance de la NATION américaine. Elle a été le berceau de grands mouvements qui ont menés à l’indépendance des États-Unis, mais aussi, à l’abolition de l’esclavage et à l’émancipation des femmes… Rien de moins!

… Son cachet !

C’est une métropole aux allures coloniales avec ses rues qui ne sont pas rectilignes, il y a beaucoup de parcs, de pistes cyclables et de rues piétonnes. Boston peut rappeler un peu l’énergie du Vieux Québec. Boston a un côté très zen aussi. C’est vraiment une ville « humaine » qu’il est bon de découvrir à pied ou à vélo.

… Sa culture

Boston compte énormément de festivals, de beaux théâtres, de très bonnes salles de spectacles et possède un nombre incalculable de belles librairies. Si vous aimez lire, vous ne vous remettrez pas de votre visite à la bibliothèque publique de Boston. Promis!

Mes Incontournables

Construit entre 1824 et 1826, le Quincy Market est un bâtiment historique qui abritait autrefois les halles de la ville de Boston. Y aller,  c’est vraiment faire un saut dans le passé! Situé dans le secteur riverain, au cœur du centre-ville, Quincy Market est un important site commercial et social à Boston et ce, depuis plus de deux siècles!

Si vous aimez magasiner et bien manger, c’est un endroit tout indiqué! Vous y trouverez des boutiques, 17 restaurants, des petits stands où on peut manger pour pas cher des tas de plats internationaux. Mes musts: Les pizzas exquises, les plats de fruits de mer abordables, le yaourt glacé et les  glaces italiennes, les plats TexMex, les fajitas à faire tomber, et surtout, les énoooooormes gaspachos.

Juste en face du Quincy Market se trouve le Faneuil Hall. C’est un édifice datant du 18e siècle, riche en histoire. Au 3e étage se trouve la salle de débat, un bijou à visiter.

Si vous allez dans ce coin, il est à noter qu’il ne manque pas d’action autour de ces 2 immeubles puisqu’il y a beaucoup d’animation, spectacles de rues, de magiciens, de vendeurs de crèmes glacées, etc. Ce secteur est l’un des endroits les plus visités de Boston avec plus de 15 millions de personnes chaque année, ce qui le place en 4e position sur les  25 sites les plus visités des États-Unis. Agoraphobe s’abstenir!

À partir de là :

Vous pouvez vous rendre à l’Aquarium et au Children’s Museum, au Musée d’Art moderne, et vous promener dans le Quartier chinois qui se trouve juste derrière.

Le parc Boston Common

Le Boston Common est le plus ancien jardin public de Boston, et même des États-Unis. Inauguré en 1634, c’est là que se trouve le Centre d’information touristique de Boston ainsi que plusieurs monuments et statues qui commémorent la guerre d’Indépendance. Ce parc de 20 hectares était un espace de combats mais aussi de célébration. Chaque printemps, depuis plus de 130 ans, les célèbres « bateaux cygnes » prennent d’assaut les eaux du jardin. Magnifique! Profitez-en pour en faire un petit tour et admirer la nature.

C’est aussi de ce parc que commence le Freedom Trail ou «Le chemin de la Liberté».

Le Freedom Trail

Cette marche d’environ 3 km se fait à travers les rues de Boston et relie 16 de ses plus importants sites historiques. Bien que ce ne soit pas toujours évident de se retrouver dans l’histoire d’une ville en peu de temps, je considère que des parcours comme celui-là sont idéals puisqu’on peut y aller à notre rythme.

Vous pouvez faire un parcours guidé ou non, avec des personnages costumés, vivants, remplis d’humour! En fait, vous n’avez qu’à suivre le chemin de briques rouges qui part du centre d’information touristique qui se trouve dans le jardin Boston Common. Le chemin vous guidera entre autres à la Massachusetts State House (siège du gouvernement), au cimetière Granary et sur le site de la première école publique du pays.

Le Freedom Trail se termine à Bunker Hill à Charlestown.

Le Bunker Hill Monument

Cet obélisque de 67 mètres de haut commémore la bataille de Bunker hill, l’une des batailles les plus sanglantes de la Guerre d’indépendance des États-Unis, le 17 juin 1775. On peut y monter pour avoir une vue magnifique sur la ville de Boston.

En 2007, le musée de Bunker Hill, situé en face du monument, a ouvert ses portes. Il comprend de nombreuses expositions sur la bataille.

Le pont Leonard P. Zakim BUNKER HILL

Un autre incontournable est bien sûr ce pont tout à fait grandiose qui traverse la rivière Charles au nord-ouest de la ville. Avec ses 10 voies qui s’étendent sur 55 mètres, il serait le plus large au monde! Ce monument architectural a été nommé en l’honneur de l’américain juif Leonard P. Zakim (une figure importante des droits civils) et de la légendaire Bataille de Bunker Hill. Le pont illustre bien le passé révolutionnaire de la ville ainsi que son attachement à l’inclusion et au progrès. Fort joli!

Le USS Constitution

C’est le premier navire de la U.S. Navy! Une frégate en bois à trois mâts lancée en 1797. Ce navire a détruit 32 navires ennemis! Aujourd’hui, il a un rôle de représentation de l’État et il participe à des cérémonies, à des programmes d’éducation et à d’autres évènements particuliers. L’équipage est composé de 55 marins, tous des marins actifs de l’US Navy. Il est officiellement toujours en activité. De plus, la visite est gratuite.

Et voilà, votre escapade est déjà bien remplie !

Pour ce qui est de l’hébergement

Les hôtels sont chers à Boston! Il est difficile de trouver à moins de $200 la nuit… Sinon, il y a toujours l’option AIRBNB.

Un petit rappel : il s’agit d’un site internet où les gens inscrivent leur appartement ou leur maison pour le louer à des voyageurs.  Avantages : On sauve sur les repas en ayant accès à une cuisine! Vous pouvez aussi louer une chambre chez des gens ou louer un appartement complet. À vous de voir, et l’inscription est gratuite.

Assurez-vous de bien lire les commentaires des visiteurs et n’ayez crainte, Airbnb offre un service à la clientèle 24h/24 s’il y a un problème. Vous devrez payer avec une carte de crédit mais le montant sera versé au locateur le lendemain de votre arrivée. Donc, peu de chance que ça se passe mal!

Les appartements les moins coûteux sont bien entendus un peu à l’extérieur de la ville mais, tout comme les hôtels, il faut payer plus pour être plus près de l’action! Parfois, des vélos sont compris dans la location.

En conclusion, un dernier conseil: organisez-vous à l’avance et faites vos choix en vous procurant un guide que vous lirez sur la route… Si vous êtes passagère :-). Il y a beaucoup trop à voir ! Et, sur place, on gare la voiture et on marche! Boston est une ville propre, sécuritaire et fort agréable! Amusez-vous les belles Radieuses ! Et n’oubliez pas, les Bostonnais et Bostonnaises sont tout à fait charmant(e)s et apprécient vous aider sur la route.

Deux petites suggestions de lecture

La Québécoise Marie-Josée Duquette habite Boston depuis 10 ans et elle a publié un livre génial sur Boston, aux Éditions Trécarré du Groupe Librex en 2017. J’ai adoré ce livre au ton très personnel et comprenant des adresses connues ou moins connues et tout aussi passionnantes. « Une Québécoise à Boston » se trouve dans toutes les librairies.

Tout en couleurs et léger à transporter avec son format de poche, Escale à Boston est un compagnon de route ultra-pratique. J’adore voyager avec ces petits guides québécois Escale a… des Guides Ulysse pour les courts séjours. On y trouve notamment 8 itinéraires à parcourir dans les quartiers de la ville, plein de bonnes adresses et plusieurs plans détaillés pour mieux planifier votre escapade et faciliter vos déplacements.

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.