Bon pour le corps et l’esprit, si on se mettait au tricot?

Après presque 2 ans à vivre dans ce chaos, on remarque que beaucoup de gens se mettent au tricot, l’aviez-vous remarqué vous aussi? Pourquoi a-t-on ce besoin de se tourner vers des activités plus artistiques, loin de nos écrans? On s’est penché sur la question avec les spécialistes de la laine au Québec, Pierre-Luc et Keven Beaulieu des Collections M.

Chouette duo tricoté serré

En voyant les deux frères apparaître sur notre écran pour l’entrevue, une première question nous vient instantanément en tête: «Qu’est-ce qui a pu pousser les deux hommes dans la trentaine à se lancer dans le commerce de la laine à tricoter?»

«Simplement parce qu’on est faits de laine à 100%!, rigolent-ils. Collections M a été créé pour combler un besoin grandissant pour le tricot et les arts en Amérique du Nord. Pour y arriver, nous collaborons avec l’entreprise emblématique Madolaine qui est LA référence depuis plus de 50 ans. Cette entreprise est, par le fait même, au cœur de notre famille puisque ce sont nos grands-parents qui l’ont fondée et que notre mère l’a dirigée plus de 25 ans», raconte Pierre-Luc.

Keven poursuit: «Ce qui est génial, c’est que ce sont les connaissances de 3 générations qui sont mises à profit pour mettre en marché des produits incomparables. Pour notre part, en créant la filiale Collections M, nous nous sommes mis au défi de faire exploser la marque et d’innover le plus possible. Notre équipe d’experts travaille fort pour développer des produits de qualité adaptés à notre climat et aux besoins des gens d’ici.»

Vive le «fait main»

Selon les frères Beaulieu, la pandémie a donné un second souffle à la popularité du «fait main». Bien que la passion du tricot était déjà en croissance, ils voient maintenant un très fort engouement pour le tricot. Mais pourquoi donc?

«Il est vrai qu’on voit une toute nouvelle clientèle se procurer nos produits. Il se passe un grand retour aux sources, les valeurs changent. Les gens se cherchent des passions, des passe-temps loin des écrans. Tricoter semble banal sur le coup, mais il y a tellement de bienfaits, c’est fou!», s’enthousiasme Pierre-Luc.

«C’est extraordinaire comme passion», dit Keven. Ça aide à se libérer l’esprit, nous qui vivons dans une époque tournée vers le virtuel. Quand on crée un vêtement ou un accessoire, on voit l’évolution de notre travail, de notre effort. Maille par maille, on se rapproche de notre objectif, et ce, de manière totalement concrète. On compare souvent le tricot au yoga, à cause de la répétition et de la concentration sur le mouvement. Ces deux activités stimulent les mêmes zones du cerveau, ce qui mène directement à un état de relaxation total!», dit-il, tout sourire.

«En plus, quoi de mieux qu’un chandail de laine tricoté par quelqu’un que tu aimes?, mentionne Pierre-Luc. Quand on le porte, on pense instantanément à la personne qui l’a fait avec du temps et du talent. Il y a quelque chose d’émotif dans le tricot.»

«Ç’a l’air fou comme ça, poursuit Keven, mais tricoter ça peut changer des vies! Ça fait du bien à l’âme et au corps. On vit quotidiennement énormément de stress et tricoter permet de se concentrer sur un seul projet. Intellectuellement aussi, il y a un travail qui se fait, tu dois comprendre le patron, compter les mailles… Apprendre, créer, c’est tellement valorisant!», termina-t-il tout sourire.

Briser l’isolement une maille à la fois

Pendant la pandémie, les dirigeants de Collections M ont reçu plusieurs beaux témoignages. Grâce à leur présence accrue sur les réseaux sociaux, plusieurs personnes leur ont témoigné qu’ils avaient fait une différence dans leur vie. Qu’avec leurs interventions en direct, ils avaient insufflé du bonheur et de l’espoir dans les maisons. «Je pense qu’on a contribué en quelque sorte à briser l’isolement puisqu’une moyenne de 500 personnes nous suivent chaque matin. On y parle de tricot, de techniques, etc. C’est un rendez-vous attendu par notre communauté. Ça nous permet d’aller à la rencontre du public et de poursuivre la discussion avec nos clients», mentionne Keven.

Des petits chaussons mignons et tout doux tricotés avec la laine M LYNX, une laine de Collections M. Une réalisation de Denis Gendron.

Je veux m’y mettre, mais par où commencer?

«Bonne question! La meilleure façon de commencer, c’est de ne pas avoir peur de se lancer! Trop souvent les gens sont portés à se convaincre que ce n’est pas pour eux. Mais oui! Le tricot c’est pour TOUT le monde!», souligne Pierre-Luc en riant. Osez changer votre mal de place en vous décollant de votre écran…

«La preuve, continue Keven, c’est que nous faisons des tutoriels pour des débutants par des débutants. Notre tutoriel relié au concours (qui sera lancé sur la page Facebook des Radieuses) est vraiment pour les novices en tricot. Chaque étape pour faire la “tuque à Joannie” est expliquée super clairement et le résultat est époustouflant! Il suffit de commencer pour tomber dedans, c’est vraiment une drogue!», dit-il souriant.

La tuque à Joannie

Convaincant, n’est-ce pas?

Des nouveautés? Bien sûr!

«Bien que plusieurs patrons seront bientôt ajoutés à notre collection, la réelle star du moment est la laine LYNX qui a l’apparence du Mohair, mais qu’on peut se procurer sans se ruiner, souligne Keven. C’est un produit d’acrylique, vraiment doux et à bon prix. Cette laine est unique et se démarque par son côté intemporel et luxueux. Parfaite pour les fashionistas qui désirent se garder au chaud tout en douceur et à faible prix», conclut-il. «Sans oublier qu’il y aura bien sûr de nouvelles couleurs qui viendront bonifier la gamme de produits. On ne s’assoit jamais sur nos lauriers!», ajoute Pierre-Luc en riant.

Plus besoin de courir, il faut cliquer à point!

Les nombreux clients qui le demandaient ont été exaucés: le site des Collections M est maintenant transactionnel. Vos laines préférées sont donc à un clic d’être livrées chez vous, en toute sécurité. Si toutefois vous préférez aller les choisir en personne, vous serez assurément servis grâce à leurs 600 points de vente actuels.

Une belle générosité

Les frères Beaulieu sont non seulement inspirants de par leur esprit entrepreneurial, ils le sont aussi par leurs actions posées dans leur communauté. Chaque année, Collections M se colle à une cause afin de donner au suivant. «En 2020, nous avons remis un don de 25 000$ à l’Association des personnes avec une déficience de l’audition (APDA) grâce à la mise en marché de masques “M Sourire”, dotés d’une fenêtre transparente destinés aux personnes malentendantes qui ont besoin de lire sur les lèvres. C’était important pour nous de poser un geste concret en pleine pandémie pour donner un coup de main, à notre façon», expliquent Pierre-Luc et Keven.

Cette année, c’est «Le jour de la pantoufle» de la Fondation Le Grand Chemin qui a inspiré les deux jeunes entrepreneurs. Fondé en 1989, Le Grand Chemin accueille des jeunes de 12 à 17 ans qui sont aux prises avec des problèmes de dépendance et de cyberdépendance.

Plus d’une centaine de grands-mamans tricoteuses sont actuellement à l’œuvre pour confectionner d’authentiques pantoufles en laine. D’ailleurs, de nouveaux patrons seront bientôt disponibles sur leur site Web pour tricoter pour la cause!

La vente de centaines de pantoufles faites avec amour (et avec la laine des Collections M!) se déroulera via leur boutique en ligne, restez à l’affût puisqu’à chaque achat, ou pour chaque tranche de don de 25$, un ou une jeune en traitement pourra vivre et découvrir une activité culturelle, sportive ou de plein air. Génial!

Envie de vous plonger dans le merveilleux monde du tricot?

Visitez le site de Collections M sans tarder pour y dénicher tout ce dont vous aurez besoin pour créer des morceaux qui perdureront dans le temps. Et rappelez-vous, pas besoin d’être un pro, il suffit de se lancer 🙂

Psst! Un concours sera lancé ce midi sur la Page Facebook des Radieuses Magazine. Un kit de tricot pour débutant afin de créer la tuque et foulard de Joannie avec l’incontournable Laine Marmaille (100% acrylique et anti bouloches, sécuritaire pour la santé et pour l’environnement)

*Ce texte est une collaboration avec Collections M.

À lire aussi :

8 commentaires
  1. Merci pour ce magnifique concours !! Wow j’aimerais gagné et reprendre le trico Merci à iavance moi qui est très nerveuse cela pourrait aidé à me relaxer 🙂

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.