Grosse toutoune, mais pas grosse nounoune!

À l’ère des rencontres en ligne, il est de bon ton de tricher un peu quant à son image corporelle. Tout le monde est d’accord à savoir que de prétendre avoir 10 livres en moins ne fera pas une grande différence le jour où LE rendez-vous avec l’âme sœur aura lieu. On s’entend pour dire qu’il n’y aura pas de choc visuel traumatisant. Vos yeux ne loucheront pas en voyant l’objet de vos désirs se matérialiser devant vous. Je suis dans le catalogue Ikea des rencontres en ligne depuis peu et pourtant, j’ai compris depuis longtemps que je n’avais pas besoin de Allen key pour assembler les parties qui composent mon corps vieillissant… Sur les sites de rencontres, l’inventaire qu’on nous propose est très varié. De l’intellectuel au manuel, en passant par le verbomoteur à l’introverti, ils ont tous « réglé leur passé » et ne peuvent vivre sans un bon repas accompagné d’un rouge servi devant un feu de foyer… Ils escamotent la présence de la peau d’ours qui pourrait servir à faire des choses que je ne décrirai pas ici sous peine de poursuites pour grossière indécence. Il faut bien se garder une petite gêne quand même!

On pourrait dire de moi que je suis enveloppée. Je ne ressemble pas encore à Madame Patate, tout de même, cette fameuse vraie pomme de terre sur laquelle on plantait des yeux, des oreilles et une bouche quand j’étais petite. Eh oui, c’était avant les pièces en plastique, je suis vieille, moi vous savez! En fait, je me considère plutôt comme un hybride actuellement. Plus vraiment grosse, mais pas encore tout à fait mince… Je suis dans un flou existentiel… je regarde encore les soldes de chez Addition Elle, mais je magasine secrètement chez Simons en ligne… en rêvant de ma prochaine garde-robe pour femme de taille normale. Mais au fait, qu’est-ce que ça veut dire avoir une taille normale? Porter un chandail qui n’a pas l’air d’avoir été taillé dans un drap queen? Ne pas être obligée d’acheter deux places dans un avion lorsqu’on voyage?

Lorsqu’un candidat pour l’amour se présente et qu’il me demande si j’ai une allure sportive, je me doute bien qu’il veut savoir si j’ai un surplus de poids, pas si j’ai récemment couru un marathon. Cette façon détournée de vouloir savoir si je suis grosse me fait rire chaque fois. Vous pourriez me dire de mettre une photo de moi de plain-pied afin d’éviter toute ambiguïté. Je préfère garder le mystère intact, allez savoir pourquoi.

Épicurienne! Ce simple mot mentionné dans mon profil évoque le fait que je dois bien avoir des poignées d’amour ou de graisses autour de la taille qui en passant n’est plus celle d’une jeune fille… Cela laisse à penser que je ne vis que pour manger et non le contraire. À bien y penser, il y a un peu de vrai dans ces mots révélateurs de ma personnalité.

Bonne vivante! Encore là, une expression qui laisse croire que j’aime la vie et tous les plaisirs qui s’y rattachent y compris la bonne bouffe! Une sacrée cochonne comme on dit!

Je pourrais évoquer tant d’autres termes plus ou moins subtils comme jouisseuse, fêtarde, hédoniste, qui risqueraient de réduire à néant toutes mes chances de trouver cette fameuse âme sœur, apeurée par l’idée de trop d’excès de toutes sortes chez leur éventuelle partenaire de vie.

Vous pensez peut-être que j’ai lancé la serviette (de table). Non, au contraire. Je réclame haut et fort le droit à la différence, aux nuances. Je n’aime pas ce qui est trop parfait et je m’inclus dans ce constat. Avis aux bornés : abstenez-vous de visiter mon profil s’il vous plaît. Je n’ai plus 20, 30, 40, 50, mais 61 ans. Je n’ai pas eu recours au botox ni à la liposuccion. J’aime mes rides, mes plis de toutes sortes. La vie laisse des marques et il faut bien s’en accommoder. Je suis belle dans ma tête et bien dans ma peau. C’est à prendre tel quel ou à laisser!

10 commentaires
  1. Pour avoir a peu près le même âge et la même silhouette, j’ai la même opinion et j’assume ! Mais vous le dites tellement mieux que moi ! Merci de ces mots !

  2. Ah! Si j’étais un homme ou si j’étais gaie :moi je te choisirai parce que tu es vraie parce que tu as un beau verbe parce que tu es naturelle et j’adore ton côté épicurienne! ?Non mais farce à part… comme c’est bien dit!

    1. Allo France,
      Entièrement d’accord avec toi…l’important est de se respecter, respecter nos limites….respecter l’autre aussi. Trouves-tu qu’il y a beaucoup de respect dans ma réponse…. :-). Merci!!!

  3. Le texte de Micheline Saint-Onge est rafraichissant !

    ET moi, tout comme elle, suis allergique aux « passés réglés » …

    J’en ai d’autres qui me font faire des boutons : les personnes ayant de « bonnes valeurs » et les autres qui brûlent d’envie de faire des » petites escapades » ou encore de se réveiller » dans les bras de l’être aimé » le matin…J’ai toujours cru que si on s’endort dans les bras de » l’être aimé » … on se réveille forcément dans le même état … Mais bon… La vie a de ces détours, parfois !!!

    Édouard Paquette.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.