Isabelle Huot : Lumière sur le sommeil!

Chères Radieuses, dormez-vous suffisamment? Généralement, seules quelques personnes répondent « oui » à cette question. Un adulte devrait dormir entre 7 et 9 heures par nuit pour un sommeil adéquat. Est-ce une utopie ou une réalité compte tenu du rythme de vie que l’on s’impose?

Et si moins dormir favorisait le surpoids?

Au pays, 17 % des hommes et 13 % des femmes dormiraient moins de 6,5 heures par nuit. Eh oui, c’est peu! Des études d’observation ont aussi soulevé que plus les nuits des sujets sont courtes, plus leur poids augmente. En effet, des perturbations hormonales sont engendrées lors d’un manque de sommeil, augmentant ainsi la sensation de faim. Une fois ce signal lancé, nous sommes portés à manger plus. Par ailleurs, le manque de sommeil entraîne la fatigue et occasionne à son tour une plus grande inactivité physique et une chute de la motivation.

Résultat : en mangeant plus et en bougeant moins, un gain de poids est souvent observé.

Et les gros dormeurs quant à eux?

Trop c’est comme pas assez! La littérature établit que les personnes qui dorment plus de 9 heures par nuit sont davantage à risque de développer des symptômes dépressifs. Si le manque de sommeil affecte le niveau hormonal, l’énergie et la motivation, la dépression cause, elle aussi, les mêmes désagréments.

De cette façon, une moyenne de 7 à 9 heures par nuit (lorsque possible!) est recommandée. Inatteignable dans votre rythme de vie actuel? Tentons au moins d’optimiser la qualité des heures passées au lit! Voici donc quatre mythes et réalités concernant l’alimentation et le sommeil pour vous aider à maximiser votre sommeil.

Mythes et réalité

  1. Boire un bol de lait chaud avant de se coucher aide à s’endormir!

MYTHE. Le lait a cette réputation compte tenu de sa teneur en tryptophane, une hormone précurseur de sérotonine et de mélatonine. Alors que la sérotonine est bien connue pour favoriser un état de bien-être et de relaxation, la mélatonine est, quant à elle, responsable du cycle circadien du sommeil et de l’éveil. Le lien établi depuis longtemps entre le lait et le sommeil semble donc logique. Malheureusement, les études mettent en lumière que la quantité du tryptophane contenu dans le lait est insuffisante pour induire le sommeil.

Toutefois, comme la consommation de lait chaud peut nous ramener à l’enfance, il est possible, pour certains, qu’il y ait une sensation de réconfort ou d’apaisement qui émerge de ces souvenirs, favorisant par le fait même le sommeil.

  1. Manger en soirée perturbera le sommeil.

MYTHE/RÉALITÉ. Si vous mangez un repas copieux riche en matières grasses et en protéines, il y a de fortes chances que vous dormiez moins bien en raison de l’énergie nécessaire pour le digérer. Si vous devez souper après 20 heures, je vous conseille de privilégier un repas à tendance végétarienne.

  1. Opter pour des produits céréaliers en soirée est une stratégie efficace pour un sommeil réparateur.

RÉALITÉ. Les produits céréaliers sont en effet reconnus comme précurseurs de sérotonine. Ceux à grains entiers s’avèrent effectivement une bonne option. Faites toutefois attention à ne pas tomber dans les choix trop sucrés; les barres tendres, les céréales à déjeuner ou les muffins.

  1. Alcool : boire une ou deux consommations avant d’aller au lit améliore le sommeil!

MYTHE. Bien que l’alcool soit connu comme étant un dépresseur, il favorise ce qu’on appelle l’insomnie de rebond. Il est donc possible que l’endormissement soit facilité lorsque vous poserez votre tête sur l’oreiller. Cependant, après quelques heures, l’alcool induit la sécrétion d’adrénaline et le blocage du tryptophane et risque ainsi de provoquer un éveil précoce ou un sommeil agité.

Bien certainement, plusieurs habitudes de vie auront un impact sur la qualité de votre sommeil. Voici quelques conseils pour vous permettre de tomber rapidement dans les bras de Morphée :

  • Installez une routine
  • Faites de l’exercice physique régulièrement. Attention! Bouger trop tard en soirée pourrait nuire au sommeil étant donné l’effet stimulant de l’activité physique.
  • Mangez adéquatement : évitez les repas riches en matières grasses et les aliments qui pourraient causer des troubles gastro-intestinaux comme les légumes crus et les mets épicés.
  • Exit les divertissements technologiques tard en soirée : téléphones cellulaires, liseuses électroniques, ordinateurs…
  • Plusieurs choses en tête? Prenez des notes avant d’aller au lit. Vous pourrez ainsi vous coucher l’esprit plus tranquille.

Des services cliniques à la page!

Radieuses, je suis fière de vous annoncer que je collabore depuis peu avec ÉquipeNutrition afin de créer un volet clinique unique au Québec. Ce partenariat permettra de mettre de l’avant plus de 65 cliniques de consultation en nutrition partout au Québec!

Parmi les bénéfices de ce nouveau partenariat pour vous chères Radieuses :

  • Une grande qualité de services de consultation en nutrition offerts en français et en anglais;
  • L’accès à des nutritionnistes (Ordre professionnel des diététistes du Québec) à jour sur les données scientifiques;
  • Le soutien nutritionnel et la motivation dans la gestion et la prévention des maladies chroniques;
  • L’orientation ciblée sur les changements de comportements alimentaires et le maintien à long terme;
  • L’accessibilité à des services virtuels et à des outils technologiques;
  • Des outils d’enseignement simples et pratiques;Des plans alimentaires personnalisés;
  • L’analyse de journaux alimentaires;
  • L’émission de reçus d’assurance des clientèles couvertes;
  • Des services bilingues en entreprises (conférences, ateliers, consultations nutritionnelles).

Pour la prise de rendez-vous, communiquez avec nous au 1 877 761-5456.

1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.