fbpx

J’ai été victime de discrimination au… lave-auto!

Oui, oui vous avez bien lu!

Je crois sincèrement avoir été victime de la propension qu’ont les gens de croire que « gros char » rime avec gros portefeuille. Ils ont peut-être raison, mais ils oublient souvent que les gens ordinaires peuvent eux aussi apprécier ce qu’ils font et les rétribuer en conséquence. C’est pas parce que t’es pas riche riche que t’es cheap, il me semble, non?

Laissez-moi vous raconter une tranche de vie des plus ordinaires, mais oh combien révélatrice.

Par un beau dimanche après-midi, il m’a pris la plus bizarre et furieuse envie de faire laver ma voiture. Je me présente donc dans un lave-auto près de chez moi et au moment où j’arrive, je constate qu’il y a déjà une voiture stationnée à l’intérieur et que les 3 employés viennent tout juste de commencer à la laver. C’est une belle grosse BMW, le genre de voiture qui attire les regards.

Comme je suis la suivante, je décide de ne pas trop m’éloigner étant certaine que les choses iront bon train. Les trois hommes sont vraiment très consciencieux et je m’autocongratule d’avoir choisi ce lave-auto, persuadée qu’ils vont donner le même traitement à la mienne. Ma pauvre petite Versa Note en a bien besoin, car je la néglige un peu.

J’attends mon tour sagement, mais ça n’en finit plus avec la belle BM… Après maintes acrobaties autour de la voiture, coups de torchons, coups de savon, coups de pinceau sur le pourtour des pneus, ils finissent enfin par la lâcher plutôt satisfaits du résultat et son propriétaire repart avec le sourire fendu jusqu’aux oreilles.

Mon tour arrive, enfin.

Je suis tout excitée à l’idée de voir ma voiture transformée comme dans les émissions de « makeover » qu’on voit à la télé.

Et c’est parti mon kiki! J’entends le bruit de l’eau et peu de temps après celui de l’aspirateur, car j’ai décidé d’offrir la totale à ma voiture. Intérieur et extérieur SVP! Une fois n’est pas coutume!

J’ai été victime de discrimination au... lave-auto!

Quelques minutes plus tard, ma voiture est déjà sur le pas de la porte. Je sens et je constate que le travail a été bâclé. En plus, l’un des hommes me demande si je vais laisser un pourboire au moment de payer. La moutarde me monte au nez et je lui dis d’ajouter deux dollars en espérant qu’il comprenne mon mécontentement. De toute façon, je ne remettrai plus jamais les pieds à cet endroit. Bye bye!

Cette histoire banale m’a fait réfléchir à toutes les formes de discrimination qu’on a à vivre au moins une fois dans sa vie. Que ce soit sur notre poids, sur notre beauté, sur nos origines, sur notre âge, sur nos handicaps physiques et/ou sur notre santé mentale…

Quand je fais mon examen de conscience, je constate que je n’y échappe pas. Soyons francs, nous nourrissons tous des préjugés! Toutefois, en les identifiant, je crois que ça dénote un début de changement de mentalité et qu’il faut travailler à les éliminer un à la fois.

Et vous, avez-vous déjà été victime de discrimination?

J’ai hâte de vous lire,

Micheline

Lire aussi :

2 commentaires
  1. Ça ne date pas d’hier la discrimination. Il y a bien longtemps, dans ma jeune vingtaine (j’ai 66 ans), je me rendais qqe part en auto rejoindre mon chum. Dans ce temps-là, avait une auto quand même pas pire, gros char blanc. Une fois rendue, en débarquant de l’auto, il y avait deux messieurs qui me regardaient. Je les ai entendus dire « Elle doit l’avoir gagné avec son cul » (en parlant de l’auto). Oupalaye!! Je raconte ça à mon chum et il est allé les voir pour leur dire ce que j’avais entendu. Les bonhommes disaient que non, mais c’était bien ce qu’ils avaient dit. Ils se sont excusés.

    Pauvre messieurs.

    Bonne journée.

  2. Je crois qu’à un moment donné nous avons toutes et tous été victimes de discrimination !!
    Par contre quand je le vis je ne pars pas sans le signaler à la personne..car je trouve ce comportement inacceptable !!!

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.