J’ai trouvé l’amour sur internet!

Chercher l’amour dans la mi-quarantaine, après 20 ans de mariage, c’est aussi réapprendre le jeu de la séduction. Et surtout, se faire confiance en tant que femme est aussi un enjeu, c’est même un défi!

Après ma séparation,  je voulais bien rencontrer quelqu’un d’intéressant, qui me conviendrait et avec qui je partagerais  mes sorties et avec qui la vie deviendrait plus facile. Je ne cherchais pas vraiment l’Amour avec un grand A, mais un nouveau petit bonheur dans ma vie. Je me suis donc demandée si les sites de rencontres en ligne valaient la peine d’être essayés.  Je  me doutais qu’il y avait des pour et des contre.

Alors, je me posais mille et une questions : suis-je trop vieille pour l’amour? Suis-je dans les critères que cherche un homme? Suis-je prête à partager ma vie de nouveau ? Vais-je trouver un homme aux mêmes valeurs que moi? Suis-je assez sexy?

J’ai parlé de mes démarches avec mes enfants, qui voyaient cela d’un mauvais oeil. Il faut dire qu’en 2000, c’était assez nouveau. Après leur avoir promis que je serais prudente, j’ai créé mon premier profil. Je me suis mise à regarder les fiches sur les sites de rencontre sans trop y croire. Ça me donnait l’impression de magasiner dans un catalogue d’hommes à la recherche de l’amour et ça me faisait sourire.

Pas facile de faire les premiers pas et d’oser écrire quelques mots à ces messieurs, et voilà que je me jette à eau. Je m’aperçois que je prends contact assez facilement avec eux, et après quelques jours, je me décide en a rencontrer quelques uns pour un café et une petite jasette… Faut bien commencer quelque part!

Je dois dire que, contrairement à certaines amies, j’ai rencontré des hommes vraiment charmants et respectueux. Certains ne correspondaient pas à ce que je cherchais, mais ils étaient tous vraiment sympathiques.

Après quelques mois de rencontres agréables mais non concluantes, je vis apparaître sur mon écran d’ordinateur une nouvelle fiche. Je vis la photo d’un homme qui semblait tout à fait correspondre à ce que je recherchais, du moins au premier regard haha! Donc, avec un peu de courage, j’entrepris de correspondre avec lui, quelque chose en moi me disait que je devais aller voir plus loin avec lui, aller voir ce qu’il pouvait m’apporter de beau et de bon dans ma vie.

Et voilà, c’était lui mon HOMME… Ce ne fût pas le coup de foudre instantané, mais doucement nous nous sommes apprivoisés, car à notre âge, nous savons ce que nous voulons et encore plus ce que nous ne voulons plus, j’appelle ça vouloir vivre en harmonie avec soi.

Je me suis aperçue que la vie avec lui était facile. Il est un homme attentionné, toujours à l’écoute, et il veut toujours me rendre heureuse. Il a su me conquérir jour après jour par sa grande écoute et son respect de la vie à deux. Avec lui, je vis un amour facile, pas compliqué, on aime rire et on partage les mêmes passions. Et, en plus, il est devenu un ami pour mes enfants qu’il adore! Je peux donc vous dire qu’après 16 ans avec lui, j’ai reconstruit un amour durable et un amour doux.

Alors mesdames Les Radieuses, en ce mois de la St-Valentin, je vous souhaite de trouver l’amour dans votre vie, que ce soit sur internet ou dans un café… L’important, c’est d’y croire aussi et d’ouvrir son coeur à l’imprévu.

Bonne St-Valentin!

3 commentaires
  1. À la cinquantaine, j’ai aussi trouvé sur Internet, en échangeant avec des amis d’amis Facebook il y a dix ans. J’avais essayé les sites de rencontre mais c’était vraiment décourageant, les gens magasinent sans beaucoup de respect, souvent. Et l’amour de ma vie, celui dont on rêve sans vraiment y croire, est arrivé, comme ça sur Facebook!
    Ne vous découragez pas, les Radieuses. Je vous souhaite tout le bonheur du monde.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.