Le vin orange

Les vignerons de l’heure en produisent, les grands restaurants en ont sur leur carte, on en développe même au Québec et l’offre à la SAQ est de plus en plus intéressante… je parle bien sûr du vin orange!

Le vin orange est le vin de l’heure et contrairement à ce que certains pourraient croire, ce n’est pas un vin fait à partir d’oranges, mais plutôt un vin blanc vinifié comme un vin rouge. Concrètement, pour faire un vin orange, au lieu de retirer les peaux des raisins comme on le fait pour le vin blanc, on les conserve et on les laisse macérer plus ou moins longtemps dans le jus. La couleur orangée vient donc de la peau du raisin qui relâche ses pigments. En plus de la couleur, cette technique permet de développer une variété d’arômes et donne des tanins au vin, ceux-ci se retrouvant dans la peau du raisin.

Un vin orange, c’est donc un vin blanc avec une structure et des tanins. Ce qui va donner plus de structure, tanins et couleur, c’est le temps de macération sur les peaux. Ainsi, le jus peut être resté quelques jours en macération pelliculaire (sur les peaux), ou même plusieurs mois. On peut produire des vins orange à partir de tous les cépages blancs. On en produit à travers le monde. En anglais, on dit « skin contact », ça marche!

Mais d’où vient le vin orange et est-ce nouveau?

Le vin orange, ou vin ambre, remonte à 6000 ans avant notre ère et provient de Georgie, dans les montagnes du Caucase.

La méthode traditionnelle géorgienne consiste à fermenter et à vieillir les vins pendant plusieurs mois dans des qvevris, de grands récipients en argile (amphores) enfouis sous terre. Certains vignerons d’autres pays ont depuis adopté le qvevri, mais des cuves en acier inoxydable et des barriques de chêne peuvent être, et sont utilisés – ainsi que les cuves de béton.

Cette manière de produire du vin orange date de l’antiquité. Cette tradition vient du Caucase, qui a inspiré dans un premier temps des vignerons du nord de l’Italie, et dans un deuxième temps des viticulteurs français qui ont décidé d’expérimenter eux-mêmes cette façon de faire du vin. La renaissance de ce style s’est effectuée dans le Frioul, région du nord-est de l’Italie avec, entre autres, des vignerons comme Josko Gravner et Radikon. Et on en produit maintenant dans tous les pays!

Si vous souhaitez découvrir les vins orange, sachez d’abord qu’ils viennent au gré des arrivages et de petites productions. En voici quelques-uns qui méritent d’être dégustés!

Suggestions de vins orange

Vinoterra Kisi Kakheti 2018

Vinoterra est le plus grand producteur de vin en qvevri en Georgie et peut-être le plus grand producteur de vin orange au monde, selon l’auteur du livre Amber Revolution. C’est un vin qui s’inscrit dans le style traditionnel des vins orange de Georgie. Il est fait de kisi, un des trois principaux cépages du pays. On le reconnaît à son côté floral intense. Ici, le vin n’a pas une forte acidité, servez-le donc chambré et en accompagnement de légumes racines grillés, tout simplement.

Vignoble du Rêveur Singulier 2018

Le vignoble du Rêveur est un jeune domaine viticole de 7 hectares, situé à Bennwihr en Alsace. Mathieu Deiss, assisté d’Emmanuelle Milan, a créé, en 2013, ce domaine avec l’ambition de produire des vins dans le respect de la nature. Par une viticulture biodynamique et biologique et une vinification innovante résulte ce vin vieilli en amphore.

Un plaisir à déguster!

DR Debina Respect Orange Wine 2019

Ce vin grec de macération est fait à partir du cépage débina. C’est un vin sec et doté d’une belle acidité. Il sera donc l’un des plus accessibles et faciles à apporter à table des vins orange sur le marché présentement.

Les accords

Les accords à table dépendent du temps de macération du vin, mais également du cépage et du sucre résiduel qu’il contient. Pensez à servir vos vins orange avec des plats de volailles en sauces crémeuses, un risotto aux champignons, des plateaux de fromages ou encore avec votre pizza margherita. Découvrez-les de l’apéro au dessert en tentant des combinaisons différentes, mais toujours savoureuses!

Pour terminer, rappelez-vous que les petits arrivages de vins orange partent vites, mais qu’il y en a de nouveaux qui arrivent régulièrement sur les tablettes de la SAQ. La période automnale nous apporte souvent de belles bouteilles de ce type de vin qui ne laisse personne indifférent. Bonnes découvertes!

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.