Les trucs d’Isabelle Huot pour favoriser une saine digestion

Saviez-vous qu’il existe une journée mondiale de la santé digestive? Eh bien oui, et ce, depuis 1958! Chaque 29 mai, la saine digestion est à l’honneur! Plus de 60% des Québécois disent ressentir des inconforts digestifs (que ce soit des crampes, de la constipation, des ballonnements) au moins une fois par semaine. Malgré cela, la grande majorité des gens qui en souffrent ne cherchent pas à diminuer leurs symptômes… ce qui n’est pourtant pas sorcier!

Et chères Radieuses, comme certains malaises liés à la digestion sont parfois attribués à tort à la préménopause et la ménopause, j’ai pensé que ce serait idéal de vous donner quelques conseils afin de vous aider à améliorer votre digestion.

Allons-y!

Prenez le temps de bien mastiquer

Pour donner un coup de pouce à votre digestion, vous devez  prendre le temps de bien mastiquer. C’est de cette façon que les enzymes salivaires commenceront leur boulot. En mastiquant davantage, vous diminuerez considérablement la fréquence des ballonnements. Rappelez-vous que c’est dans la bouche que commence la digestion!

Augmentez votre consommation de fibres

Ça, on ne le répètera jamais assez! En moyenne, la consommation de fibres se situe autour de 15 g par jour. Pourtant, nous devrions en consommer au moins 10 g de plus de façon quotidienne! Il n’est donc pas étonnant que plusieurs personnes  soient touchées par des problèmes de transit intestinal (la constipation touche plus de 25 % de la population!). Si votre transit fonctionne au ralenti, il se peut que vous vous sentiez fatiguée et irritable.

Vous désirez augmenter votre apport en fibres? Choisissez des céréales 100 % grains entiers, incorporez le son de blé à votre alimentation et consommez de 7 à 8 portions de fruits et légumes quotidiennement!

Manger moins, mais plus souvent

Surcharger votre pauvre estomac est une très mauvaise idée si vous cherchez à faciliter votre digestion. Apprenez à reconnaître vos signaux de satiété et mangez moins, mais plus fréquemment. Vous pouvez intégrer de 2 à 3 collations chaque jour en plus de vos 3 repas équilibrés, à condition de manger plus  léger! Petit truc: tentez de prendre votre dessert un certain temps après le repas! Cela peut également contribuer à un meilleur confort digestif.

Toujours plus d’eau

Certes, hausser l’apport en fibres dans votre alimentation occasionne énormément de bienfaits. Toutefois, ne négligez pas votre consommation d’eau! Manger beaucoup de fibres sans augmenter son apport hydrique pourrait causer un blocage intestinal. Et ça, on ne veut pas ça! Vous devez donc vous assurer de boire entre 1, 5 et 2 litres de liquide, de préférence de l’eau, chaque jour.

On croyait autrefois que le fait de boire pendant les repas était nuisible pour la digestion. C’est totalement faux!  Pour bien digérer, l’estomac produit un mélange acide appelé suc gastrique.

Cette production s’adapte à la quantité et à la texture de ce que vous consommez afin de conserver le bon degré d’acidité. Si vous buvez en mangeant, le repas sera plus liquide et la quantité de sucs gastriques sécrétée sera donc plus grande afin de vous permettre de bien digérer, un point c’est tout!

Faites des probiotiques vos amis

Ces « bons » micro-organismes travaillent à optimiser votre santé digestive. De nombreuses études confirment leur action positive: amélioration de la digestion du lactose, diminution des symptômes associés au côlon irritable (notamment les ballonnements) et accélération du transit intestinal.

Sachez que chaque souche de probiotique démontre des caractéristiques qui lui sont propres. Vous devez donc les sélectionner avec soin. Par exemple, celle retrouvée dans le yogourt Activia a fait l’objet de nombreux essais cliniques quant à la santé digestive. Les preuves ont été faites! À ajouter à votre liste d’épicerie!

Éviter les boissons gazéifiées

Et pas seulement pour les calories! Les boissons gazéifiées (eau minérale, boissons gazeuses…) font entrer dans l’intestin une quantité d’air qui peut occasionner des ballonnements. Si vous faites partie des gens plus sensibles, optez pour une eau non gazéifiée ou aux bulles plus fines. Par exemple, choisissez l’eau Saint-Justin ou San Pellegrino plutôt que Perrier!

Autre information pertinente!  La gomme à mâcher provoque aussi une entrée d’air qui peut occasionner des ballonnements. Prenez-en bonne note! Si toutefois, après un certain temps, vous ne voyez toujours pas d’amélioration, je vous suggère de noter ce que vous mangez dans un journal. Ça peut paraître étrange, mais cette technique vous aidera à cibler les aliments (ou la combinaison d’aliments) qui sont problématiques pour vous.

Bon mois de mai les Radieuses!

Isabelle

2 commentaires
  1. Merçi….j’aime beaucoup tout ce que tu dis mais pour moi j’ai vraiment un problème d’intestin au ralenti il faut que je reste au moin 1/2 hre. à la toilette et seulement au 2 jres que ça fonctionne. Je bois beaucoup d’eau je mange beaucoup de légumes et de fruits rien à faire jamais à tout les jres. Je fais de l’exercice au moins 2 à 3 fois par semaines au gym. Quoi faire autres……..MERÇI

    1. Bonjour,
      J’avais de gros problèmes de constipation depuis plusieurs années, mon médecin m’a recommandé de prendre du Lax à day.
      Après 7 jours mes intestins ont finalement fonctionnés. Ce n’est pas un produit auquel l’intestin s’habitu, donc après un an à utiliser ce produit je ne suis plus constipé. C’est très efficace, à essayer pendant 2 à 3 semaines.
      Louise

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.