Petits détails et grande obsession – Les bibliothèques

J’ai eu de beaux commentaires sur mon dernier article portant sur les dosserets. Vous aimez donc mes obsessions? Ça fait plaisir ça! Les matériaux, l’ergonomie de l’espace, l’éclairage, la volumétrie des bâtiments, l’efficacité de l’enveloppe, les détails de finitions… Ça nous prendra un moment avant d’épuiser le sujet!

Je trouve souvent mes idées d’article ou de chronique dans notre pratique quotidienne à l’atelier. Un, comme on dit j’ai les deux mains dedans, et deux, ça me force à pousser la réflexion sur notre intervention, le pourquoi du comment ou au contraire, m’aide à prendre du recul, à revenir aux principes de base, à décortiquer des problématiques. Alors vous savez tout maintenant chères Radieuses, que je vous utilise comme outils de création et de réflexion, vous m’êtes bien utiles. Merci !

Présentement, nous sommes à terminer les derniers détails intérieurs d’un projet à Rawdon. Une magnifique maison dont nous avons modifié les intérieurs pour mieux répondre aux besoins d’une famille qui compte maintenant 3 petites-filles et 2 petits-fils. Tout le monde y est confortablement installé maintenant, lors des week-ends où ils se rassemblent chez les grands-parents.     

Une de mes interventions préférées dans ce projet est une bibliothèque de style mid-century qui intègre un bureau et une section base fermée pour camoufler les imprimantes, la paperasse quotidienne et tout ce qui provoque du stress quand on le voit pour ne laisser visible que les livres inspirants et les objets beaux et évocateurs. Une bibliothèque qui inspire la détente et le réconfort. Je vous partagerai des photos si vous voulez lorsqu’elle sera installée.

Et vous, quels sont vos besoins? Vous avez énormément de livres auxquels vous devez avoir accès souvent? Vous désirez que les petits-enfants puissent ranger leurs jouets facilement? Une bibliothèque est quand même un objet merveilleux. Comme un être parfait qui a la faculté de s’adapter à n’importe quelle situation. J’aime les bibliothèques.   

Alors voici quelques pistes pour vous donner la chance de rencontrer l’être idéal.

Les intégrées, faites sur mesure

Demande un investissement plus important, mais c’est réellement la meilleure manière d’obtenir exactement le rangement et le style que vous recherchez tout en étant parfaitement intégré à votre environnement.

Ici, une superbe réinterprétation du style classique.

La lumière et la légèreté créées par le gris subtil balancent à merveille les intérieurs des caissons de bois.

Le bureau en bois est invitant et il résistera bien au temps comme matériau de finition. Les caissons permettent moins de flexibilité au niveau du rangement, mais d’un autre côté, permettent de soutenir les livres, ce qui est parfois problématique.

 

Un habillage tout en blanc permet de venir découper l’espace avec les objets ou un changement de matérialité, comme ici le plancher. Parce que la bibliothèque est dissimulée, notre attention est portée sur des détails plus délicats tels que le jeu d’ombres créé par les tablettes et les montants et les livres et souvenirs qui la compose. L’émotion est mise de l’avant.

Une bibliothèque imaginée telle une œuvre d’art. Sa simple présence nous impressionne, nous captive. Elle est à la base de la personnalité de l’espace, en partie le fondement. Ici c’est l’approche bibliothèque-objet qui a été privilégiée et son contenu et savamment choisi et placé pour venir la glorifier.

Ode à toi, mon Billy Ikea

Oh Billy que je te veux dans ma vie. Nous sommes tous sous le charme du mobilier intégré, mais des fois l’amour se fait doux pour le budget et à portée de main. Toi qui m’es fidèle depuis mon premier appartement, que j’ai aimé, dont je me suis lassée et que j’ai caché au sous-sol. Tu as refait ton chemin doucement dans mon cœur en venant m’apporter grand soutien dans l’organisation de la chambre des enfants. Tu m’as toujours été fidèle, même les jours où je ne voyais plus en toi toute la beauté que tu portes. Aujourd’hui, tu as fièrement repris ta place au cœur de ma maison, dans tes nouveaux habits, tu me séduis comme au premier jour.

 

 

Des portes vitrées sont disponibles pour les bibliothèques Billy chez Ikea. Pour personnaliser l’ensemble, le vitrage a été remplacé par du cannage, qui fait un retour marqué cette année. Une transformation particulièrement efficace qui apporte un bel esprit romantique.

 

Des Billy classiques. Ce qui est remarquable ici c’est l’ampleur. Pour y arriver, l’idée est d’ajouter des sections pour combler la pleine hauteur, de meubler jusqu’au plafond. Il existe un surmeuble de la même collection de facilement disponible ou ajouter des tablettes de la même profondeur pourrait être intéressant aussi.

Le contre-exemple de la référence précédente. Tout aussi fort par contre. Plus léger, allez chercher du volume en cintrant un mur sur toute la largeur ou sur 2, pour créer un « L ». Ce ne sont pas des Billy qui sont représentés ici, mais en utilisant le modèle 41 3/4 » de hauteur, vous arriverez à un résultat similaire. À souligner que cela mettra vos fenêtres en valeur, donc si la fenestration n’est pas à votre goût, je suggère de faire l’installation sur un mur aveugle (plein) ou une cloison intérieure.

Quelques autres coups de cœur

EQ3 – teck récupéré

COOP ÉTABLI – regroupement de designers et fabricants québécois

Maison Corbeil – acier perforé

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.