Pourquoi le printemps vous rend-t-il anxieuse? - Les Radieuses

Pourquoi le printemps vous rend-t-il anxieuse?

«Cette peur de ne pas tout avoir, c’est justement elle qui vous fait tout manquer. Elle vous empêche d’atteindre l’essentiel.» — Etty Hillesum

S’il est vrai que printemps rime avec renouveau et joie de vivre, beaucoup de clientes en consultation individuelle me partagent l’angoisse qui les habite avec l’arrivée des beaux jours. C’est un peu comme si la frénésie qu’apporte le soleil ajoutait sur leurs épaules une pression de réussir leur vie, de passer à l’action et d’être heureux.

Ceux qui éprouvent cette anxiété printanière peuvent être plus enclins à ressentir une pression à la performance : il FAUT profiter du beau temps, il FAUT s’amuser, il FAUT sortir avec ses amis ou avec son partenaire, etc.

Est-ce que vous vous reconnaissez?

Si oui, vous arrive-t-il de ressentir de la solitude ou, pire encore, d’avoir l’impression de passer à côté de votre vie et de vous dire : «Je suis sûrement la seule personne à ne pas être sur une terrasse, à être seule à la maison, à ne pas être avec mes amis…»?

Pourquoi cette impression de vide intérieur se présente-t-elle plus souvent à l’arrivée du printemps?

Peut-être en raison de cette tendance que nous avons parfois à nous comparer aux autres. Après des mois à hiberner dans notre tanière, nous ressentons une urgence de vivre alimentée par l’arrivée des beaux jours. Si nous ne nous efforçons pas alors de vivre au maximum, nous avons le sentiment de faire du sur-place, de passer à côté de quelque chose.

Ce sentiment de vide intérieur ou cette peur de manquer quelque chose peuvent vous décourager et vous faire croire qu’il est impossible d’accéder à ce que vous voudriez réellement.

Toutefois, en sachant discerner les fausses croyances et les discours intérieurs négatifs qui vous bloquent, vous serez en mesure d’affronter ce sentiment de «passer à côté de quelque chose» et de focaliser sur ce qui VOUS apportera de la satisfaction dans l’immédiat.

6 fausses croyances qui vous empêchent d’avancer

1. Tenir pour acquis que votre plan doit être établi dans les moindres détails avant de passer à l’action

Au lieu de chercher une garantie de réussite, laissez-vous surprendre par le fabuleux pouvoir des coïncidences. Votre objectif à atteindre doit être clair, mais voyez la route qui vous y mènera comme une chasse au trésor. Un indice à la fois, un pas à la fois, une étape à la fois. N’oubliez pas d’être flexible!

2. Croire que combler ses besoins immédiats est une perte de temps

Ne placez pas la charrue devant les boeufs! Si vous avez l’impression que la direction à prendre n’est pas claire, c’est peut-être que vous regardez trop loin et que des besoins immédiats requièrent votre attention avant que vous passiez à l’étape suivante.

3. Avoir peur de faire face à l’échec et d’avoir l’air ridicule

Quelles sont vos attentes envers le changement que vous souhaitez faire dans votre vie? Si vous vous attendez à réussir du premier coup, vous serez inévitablement déçue. Amorcer un changement engendre forcément un processus d’essais et d’erreurs qui amènera son lot d’échecs, petits ou grands. L’échec permet d’apprendre et de se réaligner. Les obstacles sont un détour dans la bonne direction!

4. Juger que vous n’avez pas ce qu’il faut pour réussir

Vous avez en vous tous les talents dont vous avez besoin pour atteindre vos objectifs. Vous avez des aptitudes uniques qui vous distinguent, alors utilisez ce dans quoi vous êtes naturellement douée et ajoutez de nouvelles cordes à votre arc pour le simple plaisir d’apprendre.

5. Penser que brûler la chandelle par les deux bouts vous permettra d’atteindre plus rapidement vos objectifs

Il est plus rentable à long terme de faire de petits pas dans la bonne direction que de «sprinter» vers la ligne d’arrivée. Donnez-vous le temps de ressentir, d’être à l’affût des indices et de vous réaligner au besoin. Acceptez d’avancer, un pas à la fois, en ayant confiance que les changements se feront naturellement et que vous trouverez éventuellement votre trésor!

6. Présumer que chaque décision est irréversible.

Vos décisions ne sont pas coulées dans le béton. N’oubliez pas que vous avez toujours votre libre-arbitre, que vous pouvez accepter ou refuser ce qui se présente à vous et même changer d’idée ou d’objectif en cours de route.

«La croissance et le changement peuvent être douloureux, mais rien n’est plus pénible que de rester coincé quelque part où vous ne voulez plus être.» — Mandy Hale

Une des plus grandes erreurs que je constate, c’est que les gens paniquent trop vite après avoir amorcé un processus de changement parce que les résultats ne sont pas assez rapides. Certains en déduisent donc que ce qu’ils désirent ne fonctionnera pas.

N’oubliez pas que les changements, tout comme les saisons, ont un rythme. Ajustez vos attentes en acceptant que chaque chose arrivera en son temps. Il ne sert à rien de forcer le changement!

En vous abonnant à mon infolettre, vous recevrez le questionnaire «Découvrez ce dont vous avez vraiment besoin». Cet outil concret vous permettra de déterminer le point de départ pour amorcer un changement significatif dans votre vie, et ainsi, vous donner l’élan pour passer à l’action et vous réaliser pleinement. Ne passez plus à côté de ce qui vous fait réellement vibrer!

Sincèrement et énergiquement,

Annie

Vous avez aimé ce texte d’Annie Peyton? Suivez-la sur Facebook, sur Instagram ou explorez son site Web.

Vous aimerez aussi :

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.