Coup de cœur de Colette : Mon nez… Madame Danièle!

Ce n’est pas n’importe qui. Elle est mon nez… Oui, oui, MON NEZ!

Un nez est au parfum ce qu’un barista est au café ou ce qu’un œnologue est au vin!

J’ai, depuis très longtemps, un penchant pour les parfums. Je me suis toujours amusée à découvrir les notes. J’aime sentir, rêver et voyager avec les odeurs! J’aime découvrir la sensualité d’un parfum, le côté salin, le fond chypré, la fraîcheur, le côté gourmand, la complexité du jus, etc.

Ma «petite» collection!

Je m’amuse à trouver des parfums à mes proches selon leur caractère, leur emploi, leur aura, selon qui ils sont!

Très jeunes, mes enfants ont été sensibilisés à sentir. Eh oui… devinez? Je les ai amenés, en poussette, découvrir l’unique Madame Danièle! 

Madame Danièle est mon nez, ma mentore, ma référence pour les parfums. C’est elle qui m’a appris à prendre le temps, à fermer mes yeux lorsque je sens, à laisser monter les images dans ma tête.

C’est elle qui m’a appris à essayer les parfums, à les laisser vivre, à les laisser se développer avec notre peau, notre odeur. 

C’est elle qui m’a appris à les superposer, à les appliquer en bruine, à ne pas sentir le café entre les essais… à ne pas être obligée de les aimer.

C’est elle qui a appris à mes enfants qu’ils pouvaient, si jeunes soient-ils, développer leur odorat.

Alors encore aujourd’hui, c’est elle qui me guide. Et c’est elle qui guide encore mes adultes (enfants). 🤣 D’ailleurs, il y a quelque temps, l’ami de mon fils aimait son parfum. Lambert lui propose, sur-le-champ, de l’accompagner et de rendre visite à Madame Danièle juste pour se faire orienter, pour voir ce qu’elle lui sortirait. C’est toujours une découverte enrichissante.

Madame Danièle, c’est celle qui pourrait être chez elle depuis fort longtemps et se la couler douce, mais c’est celle qui est encore et toujours aussi passionnée, qui m’arrive avec des nouveautés et qui m’allume encore depuis tout ce temps! 

Merci Madame Danièle de m’avoir fait découvrir cet univers et de m’avoir acceptée dans cet enivrant monde de l’odeur.

Merci d’être encore aussi passionnée.

Merci d’être MON NEZ! 

Il n’y en a qu’une… elle s’appelle Madame Danièle.

7 commentaires
  1. Très intéressant, j’imagine que tu as lu Le Parfum, et aussi que tu as fait une visite à Grasse en provence, la ville des parfums. Dis moi Madame Danielle pratique t,elle encore et à quel endroit stp?
    Mon coup de coeur des années 1980. https://www.leslibraires.ca/livres/parfum-le-patrick-suskind-9782253044901.html
    Le ParfumAu XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s’appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance furent épouvantables et tout autre que lui n’aurait pas survécu. Mais Grenouille n’avait besoin que d’un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n’avait besoin de rien. Or ce monstre de Grenouille avait un don, ou plutôt un nez unique au monde, et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l’univers, car « qui maîtrisait les odeurs maîtrisait le coeur des hommes ».C’est son histoire, abominable… et drolatique, qui nous est racontée dans Le Parfum, un best-seller mondial.

  2. ou est Madame Danièle , moi qui a tellement de misère à trouvé un parfum qui me va, comme on dit je les fait viré après 10 minutes
    ça sent pas bon 🙁 alors quand j’en trouve un et bien pas longtemps après il est discontinué pas de change hihi

    merci

  3. Ce que j aime par dessus tout c est quand quelqu’un un me dit maudit que tu sens bon et que j ai appliqué mon parfum le matin et que là Tes rendu sur la fin de l après-midi et je sens jamais rien de mon parfum..
    Mettons que j en ai plus qu un et chaque fois je me fais complimenté…
    On aime ça.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.