Couple de longue durée: S’accepter et s’endurer?

En ce mois de l’amour, comment ne pas être inspiré par tous celles et ceux qui cultivent année après année leur relation de couple afin qu’elle puisse traverser les décennies.

Alors que le 21e siècle offre un éclatement du « couple traditionnel » en tout point, il est reconnu qu’au Québec une personne sur 5 sera séparée ou divorcée d’ici la fin de leur cinquantaine. Ça prend donc une sacrée volonté de fer pour traverser à deux les revers et les coups durs du quotidien et vous seules, belles Radieuses, savez qu’un couple de longue durée est un investissement de temps et d’énergie.

Vous avez probablement rencontré votre partenaire à une autre époque, pris le pari de courir le long marathon de la vie ensemble en combinant vos rêves, vos ambitions, votre histoire personnelle à un être complètement différent, unique, qui traverse, lui aussi/elle aussi, ses défis personnels à son rythme. Tout ça saupoudré d’un peu de folie, me direz-vous?

Le couple et ses phases développementales

À l’image d’un enfant qui vieillit vers l’âge adulte, le couple connaît également ses phases de croissance qui se développe en parallèle au développement individuel de chacun de ses partenaires. La détermination du couple à aller vers une direction commune serait gage d’une relation de couple plus satisfaisante.

Une étude américaine nous relève qu’il y aurait 7 étapes au développement d’une relation de couple épanouissante et florissante.

Saurez-vous reconnaître l’étape dans laquelle vous vous situez?

1. La rencontre – Objectif développemental :

– Trouver un ou une partenaire qui nous intéresse sur le plan physique, émotif, intellectuel et spirituel

2. L’engagement – Objectifs développementaux :

— Encadrer la relation de couple en définissant sa mission et ses objectifs.

— Trouver l’équilibre entre l’autonomie des partenaires et les moments de couple.

3. L’intimité – Objectifs développementaux :

— Développer une intimité sexuelle et émotionnelle.

— Développer une relation de couple significative basée sur la transparence.

— Connaître l’autre dans son intimité et son monde personnel.

— Se dévoiler en saine vulnérabilité devant l’autre.

4. La stabilité – Objectifs développementaux :

— Établir une sécurité : choisir un milieu de vie, fonder une famille si désirée

— Définir « la culture organisationnelle et émotionnelle » du couple via des rituels (ex. baiser au départ) ou des traditions (ex. sortie de couple 1 fois par mois)

— Trouver l’équilibre entre les choix de vie, la famille, le couple

5. La crise — La réconciliation – Objectifs développementaux :

— Reconnaître l’impasse émotionnelle du couple comme levier d’apprentissage et d’introspection

— Faire le tri entre les idées et croyances contre-productives et distrayantes à la survie du couple.

— Cultiver le pardon pour vous-même, votre partenaire et vos proches

— Reconnaître la nécessité d’une aide extérieure pour s’assurer d’une meilleure santé psychologique; demander de l’aide professionnelle au besoin

6. Le renouveau – Objectifs développementaux :

— Réévaluer la mission et la vision du couple

— Retravailler la dynamique de couple pour prioriser l’amour, la bienveillance et l’acceptation

— Redéfinir ses objectifs personnels et la façon dont le couple pourra les partager

— S’impliquer dans un projet ou une cause significative

7. L’épanouissement du couple – Objectifs développementaux :

— Miser sur les forces du couple développées dans les étapes précédentes pour garantir l’épanouissement de la relation

— Orienter ses pensées, ses actions, ses émotions et sa créativité vers des objectifs désirables et s’éloigner des pièges indésirables.

— Poursuivre son implication dans une cause plus grande que soi-même et le couple dans le but de laisser une trace en héritage

On se gâte avec les conseils de nos Radieuses

Étant moi-même bien loin d’avoir parcouru autant de temps dans une relation de couple, je trouvais donc important de céder la parole à des femmes qui font des petits miracles avec leur relation de couple. Voici leurs meilleures recommandations pour préserver l’amour et la sexualité dans un couple de longue durée :

Julie, en couple depuis 21 ans : ne rien assumer, se parler respectueusement au moment où nous sommes en mesure de le faire; autrement, on prend le temps de décanter.

Josée, en couple depuis 31 ans : avoir des projets de couple, prendre le temps d’apprécier l’autre, se toucher et se câliner à l’extérieur des relations sexuelles, ne pas abandonner dans l’adversité, prendre du temps pour le couple.

Nathalie, en couple depuis 21 ans : des rituels d’affection (bec au départ, caresse de hanche) sans connotation sexuelle, des allusions à la sexualité de temps en temps, 1 sortie au resto 1 fois par mois sans les enfants pour se retrouver entre « amants-amoureux ».

Jacqueline, en couple depuis 36 ans : rire, avoir de l’admiration pour l’autre, respecter l’espace de chacun.

Myriam, en couple depuis 25 ans : travailler ensemble pour former une équipe, m’impliquer individuellement dans la relation en sachant que c’est pour mon bénéfice et celui de mon couple.

Cécile, en couple depuis 39 ans : l’humour pour dédramatiser le quotidien.

Au moment d’écrire ses lignes, je lance la question à la volée à ma grand-mère de 85 ans qui cumule 66 ans de couple à son compteur. « Encore une question! », me dira-t-elle…

Elle me répond avec un sourire en coin : lui laissez faire ses affaires de temps en temps, accepter les idées de l’autre et se laisser convaincre que c’est une bonne affaire… S’accepter et s’endurer!

S’accepter et s’endurer… Eh ben! De sages paroles!

Eugénie Larrivée est une sexologue clinicienne et psychothérapeute et fondatrice de Sexualis. Mordue de son métier, elle se passionne pour les changements individuels dont elle est témoin dans son bureau tout comme les changements sociaux en lien avec la sexualité. Son objectif est de favoriser un mieux-être sexuel pour toutes et tous.
Sexualis est une nouvelle entreprise sexologique pour adultes qui a pour mission de favoriser l’accès aux services sexologiques en offrant des consultations en ligne et des outils de développement « self-help ». Afin de lancer les consultations en ligne avec des sexologues au printemps 2020, une compagne de sociofinancement se tiendra sur la Ruche à partir du 24 février 2020.

 

Sources :
Cooperider, D., & Whitney, D. (2005). Appreciative Inquiry: A Positive Revolution In Change, California: Barrett.
De La Lama, L. B., De La Lama, L., & Wittgenstein, A. (2012). The soul mates model: A seven-stage model for couple’s long-term relationship development and flourishing. The Family Journal20(3), 283-291.
Statistiques Canada, État Matrimonial 2011
3 commentaires
  1. Ouii le respect, si important ! s’ est la base selon moi. Je remarque des couples autour de nous qui n’ ont pas toujours des bons mots l’ un envers l’ autre et je me dis que je ne voudrais pas vivre cela.
    Avoir des projets ensemble est un défi , on ne sait jamais quoi faire à deux . Depuis quelque temps , s’e st moi qui initie ou bien il ne se passe rien . Que ce soit pour les vacances , ou week-ends d’ amoureux. Mr . accepte sans trop rechigner ha ha !

  2. L’humour, c’est essentiel! Rire tous les jours, c’est tellement important pour moi!
    La complicité, la confiance, l’intégrité, fonctionner en équipe dans plusieurs domaines, mais savoir garder sa petite bulle personnelle, pour ne pas se perdre dans le «nous ».
    S’intéresser à l’autre, sans s’imposer ou s’incruster, pour ne pas l’étouffer.
    Prendre du temps pour soi, du temps de couple et du temps en famille. Et aussi des bons moments avec des amis!
    Quand nous avons eu nos enfants, j’ai aimé le voir s’investir et je l’ai aimé encore plus de voir ses yeux aimer autant…
    Nos enfants sont adultes maintenant, et nous voyageons en amoureux, allons au cinéma, ou on se colle en écoutant une série à la télé… des petits aux grands gestes, le respect, la communication, et l’admiration pour l’autre sont des cadeaux qui s’entretiennent, évoluent et se développent constamment.
    Comme tout le monde, on vit des hauts et des bas, des tempêtes où il faut bien s’accrocher, des temps plus ensoleillés à savourer… c’est un peu tout ça la vie…
    (bientôt 27 ans de mariage, et je me trouve tellement bénie d’être avec celui que j’aime!)

  3. Bonjour, je suis mariée depuis 36 ans mais en couple depuis 46 ans. Premier AMOUR. Pas toujours bon ça. Il a prit le contrôle de ma vie car pour commencer il était jaloux. Ensuite j’ai eu mes filles et devenu femme au foyer. Donc, encore plusss de contrôle. Le problème c’est que je m’appercevais pas de ça. Auj, j’ai 61 ans et voilà que je réalise et que je fais tout pour être moi……….il était temps.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.