D’agréables sorties pour un mois de juillet festif!

Bonjour chères Radieuses! Votre été se passe bien? Si vous êtes comme moi, vous aimez le mois de juillet! Et pour l’agrémenter encore plus, je sors de ma chaise longue pour vous offrir quelques suggestions qui sauront vous plaire! Du moins, je l’espère! Allez, bon été!

De festival en festival!

Un incontournable qui nous donne le goût de passer 2 semaines entières dans la capitale nationale! Encore une fois, ils se surpassent par leur riche programmation si variée, impossible qu’il n’y ait pas un seul spectacle qui vous ne plaise pas! J’y vais de mes suggestions, mais libre à vous de consulter leur site Internet pour mieux vous préparer.

Dépêchez-vous de vous procurer votre laissez-passer au coût de 110 $, une somme plus que raisonnable si vous vous déplacez pour 3-4 spectacles! Munissez-vous d’une bonne chaise pliante et le tour est joué! Souhaitons-nous qu’il fasse beau! Bon Festival et bon Québec!

Scène Bell — Plaines d’Abraham

Vendredi 6 : Neil Young (le légendaire artiste pour la première fois à Québec)

Lundi 9 : Foo Fighters (de retour après l’orage qui avait écourté leur show en 2015)

Mardi 10 : Patrice Michaud a Carte blanche (plein d’invités à confirmer!)

Jeudi 12 : Beck(depuis 25 ans, petit génie de la musique américaine)

Vendredi 13 : Milk & Bone, Cindy Lauper et Lorde (une vraie belle soirée de filles!)

Dimanche 15 : Dave Mathews Band (beau mélange jazz, funk, pop, musique du monde)

Scène Loto-Québec — Parc de la Francophonie

Samedi 7 : Birkin/Gainsbourg — Le Symphonique (Jane Birkin émouvante à souhait)

Lundi 9 : Belle et Bum célèbre L’Acadie et le Québec (ça va swinger rare!)

Mardi 10 : Charlotte Cardin (cette jeune sensation fait un malheur avec ses chansons)

Mercredi 11 : America et Air Supply (soirée souvenir pour vous époumoner avec leurs succès)

Samedi 14 : Alexandre Poulin — 2Frères (soirée remplie de guitares et de belles voix)

Il y a aussi des spectacles Place d’Youville et à l’Impérial Bell, mais également des spectacles pour les tout-petits!

Grand Montréal Comédie Fest —  du 1er au 15 juillet

Première édition de ce nouveau festival qui se dit être « né d’une initiative d’un groupe d’humoristes engagés et créatifs. L’événement répond au besoin de redéfinir l’offre culturelle en humour dans la grande couronne de Montréal. »

Vont-ils se distinguer de Juste pour rire? C’est ce qu’on verra. Comme on dit, il faut laisser la chance au coureur. À première vue, quelques spectacles attirent mon attention. Les voici et pour les dates, consultez le site :

100 HUMORISTES EN 100 MINUTES : 1er juillet, L’Olympia: Pari de fous pour la soirée d’ouverture, vous ne rêvez pas, 100 humoristes de tous les horizons enchaîneront un après l’autre et auront une seule minute pour faire rire. Qu’il ou qu’elle soit fraîchement sorti(e) de l’École de l’humour ou qu’il ou qu’elle soit un(e) pro, tous sur le même pied d’égalité! Ça promet!

Notez que les Grands Spectacles qui prennent la forme de gala traditionnel avec des animateurs moins connus seront présentés à L’Olympia de Montréal, mais également au Zénith à St-Eustache et au Pavillon de l’Île à Châteauguay.

FORMULE CLUB : à la manière américaine, 5 humoristes par soir feront du stand-up dans deux salles, soit le Bordel et l’Abreuvoir. Fait à noter, aucun nom n’est mentionné dans la programmation… c’est voulu pour créer la surprise.

ON INVERSE LES RÔLES — Théâtre Sainte-Catherine: Je ne sais pas si ça sera vraiment plus drôle ainsi, mais dans cette série, ce sont de grands noms qui feront la première partie des « jeunneaux ». Citons Louis-Josée Houde avant Guillaume Pinneault, Billy Tellier avant Paul-Bruno Rivard, François Bellefeuilleavant Pierre-Luc Pomerleau et bien d’autres comiques!

COMÉDIE FEST LA NUIT — L’Olympia: C’est une autre expérience que de rire tard en soirée! Cette série débute à 23 h pour passer le cap de minuit. Quatre soirées au programme, mais je retiens celle animée par Julien Lacroix, jeune révélation des derniers Oliviers, qui reçoit notamment Mike Ward et Rosalie Vaillancourt, une jeune que je trouve absolument délirante! Mais vous savez, les goûts, ça ne se discute pas! 😉

LA SOIRÉE (EXTRA) ORDINAIRE DE MÈRE ORDINAIRE — L’Olympia: Amenez vos filles et vos brus, défoulement total d’une mère qui nous fait sa conférence sur sa vie de mère ordinaire. Suivra un DJ pour vous faire danser et bien du vin pour vous aider!

Ça fait pas moins de 37 ans que cette fête haute en couleur fait la joie des Sherbrookois tout comme celles des visiteurs qui se donnent rendez-vous dans ce joli parc devant le Lac des Nations. Encore une fois cette année, du mardi 17 au dimanche 22 juillet, une trentaine de spectacles seront au programme pour toute la famille, et ce, sur trois scènes. Retenons notamment Les Cowboys Fringants, Robby Johnson, Ludovik Bourgeois, Émile Bilodeau, Fred Fortin, Rodger Hogdson Supertamp. Space : The Best of Pink Show. Autre fin de soirée magique, on y présente Les Grands Feux Bell, une compétition pyromusicale unique de calibre nord-américaine qui vous en mettra plein la vue! Ça va brasser à Sherby!

Québec Issime chante Starmania — Place Nikitotek — Sherbrooke — 11 juillet au 18 août

Cette année marque le 40e anniversaire de cet immense opéra-rock de Luc Plamondon et Michel Berger. Ben oui! Déjà 40 ans! Et pour fêter ça en grand Québec Issime nous l’offre en version concert avec 7 très puissants chanteurs et 12 musiciens. Et ces chanteurs, vous en reconnaîtrez qui ont fait leur tour sur le plateau de la Voix : Redge, Krystel Mongeau, Rosa Laricchiuta et Michaël. C’est sans oublier les célèbres sœurs Riverin qui sont des habituées de cettecompagnie de productions de spectacles à succès qui a pignon sur rue au Saguenay. Notez aussi, le retour de Sylvie Tremblay qui chantera en alternance avec Caroline Riverin. La Place Nikitotek est en plein air et c’est un endroit fabuleux!

Orford Musique

Situé dans le magnifique parc du Mont-Orford, Orford Musique c’est d’abord une académie de musique qui reçoit de jeunes musiciens classiques de haut niveau qui viennent parfaire leurs connaissances avec de grands maîtres. C’est aussi un formidable festival international qui offre des concerts avec des artistes prestigieux qui nous viennent de partout. En plus de ces concerts qui prennent aussi la route des Cantons-de-l’Est pour s’arrêter les vendredis dans villes et villages, Orford Musique a aussi son concours, le Prix Orford Musique qui sera remis à un des élèves qui se sera démarqué. Si vous y arrêtez pour un concert, profitez-en aussi pour regarder les œuvres d’art qu’on y expose et pourquoi pas, y prendre un excellent repas. Parce que la gastronomie, c’est aussi un art. Regardez la programmation rapidement, car les billets s’envolent toujours vite! Les concerts de cet été mettront le Japon à l’honneur.

ADMETTONS QU’IL NE FERA PAS BEAU, ON VA VOIR UN FILM?

Voici ce que je vous suggère, peu importe où vous serez au Québec :

Mama Mia, Here we go again! —  dès le 20 juillet

Si vous avez aimé le premier film rempli de ces fabuleuses chansons d’ABBA avec notre Meryl Streep qu’on aime d’amour, sa fille, ses folles de chums de filles et ces beaux bonhommes tous plantés dans ce décor grec idyllique et bien, vous allez encore aimer et chanter en sortant du cinéma! Cette fois, on passe du passé au présent tout en jouant un peu de la morale…

On craquera encore pour les chansons scandinaves sous le soleil et pour la venue de la grand-mère jouée par l’incomparable Cher! Comme dit la chanson titre du film, comment ne pas y résister?

Le troisième film de cette délicieuse série arrive enfin! Notre Ricardo récidive encore et on est tellement contents! Vous vous souvenez peut-être qu’en 1981, la femme de sa vie se nommait Anne Tremblay, qu’en 1987 c’était Marie-Josée Lebel, mais en 1991, là on ne niaise pas. Cette fois, notre champion ira jusqu’en Italie alors qu’il aura rendez-vous dans la superbe ville de Perugia avec Marie-Ève Bernard, LA vraie femme de sa vie! Oh! mais un instant… ça ne peut pas être si simple que ça! Vivement la sortie de ton film Ricardo Trogi et le retour à l’écran de Jean-Carl Boucher et de son incroyable mère brillamment rendue par Sandrine Bisson! Du bonbon!

*** Nous remercions notre partenaire de la section culture La Maison du Cinéma de Sherbroke ***

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.