Des suggestions culturelles colorées pour le mois de juin!

Non, mais n’est-ce pas agréable de se sentir en été? C’est une bonne raison pour lire, sortir, penser à ses vacances, rêver d’un périple au bout du monde, un festival pour sortir de sa cours, un théâtre d’été pour se bidonner un peu ou une p’tite vue? J’ai quelques propositions estivales à vous faire, chères radieuses ensoleillées!

« Chérie, me semble que j’ai le goût d’aller rire au théâtre ! Un p’tit claquage de porte ou une série d’imbroglios me feraient tant de bien!»

J’aime le village d’Eastman en Estrie. J’y habite! Et qui dit Eastman, dit La Marjolaine, une institution existante depuis plus de 60 ans et qui est un des plus vieux théâtres d’été au Québec. Marjolaine Hébert y a donné son nom et laissé son empreinte à jamais et depuis quelques années, c’est Marc-André Coallier qui a pris la relève.

Cet été, 3 évènements au programme, et le premier risque d’attirer grand nombre d’autobus. Après son immense succès d’été au Théâtre des Cascades, voilà que la pièce On t’aime Mickael Gouin débarque dans cette belle grange rouge et ce, pour un mois. Et sachez que c’est le véritable Mickael Gouin lui-même en personne qui y joue son propre rôle (le pauvre Guillaume dans Hubert et Fanny). Accompagnée par sa conjointe Léanne Labrèche-Dor (la fille de Marc et petite-fille de Gaétan) et d’une ribambelle de fous, Mickael sera victime d’un accident et se réveillera dans une famille totalement tordue! Sachez qu’avant de voir cette pièce qui risque d’en faire rire plus d’un, vous pourrez manger sur place! Et certains soirs, vous pourrez même rester pour prendre un verre et regarder un autre spectacle d’un ou de plusieurs des artistes de la distribution au Piano Rouge, l’autre petite salle de ce lieu mythique! Bienvenue chez nous, on risque de se croiser!

Psst: Restez à l’affût, mon petit doigt me dit qu’un concours s’organise!

Quand Martin Drainville, Luc Guérin et Benoît Brière débarquent sur une scène, on est assurés de ne pas s’ennuyer et d’en avoir pour son argent! Et quand ces trois maitres de la comédie ont un coup de foudre à la lecture d’une pièce qui aurait pu être écrite pour eux tant elle leur ressemble, bien ça risque d’être une méchante formule gagnante!

Surtout quand c’est écrit par Ray Cooney et son fils Mickael. Pierre, Jean et Jacques feront trembler les murs de ce beau théâtre situé sur un lieu magique, avec cette histoire d’adoption complètement sans queue, ni tête. J’ai fortement l’impression que vous avez besoin de faire ça vite pour acheter vos tickets, car ce trio explosif et perpétuellement gonflé à bloc risque de battre le record des 36,000 billets vendus en 2017!

Avez-vous déjà eu le goût de sacrer votre camp pour aller vous reposer et vous faire chauffer la couenne? Si c’est oui, vous risquez d’avoir déjà fait un voyage dans un tout-inclus et même vécu des expériences parfois loufoques, rencontré des gens qui vous collent au cul tout au long du séjour et qui vous en ont fait voir de toutes les couleurs? C’est le cas de Sophie et Pierre, qui vous feront peut-être revivre ces moments quelque part dans le sud, mais pour lesquels vous pourrez en rire finalement…Surtout quand on y retrouve les Anne Casabonne, Pierre-Alexandre Fortin, Sylvie Potvin et Denis Houle.

Et ça se passe au sud …de Montréal, soit à Beloeil, dans son célèbre Théâtre des Hirondelles. Rires garantis, mais coups de soleil en sus!

« Chérie, me semble que j’irais au Francos, envoye donc…»

Un incontournable si on aime la musique francophone.  Il y a tant de bien belles choses en salle! Allez! Bonnes Francos! Je vous offre mes suggestions pour passer une agréable soirée! Profitez-en ensuite pour vous balader sur la Place des Festivals, c’est si merveilleux!

La Renarde, sur les traces de Pauline Julien – Théâtre Maisonneuve – 8 juin

Il y a 20 ans déjà, la grande renarde partait pour le grand voyage, rejoignant ainsi son complice Gérald Godin. Pauline Julien, cette battante et fougueuse artiste, nous en a mis plein la gueule tout au long de sa carrière, devenant une figure importante de notre culture québécoise.

Cette soirée de juin sera la sienne à nouveau alors qu’une pléiade de femmes d’ici lui rendront hommage ; Erika Angell, Émilie Bibeau, Isabelle Blais, Fanny Bloom, Sophie Cadieux, France Castel, Frannie Holder, Louise Latraverse, Amélie Mandeville, Klô Pelgag, Queen Ka, Ines Talbi et invités. De l’émotion à fleur de peau, vous en aurez l’âme à la tendresse!

Claude Dubois, Dubois en liberté – Théâtre Maisonneuve – 9 juin

A-t-on besoin de dire que Dubois est un des plus grands de chez nous? Ça fait 50 ans que sa voix, que je qualifie d’exceptionnelle et incomparable, nous chamboule.

Je ne comprends toujours pas comment il respire et place sa voix qui résonne comme un cuivre avec une telle force et émotion! Et c’est sans parler de ses chansons qui sont toutes des classiques qu’on entendra encore dans 100 ans. Ce Dubois unique a beau combattre la maudite beubittequ’est le cancer, il ne se laisse pas abattre et il vous le prouvera encore! Allez donc vous payer la traite de le voir ou le revoir, chaque fois est un instant de grâce!

Catherine Ringer – Théâtre Maisonneuve – 12 juin

Si vous êtes comme moi et bien d’autres qui avons trippésur la musique des années 80′, vous avez certainement aimé, voire même adoré les célèbres Rita Mitsouko et leur rock français encore inégalé! Voilà que 30 ans plus tard,  la voix unique de Catherine Ringer éclatera à nouveau chez nous avec toute la drive qu’on lui connait !

Quelque chose me dit que ce sera soir de party à Maisonneuve! Notre Fanny Bloom sera de la fête en première partie. Prenez des vitamines, les filles!

Grand Corps Malade – Théâtre Maisonneuve PDA – 14 juin

Juste à prononcer son nom, j’entends sa voix profonde et ses mots qui sonnent et qui résonnent chaque fois. Après un premier passage au cinéma à titre de réalisateur avec Patients, ce grand maitre du slam français revient sur scène pour nous charmer à nouveau avec du matériel tout neuf.

Et pour mettre la cerise sur le sundae, sa première partie sera assurée par le brillant David Goudreault, notre petit génie des mots d’ici !

Brel Symphonique – Maison Symphonique de Montréal – 15 16 juin

Peut-on croire que cela fait déjà 40 ans cette année que le grand Brel nous a quitté, nous laissant tous un peu orphelins de ce génie de la chanson belge francophone? Eh bien consolez-vous un peu, car lesFrancos reprennent ce grand concert qui avait conquis le public de Montréal en Lumières 2012.

Sous la direction et les grands arrangements du prodigieux Simon Leclerc, l’Orchestre Symphonique de Montréal accompagnera les voix de Bia, Luc de Larochellière, Pierre Flynn, Marc Hervieux, Andrea Lindsay, Catherine Major, Danielle Oddera, Paul Piché, Bruno Pelletier, Diane Tell et un invité. Je crois que ces deux soirs-là, il y aura de l’amour à offrir en partage!

Ce n’est qu’une infime partie de cette belle programmation en salle, car il y aussi nos amis français Arthur H,Camille,les jeunes sensations québécoises Émile Bilodeau et Hubert Lenoir, l’inimitable Pierre Lapointe, Fred Fortin, Mara Tremblayet j’en passe. Consultez l’excellent site internet qui vous offre aussi sa programmation extérieure. Il y a de quoi fêter le français en musique, d’ici et d’ailleurs. Prions maintenant pour qu’il fasse beau!

«Chérie, me semble que j’irais voir une p’tite vue…»

Si vous avez vu la trilogie à succès Ocean et son personnage principal joué par George Clooney, vous attendiez peut-être qu’arrive enfin le spin-off version totalement féminine de cette populaire série de films d’arnaqueurs professionnels. Ce méga projet mis en branle dès 2015 regroupe une « belle brochette» de vedettes : Sandra Bullock, Cate Blanchett, Helena Bonham Carter, Ann Hathaway, Rihanna, Sarah Paulson , Dakota Fanning et autres ! Cette fois, on y découvre que la soeur  de Danny Ocean sort de prison et qu’aussitôt qu’elle y met le nez dehors, veut se venger de son ex… Pour se faire, elle décide de vouloir dérober un collier rempli de gros diamants qui sera porté lors du célèbre défilé de Met Gala à New-York. Pour réussir sa vengeance, elle aura l’aide de 7 pros du vol totalement attachantes!

Le genre de film d’été sans prétention qui est parfait pour se changer complètement les idées ! Et puis, avouons qu’il y a quelque chose de savoureux de voir cette tonne de filles jouer les mauvais garçons!

Notre Denis Arcand, qui aura 77 ans à la fin du mois, rides again avec un nouveau film qui nous amène à se questionner sur la puissance de l’argent, symbole ultime de l’empire américain et de son influence sur la vie de milliards de gens dans le monde… Dans le premier communiqué de presse paru en mars 2018, Arcand a révélé qu’il faisait des films en essayant de tendre un miroir à la vie et au temps

Dans ce réflecteur version 2018, on y verra un jeune doctorant en philo, devenu coursier par manque de bon salaire, qui se retrouve devant un immense dilemme; que faire avec une des sacs remplis de millions, laissés lors d’un vol qui a mal tourné?  Après Le déclin de l’empire américainet Les invasions barbares, Arcand frappera-t-il à nouveau dans le mille? On le souhaite puisqu’on y retrouve deux de ses acteurs fétiches (Pierre Curzy et Rémy Girard) et des vedettes québécoises qui jouent pour lui une première fois, soit les Louis Morrissette, Marie-Pier Morin, Maxim Roy, Alexandre Landry , Yan England et bien d’autres. Je vous gage un 10 US que ce sera un succès!

« Chérie, j’ai le goût d’une escapade, un beau voyage! Je suis inspirée par ces 2 livres…»

QUÉBEC –  Éditions National Geographic – Mathieu Dupuis

Je l’avoue avec émotion. Quand j’ai tenu et regardé ce chef-d’oeuvre photographique, j’ai été éprise d’une telle fierté! Mais qu’il est grandiose notre Québec, surtout dans l’oeil du formidable photographe Mathieu Dupuis.

Lui qui l’a parcouru aux quatre coins de ses terres dans son camperspécialement aménagé pour faire face à toutes ses intempéries. Il ne voulait rien manquer, a attendu l’éclairage parfait, fait des rencontres inoubliables. Une aventure hors du commun de laquelle il en a tiré plus de 3000 photos remises au célèbre National Geographic. Charmé par tant de beauté, ils en ont gardé plus de 300 pour garnir ce livre que nous devrions tous avoir dans nos maisons ou encore l’offrir à nos amis visiteurs étrangers. Et pour vous révéler un potin, je sais de source sûre que la célèbre maison d’éditions a tellement aimé ses photos, qu’elle serait ravie qu’il refasse un autre périple photographique n’importe où sur cette planète. En un mot, j’ai adoré ce livre de table qui me donne le goût d’embarquer dans un camperà mon tour et faire le tour du Québec! Vous le retrouverez même dans plusieurs bureaux touristiques de la province, reconnaissable par sa couverture où on voit la magnifique Abbaye de Saint-Benoit-du-lac, autre fierté de ma belle région! Belle façon de fêter notre fête nationale!

VOYAGES D’UNE VIE – Éditions Trécarré – Isabelle Marjorie Tremblay

Enfant, j’étais fascinée par les histoires de voyage de mes tantes et de mes oncles qui parcouraient la planète. Je voulais tellement voyager et découvrir le monde que m’offraient mes cartes de pavillons d’Expo 67 que je connaissais par coeur. Ce que j’ai fait dès l’âge de 14 ans et que je veux continuer à faire jusqu’à ma mort. J’ai donc dévoré le livre d’Isabelle Marjorie Tremblay, notre radieuse collaboratrice voyage qui, de sa magnifique plume, trace 15 récits de ses nombreux périples tout en offrant ses précieux conseils pour vivre à notre tour, de grandes et belles aventures.

Marina Orsini, qui la reçoit depuis 4 ans sur sa célèbre quotidienne, signe la préface de ce petit bijou qui donne assurément le goût de partir! Merci de nous faire rêver Isabelle Marjorie!  Et puis voyager, ça commence d’abord par un rêveHein?

Bon mois de juin à vous toutes,  radieuses de partout!

Chantal XXX

*** Nous remercions notre partenaire de la section culture La Maison du Cinéma de Sherbrooke ***

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.