La Fondation Chartwell – Faire du bien aux aînés, un rêve à la fois! - Les Radieuses

La Fondation Chartwell – Faire du bien aux aînés, un rêve à la fois!

C’est par une belle journée ensoleillée de septembre que Mme Mélanie Labelle, 87 ans, a pu réaliser son rêve grâce à la Fondation Chartwell. Toute sa vie, son plus grand souhait était de voler en hélicoptère au-dessus de sa région natale. On lui avait un jour donné l’occasion de le faire, mais elle n’avait pas pu saisir cette chance.

Résumé d’une journée exceptionnelle.

Mme Mélanie Labelle

La Fondation Chartwell, ancrée dans le mieux-être des aînés

«La Fondation Chartwell est née d’un partenariat de cinq ans entre Chartwell, résidences pour retraités et Rêve d’une vie Canada. Nous avons ensemble exaucé les rêves de plus de 130 aînés canadiens entre 2015 et 2020. Cette expérience de cinq ans a été exceptionnelle, nous confirme tout sourire Marie-France Lemay, vice-présidente, Opérations de Chartwell et membre du CA de la Fondation Chartwell. Chaque fois qu’un rêve d’aîné se réalisait, c’est toute la famille Chartwell qui le réalisait aussi.»

Marie-France
Marie-France Lemay, vice-présidente, Opérations de Chartwell et membre du CA de la Fondation Chartwell. Crédit photo : Frédérique Ménard-Aubin

Quand Rêve d’une vie a cessé son activité au Canada, Chartwell ne pouvait simplement pas laisser tomber cette initiative. L’entreprise a donc décidé de poursuivre la mission et de créer son propre organisme de bienfaisance afin de réaliser les rêves d’aînés partout au pays et de contribuer à des organismes de bienfaisance qui sont eux aussi dédiés au mieux-être des gens.

«Nous avons lancé officiellement la Fondation le 1er octobre dernier, pour souligner la Journée nationale des aînés, poursuit Mme Lemay. C’est tellement excitant! C’est un privilège d’assister à la réalisation d’un rêve, surtout que nos aînés le méritent. Nous en sommes à nos tout premiers débuts, mais en réalisant le rêve de Mme Labelle, nous avons su à quel point ce que nous avons commencé à vivre continuera d’être exceptionnel. Plusieurs candidatures sont actuellement à l’étude par le comité d’examen des rêves. Nous avons bien hâte de poursuivre», avoue-t-elle, sourire en coin.

Fondation Chartwell

Une journée extraordinaire

Ce n’est pas qu’un vol qui a été offert à Mme Labelle, mais bien une journée digne d’un film (tour de limousine, tapis rouge, champagne, repas au restaurant et beaucoup de surprises!) «Toute l’équipe de la résidence Chartwell Domaine Notre-Dame, où vit Mme Labelle, a travaillé conjointement avec la Fondation Chartwell pour faire de cette journée une expérience mémorable. On désire être des créateurs de souvenirs, et tous nos accompagnateurs travaillent très fort pour y arriver.»

 

Fondation Chartwell

En réalisant un vol en hélicoptère, Mme Labelle a eu la chance de rattraper une occasion manquée alors qu’elle était jeune diplômée: «Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires en 1957, les étudiants de sa cohorte ont eu l’opportunité de monter à bord d’un hélicoptère et de survoler la région de Maniwaki, la région natale de Mme Labelle. Comme elle se mariait le lendemain, cette dernière avait préféré refuser cette chance, par crainte que quelque chose lui arrive», raconte Mme Lemay.

Comble de l’ironie, son mari devait voler en hélicoptère plusieurs fois par semaine pour son travail. Elle adorait l’écouter raconter ses voyages et ces histoires entretenaient le rêve qu’un jour ce serait son tour de monter à bord! C’est le 30 septembre dernier que Mme Labelle a vécu son baptême de l’air! À 87 ans, elle a savouré pleinement cette expérience accompagnée de son petit-fils.

«C’est vraiment touchant de voir les membres de la famille avec des étoiles dans les yeux, de voir leur fierté lorsqu’un proche réalise son grand rêve. Ça nous émeut beaucoup. C’est un souvenir que l’on crée chez ces personnes-là. Par exemple, il n’y a aucun doute que le petit-fils de Mme Labelle va s’en souvenir toute sa vie!»

Célébrer les passions d’une vie et rendre hommage au passé

«On associe trop souvent le vieillissement à ses côtés négatifs, explique Marie-France Lemay. La Fondation Chartwell a envie de faire bouger les choses! Vieillir peut être positif, on n’est jamais trop vieux pour oser, pour rêver!» La Fondation Chartwell croit fermement qu’il n’y a pas de date d’expiration pour réaliser des objectifs, pour vivre pleinement de nouvelles expériences.

«Chez Chartwell, nous valorisons beaucoup le vivre ensemble. Nous voulons briser l’isolement lié à la vieillesse, il y a tellement de bons côtés à vivre en résidence. On valorise également le contact humain, c’est une de nos forces et c’est pourquoi nous avons à cœur de réaliser des rêves d’aînés par le biais de notre Fondation», conclut-elle.

Vous connaissez une personne de 65 ans et plus qui aimerait réaliser un rêve?

Peut-être vous? Pour faire une demande, visitez le site de la Fondation Chartwell où vous trouverez tous les détails importants et les critères d’admission.

Psst! Nul besoin d’habiter une résidence Chartwell pour tenter votre chance! Vous devez avoir 65 ans ou plus et vivre au Canada, c’est tout! «Il n’y a pas de restrictions, pas de limites aux rêves et, surtout, pas de limite d’âge! Nous avons bien hâte de poursuivre notre mission et de célébrer ainsi la contribution extraordinaire de nos aînés!», conclut Marie-France Lemay.

Et si on se lançait, chères Radieuses?

Pour tous les détails sur la Fondation Chartwell, c’est par ici: https://lafondationchartwell.ca

Bonne chance à tous et à toutes!

– Cet article est une collaboration avec la Fondation Chartwell.

Vous aimerez aussi:

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.