fbpx

Guide pratique pour habiller notre corps – Épaules étroites et épaules larges

Selon les statistiques, 90 % des femmes n’aiment pas leur silhouette. Incroyable, n’est-ce pas? Mais soyons honnêtes, nous avons toutes (ou presque) un petit quelque chose qui nous dérange. Une partie du corps que nous avons un peu plus de mal à habiller, malgré le fait que l’on soit bien dans notre peau.

Dans ma pratique, lorsque je demande à mes clientes quelle partie de leur corps la rend fière, toutes, sans exception, ont de la difficulté à me répondre. Mais toutes sont capables, sur-le-champ, de me dire la partie de leur corps qu’elles aimeraient changer ou cacher. Sommes-nous trop critiques ou mauvais juge envers nous-mêmes? Certes, mais notre corps nous joue parfois de vilains tours sur lesquels nous n’avons pas le contrôle. La bonne nouvelle est qu’il toutefois possible d’apprivoiser ses petits caprices en sachant comment les « amoindrir » par la magie des vêtements. Par cette série de chroniques, je vous offre mes trucs afin de vous aider à les dompter!

Partie 2 — Épaules étroites et épaules larges

Certaines femmes sont dotées d’une belle carrure tandis que d’autres ont plutôt les épaules menues ou tombantes (en bouteille). Quel que soit le cas, on doit apprendre à vivre avec notre forme d’épaules, car on ne peut absolument rien y changer physiquement. Toutefois, on peut, certes, jouer d’illusion!

Épaules étroites

Les femmes aux épaules menues ont, pour la plupart, les hanches légèrement plus larges, ce que l’on appelle la silhouette en A (communément appelée la poire!) Si tel est votre cas, il faut structurer les épaules afin d’équilibrer la silhouette avec la largeur des hanches. On privilégie les vestes ou vestons épaulés, les détails aux épaules, tels que boutons, bouffants, ou lanières, les encolures larges, style bateau, ou encore les hauts aux épaules dégagées qui un effet élargissant. Bonne nouvelle, les épaules structurées et imposantes sont très tendance à l’heure actuelle!

On évite : les manches raglan (sans couture ou épaules tombantes), les emmanchures larges (chauve-souris) et les vestes et vestons sans structure.

Épaules larges

Les femmes munies d’une bonne carrure d’épaule sont, quant à elle, plus du type H (silhouette droite) ou V (triangle inversé, épaules plus larges que les hanches.) Dans ces cas, on peut adoucir la carrure des épaules par des encolures en V ou U et les manches raglan (tombantes, sans structure). Les hauts unis sont souvent plus flatteurs et on peut les agencer avec des imprimés pour le bas du corps si on a les jambes fines. Enfin, le cardigan sera un bon allier, car il est souple et non structuré.

On évite : les épaulettes et les détails aux épaules, les encolures larges style bateau, les manches ballons ou à volants, les bretelles spaghettis.

Envie de connaitre les trucs de Catherine concernant les poitrines généreuses et les poitrines menues? C’est par ICI!

Sur ce, bon magasinage! Psst, avant de partir, consultez son article pour savoir comment magasiner efficacement!

Vous avez aimé cet article et désirez en apprendre plus sur notre styliste Catherine Côté, consultez son site web au www.catherinecotestyliste.com, suivez-la sur ses différents réseaux sociaux (FacebookInstagram) ou découvrez ce texte sur elle ICI.

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.