Isabelle Huot : 6 trucs pour mieux vivre la ménopause

Ah la fameuse période de la ménopause! Bien qu’aucune femme ne la vive de la même façon (certaines ne ressentent aucun symptôme alors que pour d’autres, c’est la tempête!), mettons le cap sur des astuces qui aident à diminuer ses effets désagréables.  

  1. On s’active!

On note que la ménopause vient bien souvent avec quelques livres en plus (en moyenne de 4,5 à 9 livres au total) et que la distribution des graisses se modifie. Les kilos s’accumulent au niveau abdominal ce qui fait augmenter le risque de maladies cardiovasculaires. Une heure d’activité physique modérée chaque jour est parfois nécessaire pour limiter cette accumulation. Radieuses, privilégiez les exercices d’endurance comme la natation ou la course à pied.

  1. On mise sur les aliments rassasiants

Pour minimiser ce gain de poids, il est nécessaire d’adopter de saines habitudes alimentaires en plus d’un mode de vie actif. Misez sur les aliments qui favorisent la satiété! On ajoute au panier d’épicerie (et à chaque repas si possible) des sources de protéines comme les œufs, les viandes maigres, le poisson, les légumineuses et le yogourt grec. Choisissez aussi des produits à grains entiers. La moitié de votre assiette devrait être composée, midi et soir, de légumes variés. Voilà une excellente façon de combler la faim avec peu de calories tout en consommant des antioxydants.

  1. Les phytoestrogènes au menu

Le symptôme de la ménopause le plus fréquent est sans doute les bouffées de chaleur puisqu’on note que de 50 à 80 % des femmes s’en voient incommodées. Comment les soulager? Eh bien en faisant des phytoestrogènes, vos alliés. Des quoi? Les phytoestrogènes sont des composés qui se retrouvent dans les aliments d’origine végétale et qui ont une structure similaire aux œstrogènes. Par exemple, la consommation de soya très riche en isoflavones, un type de phytoestrogènes, pourrait alléger les bouffées de chaleur.

Pour vous aider, voici un tableau sur la teneur en isoflavones (mg) de divers aliments :

Plusieurs études révèlent qu’une prise quotidienne d’isoflavones — de 30 à 80 mg — sur une période de 6 semaines à 12 mois réduirait de plus de 20 % la fréquence des bouffées de chaleur. La prise d’isoflavones sur plus de 12 semaines serait davantage bénéfique. 

  1. On dit oui ou non aux suppléments naturels?

L’actée à grappes noires pourrait réduire les bouffées de chaleur et les troubles de l’humeur reliés à la ménopause. Les extraits de feuilles de sauge et de luzerne ont aussi démontré quelques bénéfices. Radieuses, il faut être prudentes avec ce type de produits naturels puisque leurs effets à long terme n’ont pas été démontrés.

  1. La pédale douce sur l’apéro et sur… le café!

L’alcool peut aggraver 3 symptômes reliés à la période trouble qu’est la ménopause : les bouffées de chaleur, les problèmes de sommeil et la dépression. De plus, si vous consommez de l’alcool en grande quantité, vous pourriez subir une perte de calcium ainsi que d’autres minéraux, ce qui pourrait mener à l’ostéoporose.

Un aspect non négligeable aussi est que l’alcool stimule l’appétit et que plusieurs femmes en période de ménopause prennent du poids. Il serait donc sage de limiter sa consommation à un verre par jour. De plus, des études récentes établissent un lien entre alcool et cancer du sein…

Pour ce qui est du café, vous vous doutez bien qu’il peut occasionner des bouffées de chaleur et aussi nuire au sommeil. Allez-y donc modérément avec le café, le thé, les boissons énergisantes et le chocolat noir qui sont tous des sources de caféine.

  1. Consommez moins d’aliments fermentescibles

Si, comme plusieurs femmes ménopausées, vous êtes incommodées par des ballonnements après les repas, je propose d’y aller mollo avec les aliments de la famille des choux, le navet et les légumineuses. Toutefois, ils sont très intéressants au niveau nutritionnel. Ne les bannissez pas totalement, mais consommez-les en petites portions, ils seront ainsi plus faciles à digérer.

Au quotidien, les probiotiques (comme le yogourt ou le lait fermenté) peuvent également aider à réduire les ballonnements. Je vous conseille aussi de réduire votre consommation de « bulles » (eau gazéifiée, boisson gazeuse…), qui contribue aussi au problème. 

Un repas prêt en un tournemain!

 Le saviez-vous? Je propose une boîte-repas VÉGÉ qui rassemble 20 repas complets et prêts à manger! Parmi les protéines cuisinées, j’ai choisi, notamment, quelques produits dérivés du soya comme l’edamame et le tofu. Des repas parfaits pour contrer vos bouffés de chaleur chères Radieuses! Pour commander en ligne et les recevoir à la maison : www.isabellehuot.com/products/boite-vege

Sur ce, portez-vous bien!

Isabelle

1 commentaire
  1. apres un cancer ou on m a tout enlevé-utérus,ovaires etc.j ai des chaleurs au réveil presque tous les matins,est ce normal?

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.