Jupes, collants et bas : aide-mémoire pour l’automne!

C’est une question qui revient fréquemment de la part de mes clientes : avec quel type de bas puis-je porter cette jupe? Heureusement, l’art d’agencer bas, collants et jupes s’apprend et se développe avec quelques observations et conseils de base.

1. Le sans-faute : un collant noir opaque ou légèrement transparent en microfibres coordonné à une botte ou un bottillon noir s’agence avec une multitude de jupes. Personnellement, j’ai une réserve de ce type de bas collants passe-partout. J’en achète quelques paires dès que j’en vois en solde.

2. Pour allonger la jambe, on coordonne d’abord le collant à la chaussure. C’est plus harmonieux visuellement et on ne vient pas briser la ligne de la jambe, surtout avec un bottillon : on évite, par exemple, de porter un collant de couleur vive ou clair avec un bottillon noir.

3. Coordonner ne veut pas nécessairement dire « matcher » parfaitement les couleurs. Un collant gris foncé ou prune avec une botte dans les tons de bruns peut être visuellement très intéressant!

4. Plus la jupe et la botte sont « habillées », plus le collant ou le bas nylon sera fin. A contrario, un collant un peu plus épais se portera bien avec une jupe en denim (ou en tissu plus épais) et une botte tout-aller.

5. À savoir : certains collants texturés ou à motifs peuvent ajouter du volume à la jambe.

6. Un bas nylon gris très foncé (acier, poivre, cendre, etc.) remplace judicieusement un bas nylon noir, car l’effet du gris foncé est plus doux et flatteur visuellement.

7. Le bas nylon « jambe nue » ou « couleur peau » mat s’agence aussi avec une grande variété de jupes. Il s’agit de dénicher la bonne teinte pour vous : un truc, les jambes étant habituellement plus foncées que le haut du corps optez pour une nuance un ton plus foncé que la couleur de votre dessus de main. Évitez aussi les finis trop lustrés qui font moins naturels.

8. Botte haute ou bottillon avec une jupe? C’est un peu le genre de question du même acabit qu’« êtes-vous type sauce ou non avec votre poulet rôti livré à la maison? » : certaines ont une nette préférence pour le bottillon et d’autres – comme moi – pour la botte haute. Encore ici, c’est une question de balance et d’harmonie visuelle.

9. Vous connaissez l’expression c’est en forgeant qu’on devient forgeron? Bien voilà, c’est aussi en expérimentant avec les différentes couleurs et types de bas/collants/bottes/bottillons/jupes que vous deviendrez experte en la matière.

10. Faites-vous confiance et surtout, amusez-vous!! Au final, l’important est que vous vous sentiez bien dans votre tenue et qu’elle reflète votre personnalité 🙂

Le style n’a pas d’âge, et comme nous, il continue à évoluer et à se transformer au gré des saisons qui passent, toujours plus confiant et assumé. Je vous embrasse!

Valérie XX

1 commentaire
  1. Bonjour Valérie,

    Grand merci pour cet article… conseils clairs et pratiques pour la coquette en moi 😉

    Merci aussi d’avoir imagé votre article par des photos de femmes resplendissantes peu importe la forme de leur corps ☺

    Un bel automne à toutes Les Radieuses 🍃🍁🍂

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.