Une difficile rupture amicale

Casser avec son chum, ça fait mal… mais casser avec une amie c’est souvent aussi douloureux.

Pourtant, on n’en parle pas beaucoup…

Je ne pensais pas vivre une rupture d’amitié dans ma vie… Des relations qui s’effritent avec les années, oui. Des relations qui changent, car la vie nous mène ailleurs, oui. Des amitiés d’adolescence qui devaient durer toujours, mais qui s’éteignent, oui. Mais une rupture volontaire, non.

En ce début d’année, on fait souvent un bilan. Ce qu’on voudrait changer, améliorer, travailler ou réparer…

On l’appellera Annie.

Annie est devenue mon amie au cégep. Quoiqu’à première vue, mon vernis à ongles noir brillant lui faisait dire que nous étions incompatibles, nous nous sommes découvert des affinités insoupçonnées. Elle était drôle, intelligente, pleine d’esprit, d’une beauté naturelle. J’admirais surtout sa grande intégrité. Elle ne faisait jamais rien que pour plaire aux autres… elle demeurait elle-même. Elle était fière de ses opinions et pour cela je l’admirais aussi. Elle était un peu mon idole. Je crois ne jamais lui avoir dit.

Nous sommes restées amies pendant 20 ans au moins. C’est elle qui faisait l’école buissonnière pour venir me tenir la main et la bedaine devant des soaps américains insignifiants pendant une grossesse particulièrement difficile. C’est elle qui était là quand j’ai accouché de ma fille et c’est moi qui étais là pour la venue au monde de ses 2 princesses. L’accouchement de son aînée restera à jamais gravé dans ma mémoire : quelle folie! Nous avons même brisé une ridelle de lit… entre autres. Je me suis surprise à raconter cette journée à mes enfants et amis dernièrement. Non sans un pincement au cœur, car la dernière fois qu’on avait ri de la situation c’était avec elle. Contre toute attente, l’accouchement de sa seconde fille fut tout en douceur. Et j’ai eu le bonheur d’être la marraine de cette magnifique cocotte. De belles filles autant à l’intérieur qu’à l’extérieur. Elles me manquent toutes les 2… souvent…

J’ai dernièrement fait du ménage dans mon walk-in (elle me dirait : enfin! c’est pas du luxe!!). Je suis restée assise de longues minutes devant des souvenirs que je croyais disparus. Des babioles, des dessins, des photos. Un chèque d’un million qu’elle m’avait fait pour rire…

Et je m’en suis voulu… terriblement.

Je ne sais pas vraiment ce qui a causé la rupture, mais je sais que je suis responsable. Rendez-vous manqué, promesses non tenues, malentendus. L’amitié est une petite bête dont on doit prendre soin sinon ça meurt… de soif ou de faim…

Du jour au lendemain, plus d’appels, de visites. Finie l’amitié Facebook aussi… Et je n’ai pas été assez fine pour la rappeler ou m’excuser… Une blessure d’amitié ça fait mal… et je l’ai cruellement blessée.

Elle me manque chaque jour.

Je m’ennuie de la façon qu’elle avait d’entrer chez moi sans frapper.

Je m’ennuie de son rire.

De la façon qu’elle avait de ne juger personne et de ne vouloir blesser personne.

De ses commentaires sur ma montagne de vêtements dans ma salle de lavage.

De sa façon d’être confiante et sereine face à la vie. Mais aussi de ces incertitudes et inquiétudes toujours non fondées, car elle était une personne géniale. Dans son travail aussi…

Aurai-je le courage de faire les premiers pas au risque de me faire claquer la porte au nez? 2019 semble un beau chiffre pour « cleaner » ma vie… Avant la cinquantaine si redoutée…

En attendant, où que tu sois Annie, j’espère que tu vas bien. Que ta famille va bien. Que ta maman que j’affectionnais particulièrement va bien. Que le souvenir de ton papa soit de plus en plus doux et moins douloureux. Que tu as trouvé l’âme sœur qui te correspond. Que tes deux trésors te ressemblent en authenticité.

Que tu es heureuse… xx

5 commentaires
  1. Je viens de vivre une rupture idiote avec ma brue. La mère de mes deux petits fils et c’est douloureux malgré nos differences énormes et le fait que je ne suis pas d’accord avec ses façons de vivre c’est difficile.

  2. Eh oui, nos multiples occupations ont tendance à nous faire oublier l’importance de nos amitiés. On devrait inscrire à notre agenda au même titre qu’un rendez-vous chez le coiffeur , un moment pour aller à la rencontre de nos ami(e) s , pour prendre un café . Le temps passe si vite !

  3. Quel témoignage sincère et véridique qui touche plein de monde. Et si elle était abonnée à votre magnifique Les Radieuses, on ne sait jamais … Sinon, écoutez votre cœur. Je vous souhaite de vous retrouver et de faire la paix.

  4. J’ai vécu plusieurs ruptures d’amitiés, quelques unes décidées par moi, d’autres non. Une seule grosse rupture amoureuse (33ans) une surprise.. Quelle différence entre les deux ?? la blessure, la trahison, l’espoir, la peine, le pardon. Quel futur possible….

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.