Les meilleurs conseils pour acheter une plante d’intérieur - Les Radieuses

Les meilleurs conseils pour acheter une plante d’intérieur

Dès que je visite ma jardinerie locale, je ressors toujours avec une nouvelle plante d’intérieur. Est-ce aussi votre cas? Mais comment bien choisir une plante d’intérieur? Que devons-nous regarder pour savoir si c’est une plante en bonne santé et de qualité? On s’en voudrait qu’elle meurt après quelques semaines, n’est-ce pas?

Voici donc les meilleurs conseils pour vous aider à faire le bon choix lors de l’achat de votre prochaine plante d’intérieur.

Où acheter une plante d’intérieur?

En ligne

Depuis quelques années, il est possible d’acheter des plantes d’intérieur en ligne. Parfois, c’est la seule façon d’avoir la plante unique qui vous intéresse réellement. Dans ce cas, vous l’aurez deviné, il n’est pas possible d’examiner physiquement la plante avant l’achat. Vous devez donc faire confiance au commerçant. Selon mon expérience, la plupart des commerçants en ligne respectent cette promesse, mais, personnellement, je choisis de commander des plantes uniquement auprès d’entreprises qui me semblent dignes de confiance, généralement celles qui ont plusieurs années d’existence ou qui m’ont été recommandées par d’autres jardiniers.

Les périodes de livraison des plantes d’intérieur varient en fonction du fournisseur. En règle générale, la plupart des boutiques n’expédient pas de plantes pendant l’hiver, se limitant de la fin du printemps au début de l’automne. De plus, certaines entreprises font une pause pendant l’été, car il fait trop chaud pour une expédition sécuritaire.

Toutefois, chaque fois que je peux le faire, je préfère acheter une plante d’intérieur en personne. C’est excitant et satisfaisant de découvrir les étalages de plantes et de choisir celle qui répond à nos besoins.

Dans les jardineries

Les jardineries sont habituellement les endroits les plus fiables pour acheter des plantes d’intérieur près d’où vous habitez. Grâce à leur expertise dans l’entretien des plantes, vous êtes plus sûres qu’elles ont bénéficié des soins dont elle a besoin. Vous avez aussi l’avantage d’avoir des conseils spécifiques de la part d’un horticulteur. Toutefois, les plantes vendues dans les jardineries sont généralement plus chères que celles offertes dans les grandes surfaces.

Dans les boutiques de plantes d’intérieur

Ces boutiques sont partout aujourd’hui. L’offre est très intéressante, la qualité est supérieure et les informations sont fiables. Toutefois, le prix est souvent plus élevé.

Dans les quincailleries à grande surface

Les prix sont abordables, l’offre est assez grande. Par contre, plusieurs employés ont peu de connaissances dans les plantes d’intérieur et les soins donnés sont souvent moins adéquats. Insectes, maladies… Les plantes peuvent décliner rapidement et devenir difficiles à récupérer. Bien sûr, il y a des exceptions! Pour mettre toutes les chances de votre côté, je vous recommande d’acheter les plantes le plus rapidement après leur arrivée en magasin et de les mettre en isolement quelques jours une fois arrivée à la maison.

Dans les supermarchés

Le choix est plus restreint, mais les prix sont excellents. La qualité des plantes est souvent inférieure, les soins sont souvent absents et le déclin est vite comme l’éclair. Il fait aussi souvent plus froid que ce que la plante peut tolérer. Si vous avez de la chance, vous pouvez faire de belles trouvailles de temps en temps, surtout lors des nouvelles livraisons de plantes. Il faut, par contre, savoir que les plantes déclinent plus rapidement une fois à la maison que lorsqu’elles sont achetées ailleurs.

Quelles sont vos conditions de culture?

Avant d’acheter une plante d’intérieur, vous devez regarder les conditions que vous pouvez lui offrir soit le type d’éclairage, l’humidité de la pièce où vous prévoyez la placer, la température de la pièce et l’espace disponible pour sa croissance.

Comment choisir la bonne plante d’intérieur?

Une fois sur place pour l’achat de votre nouvelle plante, que devez-vous vérifier?

Photo: whperron.org

Regardez l’étiquette

Vous aimez une plante? Regardez l’étiquette qui l’accompagne. Vous y retrouverez ses besoins, comme l’éclairage, l’arrosage, la tolérance et la hauteur. Ces informations vont vous guider dans votre choix. Bon, je dois l’avouer, les informations sur l’étiquette sont parfois exagérées pour vous faire croire que la culture est ultra facile, mais, au moins, c’est un début.

Demandez conseil à l’équipe sur place

Les jardineries ont souvent un spécialiste des plantes d’intérieur qui connaît vraiment ses plantes. Ses conseils sont plus précis que l’étiquette de la plante et vous pourrez vraiment savoir si la plante peut aimer l’espace que vous voudriez lui réserver.

Inspectez la plante

Est-elle symétrique? A-t-elle beaucoup de feuilles?

Soyez vigilantes avec les plantes vendues comme des potées d’intérieur, qui, au lieu de contenir une seule plante, regroupent plutôt une multitude de semis. Bien que ces arrangements puissent sembler attrayants et denses au départ, ils ont tendance à se détériorer, car les jeunes plants entrent en compétition.

Quand vous pensez avoir trouvé LA plante qu’il vous faut, inspectez-la dans les moindres détails. Regardez les feuilles, à l’endroit et à l’envers, la tige, les fleurs, etc. Recherchez les possibles insectes qui se cachet souvent à l’aisselle des feuilles. Les parasites peuvent bouger, mais vous pouvez également les identifier par des signes tels que des feuilles endommagées, de petites excroissances, de la mousse sur les tiges ou le feuillage, de la sève collante sur les feuilles, ou la présence de toiles d’araignée.

Une seule feuille cassée n’est pas trop stressante, mais la présence de plusieurs feuilles endommagées, de taches brunes, d’un flétrissement général, de feuilles pourries, et surtout la détection d’insectes sont toutes des conditions à éviter. En fait, si vous voyez des insectes, il est mieux de renoncer à l’achat de plantes dans ce magasin, ou du moins d’éviter la tablette où la plante infestée a été trouvée.

Vérifiez le terreau

À moins que la plante ne soit une succulente, le terreau doit être légèrement humide. Sentez le terreau. Si ça sent la pomme de terre pourrie, il pourrait y avoir de la pourriture sous la surface du terreau. Il est également conseillé d’inspecter le trou de drainage. Si des racines en sortent, c’est que la plante est probablement dans le même pot depuis trop longtemps et qu’elle est à l’étroit. Ce n’est pas une faute grave, car vous pouvez toujours rempoter la plante dans un contenant plus spacieux à la maison, mais il est important de considérer si vous souhaitez vraiment la rempoter aussi rapidement.

N’hésitez pas à demander à l’employé du magasin pour regarder le système racinaire. Vous ne voulez pas voir des masses de racines qui tournent en cercle au fond du pot ni la présence de petites taches blanches mousseuses qui sont en fait des cochenilles des racines.

Privilégiez les pots avec des trous de drainage

Les plantes vendues dans un pot avec un trou de drainage sont beaucoup plus faciles à entretenir que celles dans un pot sans trou de drainage. Il est plus facile de les arroser adéquatement et ainsi d’éviter la pourriture.

Par la suite, si vous souhaitez, vous pouvez mettre votre plante et son pot avec un trou de drainage dans un joli cache-pot.

Vous pouvez aussi faire des trous dans un pot sans trou de drainage.

Évitez les plantes qui dépérissent

Et ce, même si le prix est alléchant! Trop souvent, les plantes affaiblies sont vendues à petit prix dans les supermarchés et leur seul avenir est le compost…

Optez pour les plantes en boutons aux plantes aux fleurs pleinement épanouies

À l’exception des chrysanthèmes et des poinsettias qui doivent être en fleur, lorsque vous achetez une plante d’intérieur en fleurs, il est préférable de choisir celle qui présente de nombreux boutons floraux commençant à montrer de la couleur, mais sans fleurs ou avec seulement quelques-unes déjà ouvertes. Si la plante est en pleine floraison, ça pourrait indiquer qu’elle est dans cet état depuis un certain temps et que la période d’épanouissement est presque terminée.

Par contre, des boutons floraux entièrement verts ne sont pas idéaux, car il y a un risque qu’ils ne parviennent pas à maturité après le changement radical des conditions de culture à cause du déplacement après l’achat. Les boutons floraux qui montrent leur couleur finale sont généralement un choix optimal, car ils ont de bonnes chances de mûrir une fois que la plante est ramenée à la maison, assurant ainsi une saison de floraison prolongée.

Évitez d’acheter une plante d’intérieur en hiver

Bien que ce ne soit pas une règle stricte, la plupart des plantes ont besoin d’un certain temps pour s’adapter aux nouvelles conditions de croissance. Elles ont tendance à mieux réussir cette adaptation si vous les achetez entre le printemps et le début de l’automne, période pendant laquelle les conditions ambiantes dans nos maisons sont généralement plus favorables. Les faibles niveaux de luminosité et l’air sec, fréquents dans les maisons en hiver, peuvent rendre l’adaptation de la nouvelle plante plus difficile.

Je me confesse, j’achète moi-même des plantes d’intérieur en hiver. Quand je trouve une plante tellement merveilleuse, je ne peux pas m’empêcher. Si vous achetez une plante en hiver, vous pouvez la mettre dans un sac en plastique transparent une fois à la maison et la laisser à l’intérieur pour le reste de l’hiver. Vous l’aiderez à s’acclimater à ses nouvelles conditions et elle n’aura pas à affronter l’air sec.

Avant d’acheter une plante d’intérieur pendant l’hiver, assurez-vous de bien pouvoir la protéger avant de partir du magasin!

Bon magasinage, chères Radieuses!

Vous avez aimé ce texte? Visitez le jardinier paresseux sur son site Web et suivez-le sur sa page Facebook ou Instagram pour ne rien manquer!

Vous aimerez aussi :

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.