Ornithologie : Ce qu’il vous faut pour observer les oiseaux

Un peu de folie?

Je dois l’avouer, les ornithologues possèdent souvent des caractéristiques propres à eux, qui les rendent peut-être un peu étranges. Attitude, voix, blagues, tout peut être une particularité. Plusieurs le pensent… même mon copain! Il m’a approchée en me disant : « Hey, you know what some people say about birdwatchers? They say they are weird. » C’était pour me faire rire, mais il y a un peu (peut-être beaucoup) de vrai là-dedans.

Je ne sais pas quelle est ma particularité. À part être assez folle pour me lancer une entreprise sur internet, partir rester dans une région où je ne connaissais personne juste pour être plus près de la nature et faire du bateau en haute mer!… Vous me direz!

La fascination

Les oiseaux sont partout et sont hyper colorés. Pour moi, ce qui est étrange, c’est de ne pas les remarquer, de ne pas leur porter attention, d’assumer qu’ils sont peu nombreux et tous bruns.

Prenez, disons, le Grand Héron, ce géant compagnon des rivages. Il est difficile de ne pas le remarquer, tant il est grand et joli.

Mais il y en a tant d’autres auxquels on doit prendre le temps et l’effort de s’arrêter pour les remarquer et les admirer aux jumelles. Prenez par exemple cette jolie Paruline jaune, si petite et colorée, et pourtant si répandue! Il suffit de suivre les chants, être paré de jumelles et d’un livre d’identification pour que tout un monde s’ouvre à nous.

J’ai été étrange comme la plupart des gens en ne portant pas attention à toute cette splendeur pendant une bonne partie de ma vie. Maintenant, je suis étrange, mais d’une autre façon, d’une façon où je suis fascinée par toutes ces jolies bêtes ailées!

Les Radieuses se reconnaîtront peut-être là-dedans, car si vous êtes aussi radieuses, c’est probablement parce que vous avez une passion qui vous anime. Bienvenue dans le merveilleux monde de l’étrangeté ornithologique!

Le livre d’identification

Pour être étrange à la manière de l’ornithologue, ça prend aussi des outils de base, plus terre à terre. Vous aurez beau essayer d’apprendre sur les sites Web seulement, mais il reste que ça vous prend un bon guide d’identification des oiseaux, sinon vous allez être mélangées très longtemps.

Pour apprendre à l’utiliser, il faut de la pratique. Mais maintenant, vous avez accès à un nouvel outil, le cours en ligne de Go oiseaux! Chanceuses!

Sachez que les guides munis de dessins demeurent les plus utiles, car ils montrent des détails que les photos ne montrent pas. En effet, il est à peu près impossible de trouver la photo parfaite, montrant le bon éclairage et les plumes placées comme on le veut… bref, qui met en évidence tout ce qui est important de voir.

Optez pour un guide qui est complet, mais aussi qui se restreint à notre province. Disons que c’est plus embêtant de débuter avec un livre qui présente tous les oiseaux de l’Amérique du Nord… Incluant les oiseaux de la Californie, de la Floride et tout, croyez-moi, un débutant s’y perd facilement!

Les jumelles

De plus en plus, on voit des ornithologues se promenant qu’avec un appareil photo. Oui, j’en conviens, la photo peut être très plaisante. Mais sachez que vous verrez beaucoup plus d’oiseaux avec des jumelles qu’avec votre appareil.

Chères Radieuses, il est beaucoup plus facile de trouver un oiseau en mouvement dans un arbre avec des jumelles. Ces dernières nous permettent aussi de le voir beaucoup plus longtemps et dans tous les angles désirés!

De plus, si vous ne prenez que des photos et demandez toujours aux gens d’identifier les oiseaux pour vous, vous ne développerez malheureusement pas les réflexes de bien observer ces jolies bêtes ailées. Optez pour les jumelles. Elles sont votre meilleure alliée pour développer votre passion.

Les applications

Notre merveilleux monde est maintenant rempli de technologies. Alors tirons-en avantage!

Je recommande deux applications de base. L’une d’elle est le guide Sibley (Sibley guide to the Birds), dont les noms des oiseaux peuvent être mis en français (pas les textes, mais je ne crois pas qu’on ait encore d’application entièrement traduite). Comme ça, vous avez un super guide directement dans votre poche en tout temps!

La deuxième application de base, c’est eBird, qui est en français, mais dont l’utilité est toute autre. Elle sert à répertorier vos observations dans une immense base de données où tous les ornithologues entrent leurs observations! Avec cette application, c’est facile de dresser la liste de vos observations de la journée. Vous pouvez aussi retourner voir vos observations passées et avoir facilement la liste de toutes les espèces que vous avez déjà observées. En plus, vous transmettrez vos données aux amateurs et aux scientifiques qui en ont besoin! Cette application permet aussi de savoir les espèces qu’il est possible de voir dans votre région au moment de l’année et à l’endroit où vous êtes. Génial, non ?

Une fois bien équipées, en visitant différents habitats, vous êtes sur la bonne voie pour faire de nombreuses observations bien fascinantes! Alors, bonne observation chères Radieuses!

Pour en savoir plus sur :

Cours en ligne, cliquez ICI

Choisir ses jumelles, cliquez ICI

Palmarès de jumelles, cliquez ICI

Applications et programmes pour l’ornithologue, cliquez ICI

Comment utiliser eBird, cliquez ICI

Pour commencer en ornithologie, cliquez ICI

1 commentaire
  1. Allo Mireille! Tu es une ornithologue radieuse! Ce que j’aime chez toi, c’est la manièreavec laquelle tu communiques ta passion, une manière joyeuse! Certains ornihologues sont vraiment trop sérieux et parfois un peu hautains! Merci! Bel été!

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.