Soirée des Oscars: résumés, critiques et prédictions

Radieuses chéries, êtes-vous comme moi? J’adore le cinéma! Depuis The Sound of Music, mon premier film vu en 1965 qui a gagné l’Oscar du meilleur film en 1966, je suis devenue aussi fan finie de cette cérémonie annuelle. Cette année, c’est la 90e édition et je crois bien en avoir vu pas loin d’une cinquantaine… Pour moi, c’est comme Noël en plein mois de mars!

J’ai donc décidé de vous décrire, à ma façon, les 9 films en nomination pour le Best Picture of the year et vous donner mon avis sur chacun! Vous pouvez encore courir les voir ou les louer et faire votre propre palmarès! Et faites-vous une soirée entre amis, et pourquoi pas un pool à 2$ par personne aussi? Moi, le dimanche 4 mars, je serai avec ma Lili chez Samia et George devant leur grosse télé, un gros buffet, nos bouteilles de vin pour ne rien manquer et… commenter « live » sur Facebook!

CALL ME BY YOUR NAME (APPELLE-MOI PAR TON NOM)

Imaginez l’été 1983 en Italie, avoir 17 ans et tomber en amour pour la première fois avec une personne du même sexe que soi… c’est le cas du p’tit Elio qui, tranquillement pas vite, succombe au charme d’Oliver, le bellâtre américain venu assister son père archéologue à sortir un bras et le restant du corps d’un colosse romain tombé au fond du lac Majeur… Ça va s’aimer fort mais ça va frapper fort aussi quand l’Adonis amerloque s’en retournera aux Zétats

Ma critique

Oui ! c’est beau le beau…! Oui, c’est un scénario du vétéran James Ivory (A Room With A View). Oui, le jeune Timothée Chalamet est formidable! Oui, les critiques crient au génie… mais NON! Oliver avec ses bermudas a l’air d’avoir 35 ans et pas 24… Et je n’ai été touchée que par le discours du père d’Élio vers la fin du film… Moi qui s’émeut à rien, j’avais trop d’attente j’crois bien puisque j’en suis sortie déçue…

CHANCE DE GAGNER : 7.8/10 (…mais ça dépend du nombre de « gay friendly » parmi les 7000 personnes qui votent…)

DUNKIRK (Dunkerque)

Mai 1940. Sur cette belle grande plage française, ce n’était pas le temps de s’y baigner et de faire des châteaux de sable mais plutôt de sauver sa peau des méchants allemands qui entouraient cette ville à deux pas de la Belgique et à une centaine de km à la nage de l’Angleterre… Aux grands mots les grands moyens, l’opération Dynamo fût lancée par la Royal Navy pour sauver les quelques 400 000 de soldats qui s’ennuyaient de leur mère et pour éviter qu’Hitler aille magasiner chez Harrods… On suivra ce grand moment de la Deuxième Guerre à travers les destins de soldats, de pilotes et de civils immensément courageux!

Ma critique

Ouf! Simplement à écrire le résumé, je me revois encore sortir du cinéma complètement soufflée par ce film à grand déploiement comme on n’en voit plus souvent ! J’avais l’impression d’avoir fait un bout de guerre en plein après-midi… Pour moi, un film parfait! Le scénario, les acteurs, les 1500 figurants, la cinématographie, les effets spéciaux, le montage, la musique d’Hans Zimmer et l’incroyable réalisation de Christopher Nolan ont fait que Dunkirk est mon film préféré ex-aequo avec … gna, gna… pas tout de suite, vous le saurez plus bas!

CHANCE DE GAGNER: 8.5/10 (très bonne mais le film est sorti il y a quelques temps déjà et est moins « la saveur du mois ».) 

DARKEST HOUR (L’HEURE LA PLUS SOMBRE)

Mai 1940. Malgré les critiques de son propre parti, Winston Churchill se retrouve Premier Ministre de Grande-Bretagne. Bichonné par sa femme, il a toujours un verre de whiskey à la main et boit deux bouteilles de champagne par jour en ce début de Deuxième Guerre Mondiale. Son armée, celle des français, des belges sont pris au piège sur la plage à …Dunkerque! L’Europe de l’ouest est sur le bord de se retrouver aux mains des nazis. Armé de son cigare, il doit prendre une grave décision : Négocier avec un dénommé Hitler ou se battre jusqu’au bout!

Ma critique

C’est pas compliqué, Darkest Hour est le complément de Dunkirk! Ravie de l’avoir vu pour comprendre les enjeux de l’opération Dynamo! Et puis, on aurait pu donner l’Oscar du meilleur acteur au méconnaissable Gary Oldman tout de suite en sortant du plateau de tournage! Fabuleux ! Que voulez-vous, j’aime ça, les drames historiques, surtout quand le personnage principal est un vieux «mozus» de bougonneux têtu!

CHANCE DE GAGNER: 7.3/10 (Sorry Sir Winston, Dunkirk  est trop fort …)

GET OUT

Chris et Rose sortent ensemble depuis quelques mois. La blanche Rose veut le présenter à son neurochirurgien de père et sa psy-hypnotiseuse de mère. Chris est un photographe afro-américain et se demande comment il sera accueilli par ses  nouveaux beaux-parents, qui à prime abord, ont l’air très cool, mais qui sont finalement du genre à aimer faire de drôles de party et à jouer dans la tête du monde. Méchant week-end en perspective!

Ma critique

Bon… Mon amie Sylvie me suppliait de voir ce film qui n’avait pas attiré mon attention. Je pensais même que c’était une comédie. Quand elle m’a invitée un soir à le regarder chez elle, je me suis retrouvée devant un film d’horreur totalement tordu qui traite de racisme de façon déroutante! Ça m’a pris une semaine à savoir si j’ai aimé ça! Oui pour la performance de Daniel  Kaluuya et pour le scénario plus qu’original et capoté de l’humoriste afro-américain Jordan Peele qui signe son premier film. Non pour la tasse de thé qui me fait peur… J’ai failli sortir de chez mon amie en courant et en criant au voisinage GET OUT!

CHANCE DE GAGNER: 8/10 (Avec son succès au Box-Office et ses  255 millions accumulés… Pourrait causer une surprise et mon amie Sylvie me narguerait, rare!)

LADY BIRD

Sacramento 2003, dernière année du secondaire.  Christine aux couettes roses ne veut plus que le monde l’appelle Christine mais bien Lady Bird, elle veut s’affirmer. Elle se chicane toujours dans l’auto avec son exubérante de mère à qui elle ne veut pas ressembler. Il en est autrement avec son papa tout doux et déprimé qui lui donnerait la lune. Lady Bird va dans une école catholique privée et tient mordicus à aller dans un collège à New-York. En attendant la réponse, elle va jouer dans une comédie musicale avec sa meilleure amie, frencher avec un gars qui est finalement gay et coucher avec un autre qui joue un gay dans un autre film en nomination cette année…

Ma critique

Cute, oui, cute! Saoirse Ronan (comment on prononce son prénom, déjà ?) est parfaitement Lady Bird ! J’aime cette jeune actrice irlandaise (que j’avais adorée dans Brooklyn l’an dernier) qui est encore nominée. Le scénario est mignon, la musique et l’atmosphère aussi… Un « feel good movie » sympa avec ses petites scènes courtes, au montage rythmé. Sa scénariste et réalisatrice Greta Gerwig est l’une des rares femmes nominées dans ces deux catégories. Et si vous voulez voir toute une performance de mère qui n’a pas toujours le tour avec sa fille, Laurie Metcalfe ne donne pas sa place! Lady Bird, c’est le buzz du moment mais je m’attendais à plus…

CHANCE DE GAGNER: 8/10 (C’est le buzz du moment , on ne sait jamais…) 

PHANTOM THREAD (LE FIL CACHÉ)

Londres, milieu des années 50′. Les riches mesdames de la haute n’ont qu’une chose en tête; se faire faire une robe par Reynolds Woodcock, LE couturier par excellence qui « run  » son célèbre atelier avec sa soeur Cyril, qui n’a pas le sourire facile. Ce personnage narcissique qui mériterait quelques jambettes et de se voir coller un #mauditméprisant, sort une serveuse d’une auberge anglaise pour en faire sa muse et qui finira par l’aimer pour ses champignons.

Ma critique

Mesdames, si vous voulez voir des robes somptueuses et flamboyantes comme on les faisait si bien à cette époque, courez voir ce film, mais attention, ce couturier est totalement insupportable et on a peine à croire que la jolie Alma a craqué pour son caractère de schnoutte . Daniel Day Lewis joue son dernier rôle au cinéma semble-t-il, mais il le fait avec l’immense talent qu’on lui connait. Il est quand même le plus grand récipiendaire de l’Oscar du meilleur acteur de l’histoire avec 3 statuettes dorées de 3,5kg chacune… va-t-il battre son propre record? Hum…non j’pense pas, son compatriote Oldman mérite son premier!

CHANCE DE GAGNER: 7.2 ( pas certaine qu’Hollywood a aimé…)

THE POST ( LE POST ou encore PENTAGON PAPERS pour les français…)

Washington, début des années 70’… La Guerre du Vietnam bat son plein et la mode n’est pas jolie, jolie …On s’arrache les scoops par contre! Cette fois, une étude secrète de 7000 pages de la défense nationale est subtilisée et photocopiée sur une veille Xerox par un analyste… On y dévoile que depuis 1955, tous les présidents américains sont au courant qu’ils ne gagneront jamais la guerre contre les As de la soupe Pho! Le Président Nixon, vu de dos par une fenêtre, n’est pas content de savoir ça et se fâche au téléphone… Quel journal va les publier, le New York Times ou le Washington Post? Pour le savoir, écrivez à Steven Spielberg ou allez voir son film : Tom Hanks et Meryl Streep vont vous le dire!

Ma critique

C’est un bon film, honnête, bien fait mais c’est pour moi un Monday Night Movie. Meryl, que j’idolâtre, a encore eu le don de convaincre l’Academy de la nominer pour la 21eme fois malgré ses cheveux « grichés » et le tweet de Donald Trump qui dit qu’elle était l’actrice la plus surestimée des USA… Quant à Tom Hanks, eh bien c’est Tom Hanks avec des favoris des années 70 et il interprète très bien, comme d’habitude! Finalement, le sujet n’est peut-être pas cinématographique…

CHANCE DE GAGNER: 7.5 (C’est honnête mais ça ne passera pas à l’histoire…)

THE SHAPE OF WATER (LA FORME DE L’EAU)

Baltimore, 1962. C’est la Guerre froide, américains et soviétiques s’espionnent à tour de bras! Dans le fin fond d’un laboratoire, on y garde secrètement un homme-amphibien qui n’est pas toujours commode et qu’ils veulent finir par éliminer avant que l’ennemi le repêche. Elisa, la femme de ménage timide et muette, le trouve de son goût et l’apprivoise tranquillement. Avec l’aide de son voisin et de sa collègue Zelda, ils se mettent en gang pour le sortir de là… Tout un défi!

Ma critique

Ce film prend la forme… d’un conte, d’une fable romantique, telle une version aquatique de la Belle et la Bête. Vous dire comment j’ai aimé ça! J’en suis même venue à trouver le monsieur-amphibien cute! Et que dire du personnage d’Elisa jouée par Sally Hawkins, une petite fée qui parle avec son coeur! Tout y est dans ce film qui récolte le plus de nominations, soit 13! La scénographie, la direction photo, le jeu des acteurs, la musique du merveilleux Alexandre Desplat, la poésie du scénario et la réalisation de Guillermo del Toro! Y a pas juste moi qui a été impressionnée par ce film car il a récolté plein de prix internationaux, dont le Lion D’Or à Venise! Bref, je veux le revoir, vous comprendrez que c’est mon film préféré ex-aequo avec Dunkirk…ah! pis avec un p’tit plus pour son ambiance et sa sensualité!

CHANCE DE GAGNER: 8.9/10 (Si Guillermo le mexicain gagne, il risque de parler du fameux mur de Donald Trump!)

THREE BILLBOARDS, OUTSIDE OF D’EBBING, MISSOURI (Trois affiches près d’Ebbing, Missouri)

Près d’Ebbing dans le Missouri (le titre le dit), la fille de Mildred Hayes se fait violée et meurt brûlée vive par on ne sait qui… 9 mois ont passé et elle attend que la police locale se grouille pour trouver les monstres qui ont fait ça. Pour faire avancer les choses, elle décide de mettre sur des panneaux pas loin de la ville, trois messages plus que punchés qui sont  adressés au shérif du coin. S’en suit une interminable bataille entre Mildred et la police qui ne sera pas de tout repos, mesdames.

Ma critique

Oui! j’avoue que le scénario est original jusqu’à un certain point… Oui, pour sa réalisation efficace. Oui, pour le jeu extraordinaire de Sam Rockwell qui va retourner à la maison avec un bel Oscar. Oui, pour Woodie Harrelson qu’on ne voit pas assez souvent au cinéma mais … Non! j’ai décroché au 3/4 du film , pour moi tout à coup, le scénario ne tenait plus et même si Frances McDorman va se coucher avec son Oscar dans la nuit du 4 au 5 mars, son jeu m’a un peu énervé car elle joue souvent le même personnage qu’on a vu dans Fargo… même quand elle n’est plus sur un plateau de tournage, elle joue ce personnage. Je suis pas fine, hein? Mais si vous avez aimé ça,  vous allez être contentes parce que je crois que c’est ce film qui va gagner The Best Picture 2018 car c’est la saveur des dernières semaines!

CHANCE DE GAGNER: 9/10 (comme je le mentionnais, la saveur des dernières semaines…)

Voilà! Sur ce, bonne soirée avec Oscar! Vous m’en donnerez des nouvelles!

Chantal xx

3 commentaires
  1. Merci pour ce tour des films en nomination. Tu nous donnes le goût de tous les voir, malgré tout, et de se faire une petite soirée glamour entre copains.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.