fbpx

Mon petit-fils, mon cadeau du ciel

Depuis déjà un an, la vie m’a fait le merveilleux cadeau de devenir une Mamie. Plusieurs d’entre vous me comprendront sûrement si je vous dis qu’il n’y a pas de mots pour dire à quel point ce petit humain rempli ma vie!

Je suis en admiration devant chaque petit apprentissage, devant chaque nouveau geste. Le plus petit de ses babillages sonne comme le plus grand air d’opéra à mes oreilles! Je suis certaine que plusieurs grands-mamans se reconnaissent en ce moment, non?

Avant, quand mes amies me disaient que leurs petits-enfants étaient à ce point merveilleux, je me disais qu’elles manquaient d’objectivité! Mais voilà que ce petit humain entre dans ma vie pour venir tout bouleverser! Je peux même dire que je suis maintenant une Mamie complètement «gaga»!

Il illumine mes journées par ses éclats de rire si intenses, avec son sourire angélique et ses grands yeux curieux. Ce petit bonhomme plein d’ardeur qui respire la joie de vivre me fait vibrer.  Il est si petit, mais il ne se doute pas à quel point il est important pour moi.

Edmond a complètement changé ma vie. J’ai modifié mon alimentation pour être une Mamie à la hauteur. Bien sûr, je le fais aussi pour mon bien-être, mais je dois dire qu’il est ma motivation, il est ma raison de continuer à améliorer mes habitudes de vie! Je veux tellement le voir grandir. Je veux être là quand il aura son permis de conduire, je veux connaître sa première blonde. Je veux être là pour lui quand il aura une peine d’amour ou qu’il vivra un échec.

Quand il est né, je dois vous avouer que le fait d’habiter loin de lui m’inquiétait. J’avais peur que la distance soit un obstacle à la qualité de notre relation Je crois même que j’étais égoïste… Peut-être allait-il préférer sa gardienne à sa grand-mère?! Quand j’y repense, je me trouve bien drôle!

Comme je veux absolument faire partie de sa vie, je prends les grands moyens: je le visite le plus régulièrement possible, je lui envoie des cartes à chaque occasion et on se «parle» au téléphone au moins une fois semaine (je dois avouer que je parle plus avec ma fille qu’avec mon petit-fils mais quand même, on essaie haha!).

Et vous savez quoi? Ça fonctionne! Vous devriez voir son sourire quand il me voit apparaître chez lui! Mon coeur fond quand il me tend les bras et qu’il se colle contre moi… Je suis à ce moment là, la Mamyli la plus heureuse du monde car je sais que le lien est créé, qu’il sait maintenant qui je suis et que je serai toujours là pour lui.

Maintenant, il ne me reste plus qu’à profiter de tous les beaux moments à venir et surtout d’apprécier le fait que mon petit-fils me rappelle chaque fois que le lien familial est plus fort que tout.

 

Une Mamyli comblée.

 

17 commentaires
  1. Bravo Lizette, tu me donne confiance en te lisant, je sais qu’elle me reconnaitra ma petite fille aussi. J’aime te lire et c’est facile à lire et rassurant.Merci de continuer…

  2. Comme c’est touchant! Je ne peux faire autrement que de transmettre ce texte à ma mère qui, sans aucun doute, se reconnaîtra dans chacune de ces phrases.
    C’est un beau moment cette petite lecture, merci Mamyli Lizette!

  3. tellement VRAI CE DIT lIZETTE ON NE CROIRAIT JAMAIS QUE CELA PUISSE ÊTRE AUSSI FORT AVANT DE CONNAÎTRE UNE EXPÉRIENCE SI GRANDIOSE. uNE MAMIE C’EST DE L’OR POUR MOI MÊME ET MON PETIT QUE J’ADORE.

    Merci Nadia pour ce si beau texte.

  4. Tellement vrai. Jamais je n’aurais pensé être aussi entichée d’un si petit être qui illumine nos vies. Il faut le vivre pour le croire.
    En plus qu’il y a maintenant une petite fille qui suit. Quel bonheur d’être mamie deux fois !

    Merci ma belle Nadia de ce beau cadeau de la vie .

    Mamie Carmen xxx

  5. Y a des grands mères excessives qui sont tellement dans l’attente d’amour, de reconnaissance .. attention a ne pas tomber dans l’excès et que chacun reste a sa place ! Pour les enfants c’est dur du jour au lendemain de devenir uniquement la mère d’un petit fils. Il ne faut oublier personne ! Et surtout se dire qu’on est obligés régulièrement d’amener son fils à la belle maman en manque. Dur de concilier sa famille sa vie perso et les attentes des grands parents !

  6. je viens d’être mamie d’un petit Elyo grâce à ma fille.
    J’adore ce bébé. nous l’entourons de geste d’amour et de joie. Je vais avoir le privilège de le garder un jour par semai. Même si je dois faire 100 km pour aller le garder c’est du pur bonheur.
    Etre mamie c’est la plus belle chose au monde et la suite logique de la vie.
    J’adore ma famille et c’est la première fois que je suis mamie… je suis heureuse et fière d’être mamie.

  7. Je comprends votre bonheur, mais pour l’instant, j’ai juste envie de pleurer. Je serai grand-maman la semaine prochaine, en confinement complet. Le portrait de ma situation sera loin du vôtre. Je le verrai par la porte patio, en allant porter des plats de recettes-maison aux parents. Je n’entendrai pas ses petits sons, je ne sentirai pas son odeur de petit bébé. SVP au lieu de passer des articles qui datent et qui ne correspondent pas à notre vécu, pouvez-vous recueillir des témoignages de mamie qui ont vécu le confinement à la naissance de leur petit-enfant

  8. Je suis un jeune papy de 54 ans et je vis exactement la même chose. Pour moi ce petit être est une bénédiction. Je ne pensais jamais pouvoir aimer quelqu’un autant et plus que mes propres enfants.
    Malheuresent je vis avec une sévère dépression mais quand je le vois je suis un autre homme, c’est mon meilleur médicament
    Votre texte m’a touché car j’ai eu l’impression que chaque mot venait de moi
    Profitez beaucoup de cet ange

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.