5 fines herbes à cultiver sur votre balcon

Traditionnellement, les fines herbes ont toujours été cultivées dans le jardin. Aujourd’hui cependant, moins de gens en ont un. Ou encore, leur potager est un jardin communautaire, parfois très loin de la table. De cette façon, même si les fines herbes sont encore populaires, on ne les utilise pas autant qu’on le pourrait (et qu’on le devrait!).

La solution? La culture de fines herbes en pot sur le balcon, la terrasse ou même dans une balconnière directement fixée sous la fenêtre de la cuisine, où elles seront immédiatement à la portée et donc plus faciles à utiliser dans la cuisine de tous les jours.

Voici donc pour vous, chères Radieuses, cinq fines herbes faciles à cultiver en pot et qui vous permettront de bonifier vos mets tout l’été et même une bonne partie de l’automne!

Basilic (Ocimum basilicum)

Le basilic germe et pousse rapidement, à notre plus grand bonheur; il s’agit en effet d’une plante à croissance rapide. Toutefois, si vous commencez votre « jardin de fines herbes » pendant l’été, il vaut mieux acheter des plants déjà démarrés pour en profiter plus rapidement. Même si son origine est égarée dans l’histoire, cette fine herbe viendrait de l’Afrique centrale, avant de gagner l’Inde pour finalement conquérir l’Italie au 15e siècle.

Ses origines africaines paraissent dans sa culture, eh oui, il déteste le froid! Le plein soleil est donc préférable pour le basilic. Il tolère un peu de sécheresse, mais il sera plus heureux et productif si on le garde toujours au moins un peu humide.

Quelquefois, le basilic perd beaucoup de vitalité en plein été. La fusariose est le coupable ici. Il s’agit d’une maladie causée par des semences contaminées ou par des plantes cultivées dans des serres contaminées. N’achetez donc vos plants que d’un marchand ayant une bonne réputation. Vous pouvez aussi acheter des semences de cultivars, comme ‘Nufar’, ‘Envigor’, ‘Everleaf’ et ‘Stella’, qui sont naturellement résistants à cette maladie.

Plutôt que de les faire lutter contre la mort en les rentrant pour l’hiver, partez de nouveaux plants par semences au printemps… dans un emplacement chaud idéalement!

Ciboulette (Allium schoenoprasum)

Elle est l’une des rares fines herbes assez rustiques pour passer l’hiver à l’extérieur en pot en climat froid. Parfait pour nos hivers québécois! On peut alors faire la culture de cette vivace sur de nombreuses années. Si la ciboulette tolère la mi-ombre, elle préfère le soleil. Je vous conseille aussi de laisser le terreau sécher un peu avant de l’arroser. Il s’agit d’une des fines herbes les plus faciles à cultiver et en plus, elle continue de pousser tard jusqu’à l’automne. On aime!

Laurier-sauce (Laurus nobilis)

Parfaite pour bien pousser dans nos appartements (et c’est la seule!); cette fine herbe peut ainsi être cultivée comme plante d’extérieur l’été et comme plante d’intérieur l’hiver. D’ailleurs, dans le Midi de la France, on cultive même le laurier-sauce à l’extérieur toute l’année! Avec le temps, le laurier deviendra un arbre, mais nous le voyons généralement dans les pépinières sous forme de petit arbuste.

Il s’épanouit sous le soleil ou la mi-ombre, avec un sol bien drainé. L’été, on peut maintenir son sol assez humide; l’hiver, dans la maison, on laisse son terreau s’assécher un peu. Ne soyez pas surprise ni pressée, sa croissance est très lente!

Inspectez bien votre plante avant d’en faire l’achat, car il est propice aux cochenilles à bouclier.

Persil (Petroselinum crispum)

S’il est lent à démarrer par semence, le persil est pourtant facile à cultiver et oh combien productif! Pour une production plus rapide, on peut acheter des plants.

Il pousse bien au soleil ou à la mi-ombre. Pour des résultats optimaux, gardez son sol un peu humide en tout temps.

On ne garde malheureusement pas cette plante bisannuelle une deuxième année puisqu’elle devient amère quand elle approche de sa floraison. Par ailleurs, la rentrer dans la maison l’hiver peut être très décevant, car sous le faible éclairage typique d’un appartement en hiver, c’est à peine si le persil pousse.

Sauge (Salvia officinalis)

Ce petit sous-arbrisseau a une croissance assez lente au départ; il est donc conseillé d’acheter un plant plutôt que des semences. Il préfère le soleil, mais tolère la mi-ombre. Arrosez-le modérément, car il peut tolérer un peu de sécheresse.

Rien de sert d’essayer de conserver cette plante en pot d’une année à l’autre dans le froid glacial du Québec : elle est trop gélive pour survivre à l’extérieur en pot et l’éclairage hivernal à l’intérieur est trop faible pour elle.

En plus de la sauge verte, vous pourrez facilement trouver des cultivars à feuilles pourpres, dorées et panachées.

Et voilà! Cinq fines herbes que toute Radieuse peut cultiver!

Larry

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.