Culture : ensoleillez votre mois de novembre!

Très chères Radieuses, comment va votre novembre? Pas trop moche, j’espère! Pour mettre du soleil dans cette grisaille qui précède la blancheur, permettez-moi de vous envoyer au théâtre, au concert, au musée et bien sûr, au cinéma! Ce mois que je déteste le plus dans l’année passera plus vite comme ça! Amusez-vous!

THÉÂTRE : de l’émotion à fleur de peau!

Fleuve de Sylvie Drapeau au TNM – à Montréal du 12 novembre au 7 décembre

La première fois que j’ai fait la rencontre de Sylvie Drapeau, elle était avec sa nouvelle amie Isabelle Vincent de l’École Nationale où elles venaient tout juste de commencer à étudier. Du haut de ses 18 ou 19 ans, un brin timide, je me souviens qu’elle m’avait dit fièrement qu’elle avait grandi sur la Côte-Nord, à Baie-Comeau, si ma mémoire de ménopausée est bonne. Cette grande jeune fille au regard bleu perçant qui allait devenir une des plus incroyables comédiennes de sa génération n’a jamais oublié ce fleuve si puissant qui est imprégné à jamais dans tout son être. La preuve, elle en a tiré quatre romans : Le Fleuve, Le Ciel, L’Enfer et La Terre, tous inspirés de sa propre vie. Voilà qu’avec l’aide de sa complice metteure en scène Angela Konrad, Fleuve prend vie au théâtre. La Petite, La Jeune Femme et La Femme, une même personne à trois âges de sa vie, affrontera les tumultes de ce fleuve qui emportera l’aîné de la famille devant ses yeux. Les petites Alice Bouchard et Marion Vigneault, la jeune Karelle Tremblay et… Sylvie Drapeau est la femme. Une heure et 45 minutes d’intensité avec des mots si forts, écrits par une artiste exceptionnelle. Comme le fleuve… C’est à voir pour s’en imprégner aussi!

CONCERTS : un pour une bonne cause et l’autre, pour l’amour de l’opéra!

Renée Claude, La mémoire du coeur – Maison symphonique de Montréal – 15 novembre

Plus tôt cette année, le Québec entier a été bouleversé par l’annonce de la maladie d’Alzheimer dont cette très grande dame de la chanson d’ici est affligée, à un stade très avancé. En quelques jours, Monique Giroux, le producteur Nicolas Lemieux et le chef arrangeur Simon Leclerc réussissaient un grand coup en réunissant les plus grandes voix féminines québécoises pour chanter Tu trouveras la paix, donnant un véritable chef-d’œuvre d’émotions. Forts de ce grand succès, Monique et Nicolas avec la complicité de l’Orchestre Symphonique de Montréal ont eu l’idée de créer Renée Claude, la mémoire du cœur qui réunira un ensemble de chanteuses remarquables : Isabelle Boulay, Clémence Desrochers, Luce Dufault, Louise Forestier, Kathleen Fortin, Laurence Jalbert, Catherine Major, Ariane Moffatt, Marie Denise Pelletier, Marie-Élaine Thibert et Les Voix Boréales rendront hommage à cette interprète exceptionnelle qui a marqué à jamais l’histoire de la musique québécoise. Les profits de cette soirée iront à la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Apportez vos des mouchoirs, ça risque de donner un grand coup!

Un après-midi à l’opéra – Choeur symphonique de Sherbrooke – Église Sainte-Famille, 24 novembre, 15 h

Vous êtes fan d’opéra, ou particulièrement de chœurs d’opéra? Voilà un autre moment de l’année où je me permets de « ploguer » ce merveilleux chœur avec lequel j’ai le bonheur de chanter chaque semaine. Après un printemps contemporain, notre jeune et brillant chef Jean-Philippe Dutil a choisi de transformer un dimanche après-midi de ce mois sombre en un dimanche ensoleillé à l’opéra! En effet, 119 collègues et moi-même nous ferons un plaisir de vous servir des grands airs de chœurs d’opéra du répertoire. De Carmen de Bizet en passant par Faust de Gounod, de I Pagliacci de Leoncavallo à Madama Butterfly de Puccini ou encore de Nabucco et La Traviata de Verdi, ceci n’est qu’un bref aperçu des 19 extraits que nous chanterons pour égayer votre dimanche après-midi! Venez faire un tour, mais faites vite pour réserver, il risque de ne plus y avoir de billets à la porte!

Pour réserver vos billets : 819 565-2998

MUSÉE : au voyage dans l’Antiquité!

Momies égyptiennes – Passé retrouvé, mystères dévoilés – Musées des Beaux-Arts de Montréal – jusqu’au 2 février 2020

Je ne sais pas si comme moi, vous avez déjà eu l’occasion de voir une momie égyptienne de près dans un musée. Si c’est le cas, vous êtes-vous déjà demandé comment étaient ces personnes, comment vivaient-elles, sortaient-elles leurs vidanges, mangeaient-elles du houmous? C’est ce que dévoile cette formidable exposition internationale pilotée par le célèbre British Museum de Londres et qui est présentée en toute première nord-américaine au MBAM. Avec l’aide de la technologie, de la science et de plus de 200 objets de l’Égypte ancienne, les créateurs de cette expo ont reconstitué dans le plus grand respect, la vie de six personnes qui vivaient au bord du Nil il y a plus de 2000 ans. On découvre que chacune de ces momies a son histoire à raconter. Un voyage dans le temps totalement fascinant qui a déjà attiré plus de 50 000 visiteurs depuis le 14 septembre dernier. Si vous êtes de la grande région de Montréal ou si vous prévoyez faire un séjour dans la métropole, je vous suggère fortement d’acheter vos billets rapidement. Et si vous êtes retraités, allez-y donc dans la semaine, vous aurez une meilleure idée de la vie de ces gens et vous serez plus tranquilles!

CINÉMA : Trois réalisatrices québécoises en vedette et un film américain très attendu!

Jouliks

Le mois commence avec le deuxième film réalisé par la talentueuse Mariloup Wolfe qui met en images l’adaptation cinématographique de la pièce de théâtre du même nom de la dramaturge et comédienne Marie-Christine Lê-Huu. Dans ce long-métrage à saveur poétique avec sa narration et sa photographie, on découvre pour la toute première fois à l’écran, la toute jeune comédienne Lilou Roy-Lanouette dans le rôle de Yanna. Ses parents fous d’amour, Jeanne Roux-Côté dans le rôle de Véra, Victor Andrés Trelles-Turgeon dans le rôle de Zakainsi et ses grands-parents Christiane Pasquier et Michel Mongeau feront partie de cette histoire de liberté que la petite nous racontera à sa façon. Tendresse au programme!

Une manière de vivre

Une des doyennes des réalisatrices pour qui j’ai une grande admiration, la fougueuse Micheline Lanctôt, récidive pour la 14e fois avec un drame psychologique qu’elle a également scénarisé. La sortie de ses films représente toujours un événement en soi et ne laisse jamais personne indifférent, car elle sait toujours les défendre avec passion! Cette fois, dans Une manière de vivre, on assiste à la rencontre-choc de trois personnages qui verront leur vie changer pour toujours. Une femme qui perd son mari et s’en veut de ne pas avoir été près de lui, sa jeune fille escorte de luxe sans but et un spécialiste belge de Spinoza qui débarque à Montréal le temps d’un congrès. Mais diantre, qu’est-ce que cela va donner ma Micheline? À nous de le découvrir dans ce film qui nous ramène Gabrielle Lazure au Québec, l’excellent acteur français Laurent Lucas qui habite maintenant le Québec et la jeune merveille Rose-Marie Perreault qui a jeté tout le monde par terre dans la série Le Monstre.

Antigone

Voici enfin Antigone, le film qui a fait vibrer Toronto en septembre dernier au TIFF en étant choisi comme meilleur film canadien et qui représentera le Canada aux Oscars! Sophie Deraspe, une autre excellente réalisatrice qui se démarque dans les festivals internationaux depuis son premier film en 2006, signe le scénario, réalise et fait même la direction photo de cette adaptation moderne du classique de Sophocle. Tourné en grande partie avec des acteurs presque tous inconnus, dont la révélation Nahéma Ricci dans le rôle principal, Antigone dévoile une ado presque parfaite assoiffée de justice, mais qui basculera dans l’univers de la criminalité en voulant sauver son frère qui cherche à s’évader de prison. Du gros drame, ça madame! On a bien hâte de le voir!

A beautiful day in the neighborhood

Entre 1968 et 2001 peut-être avez-vous eu l’occasion de voir Mr Roger’s Neighborhood, cette émission qui a été vue par des millions d’enfants sur le continent américain ? Si c’est le cas, vous serez peut-être curieuses de savoir qui se cache derrière Fred Rogers dans cette histoire basée sur sa vie alors qu’un journaliste du magazine Esquire débarque pour en faire le portrait. Mr Rogers est-il le même sympathique personnage dans la vie de tous les jours? C’est ce que vous saurez en allant voir ce film qui met en vedette le plus que talentueux Tom Hanks qui a notamment visionné plus de 200 heures de cette émission pour incarner cet animateur chérit par les enfants. Oui madame, la saison des Oscars commence maintenant!

Aussi en bref!

  • Le Daim avec un Jean Dujardin obsédé par son blouson
  • Douleur et Gloire, le dernier Almodovar avec un Antonio Banderas en alter ego de son réalisateur
  • The Good Liar avec deux des plus grands acteurs britanniques de notre temps, Helen Mirren et Ian McKellen.

Donc, de quoi ne pas s’ennuyer chères Radieuses!

*** Nous remercions notre partenaire de la section culture La Maison du Cinéma de Sherbroke ***
1 commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.