fbpx

Doux printemps, quand reviendras-tu?

Je ne sais pas si je suis la seule, mais dès que le printemps se montre le bout du nez, quelque chose en moi se passe, un genre de courant électrique change ma façon de voir ce qui m’entoure… C’est simple, tout me semble moins beau en l’espace de quelques secondes!

J’ai subitement le goût de changer mes meubles, soit de les changer de place ou bien de les mettre tout simplement sur le bord du chemin. Bizarre, mais ce que j’aimais depuis 20 ans, comme mon beau miroir antique, digne souvenir hérité d’une vieille tante, devient soudainement une antiquité juste bonne à être vendue à ma prochaine vente de garage… et pas cher à part ça!

On dirait que tout en moi se transforme, se modifie… Par exemple, il s’est passé quelque chose d’étrange dans ma garde-robe. On dirait que mes vêtements d’été se sont transformés pendant l’hiver…  Je suis convaincue que des vêtements suspendus trop longtemps pendant la saison froide boudent et rapetissent sur les cintres. Je vous jure que c’est vrai! La preuve? La fermeture éclair de ma belle robe bleue refuse de monter. J’ai même découvert que mon pantalon blanc a rétréci au niveau de la cuisse! Oui, oui! Je vous dis que je ne comprends plus rien! Le plus fâchant dans tout cela, c’est que je vais devoir encore aller magasiner ce printemps-ci! 🙂

Et ce n’est pas tout, une autre preuve que le printemps vient bouleverser ma vie, c’est qu’en avril, une rage de ménage s’empare de moi… Mon appartement au grand complet y passe!  Je pense que je devient possédée par M.Net et que du Pine Sol me coule dans les veines! L’odeur du « propre » devient littéralement ma drogue! Le pire, c’est que je sais que ça vient de ma mère, car elle frottait la maison de fond en comble en prévision de la visite de M. le Curé qui venait nous bénir au printemps et récolter sa dîme hahaha!

Mais, ma fièvre printanière ne s’arrête pas là, oh que non!!! J’ai un besoin insatiable de tout renouveler chez moi: les guenilles, les plats de plastique… même le bouchon du bain! Je vous dis, même les fausses fleurs me font de l’oeil! Vous voyez bien que je deviens une autre personne dès que le soleil réchauffe mes vieux os et que la chaleur dépasse le point de congélation!

En plus, avec le printemps viennent les cabanes à sucre dans toute leur splendeur: Les belles omelettes au jambon, les excellentes fèves au lard, les oreilles de crisse, les grands-pères dans le sirop, les divines tartes au sucre, le sirop d’érable qui coule à flot, et sans oublier la merveilleuse tire sur la neige… WOW! Moi qui aurai sans aucun doute (!) perdu 5 livres en faisant mon ménage du printemps de façon endiablée, voilà qu’en un seul repas, j’aurai tout repris! Snifff!

Ce qui est bien, c’est que la belle saison vient avec le regain d’énergie que nous avions tant besoin. C’est peut-être grâce à lui que nous aurons le courage de travailler fort pour pouvoir reporter fièrement les vêtements que l’hiver a fait rétrécir dans nos garde-robes!

Alors les Radieuses, êtes-vous comme moi, transformées par l’arrivée du beau temps?

Portez-vous bien, Lizette

12 commentaires
  1. Vrajment une belle façon de définir tout ce qu’on peut ressentir à ce moment de l’année avec une légèreté qui fait sourire
    même rire…..malgré les écarts que l’on n’a pu commettre!!! Même si chez moi on n’a encore des bancs de neige de 5pi.

    Merci Lizette pour toute ta joie de vivre

    À prochaine cabane à sucre!!!! Francinexx

    1. T es gentille Françine, et c est certain qu on se reverra àa la cabane à sucre , après ma rage de propreté, si je survie à M.Net !!!

  2. WoW! Tellement ça le printemps… Merci d’en remettre sur mon quotidien qui a le goût de revivre cet éveil !!!
    Quelle belle plume qui nous fait du bien! Bravo Lizette pour tes textes si colorés et sentis!!
    ?

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.