fbpx

Jardinier paresseux : Conseils pour réussir votre aménagement paysager vous-même!

Quelques notes avant de commencer! Vous avez un terrain très accidenté? Des problèmes d’accumulation d’eau? Vous voulez aménager les berges d’un cours d’eau? Vous voudrez peut-être faire affaire avec un paysagiste ou un architecte-paysagiste certifié, ou même un ingénieur dans certains cas. Vous pouvez aussi confier une partie de travaux à des experts et exécuter une partie des travaux. Bref, respectez vos limites.

Vous songez travailler sur votre aménagement paysager vous-même? Pourquoi pas! Économies, plaisir et fierté à l’horizon, voici mes 10 règles essentielles pour y arriver.

1. On pense sécurité et accès avant tout!

Allées, escaliers, éclairage… Une fois ces « nécessités » installées, vous pourrez aller de l’avant avec les plantations majeures.

2. Dessinez votre terrain à grands coups d’éléments structurants

Eh oui! Osez les clôtures, haies, arbres, arbustes, murets, etc. Dans vos plans, je vous suggère de diviser le terrain en section, un coin de repos ou une terrasse par exemple, en utilisant des plantes pour créer les divisions. Les paysagistes utilisent souvent l’idée de « pièces » extérieures. Pourquoi ne pas dessiner un salon, une cuisine, une salle à manger et même une chambre à coucher extérieure avec un hamac? On adore l’idée!

3. Pensez à l’utilisation actuelle de votre terrain et à celle souhaitée.

Radieuses, recevez-vous souvent des amis, de la famille? Préférez-vous vous coller confortablement sur un sofa avec l’être cher? Peut-être le potager est-il une priorité? N’oubliez pas surtout pas le côté pratique des choses : rangement, bac à ordures, barbecue, ils continueront d’exister, ne les négligez pas dans votre aménagement. Certains endroits sont problématiques sur votre terrain? Que ce soit des objets qui traînent, de l’accumulation d’eau, des éléments à cacher, réglez-les en premier.

4. Répétez-vous!

Les belles associations sont faciles à réaliser lorsque vous choisissez une palette limitée de matériaux, de plantes et de couleurs. Pourquoi ne pas répéter la couleur de la maison ailleurs sur le terrain pour assurer que tout soit bien intégré? On plante par tache de couleur : 3 ou 4 vivaces identiques ensembles, 10 à 15 annuelles et ainsi de suite. L’impact sera beaucoup plus important que des couleurs dispersées. Répétez ensuite les taches. 3 taches de la vivace A, 5 de la vivace B, etc. Harmonie garantie!

aménagement paysager
Source photo : fourseasonsgardencenter.com

5. Assurez-vous d’une floraison constante

Recherchez la période de floraison pour les différentes plantes que vous souhaitez planter. Vous remarquez un trou dans la floraison? Trouvez des variétés pour le combler. Certaines plantes offrent une floraison prolongée… On les adore lorsque l’espace est trop limité pour planter une grande variété de végétaux.

6. Plantez par ordre de hauteur

Les petites plantes en avant, les grandes en arrières… mais soyez un peu rebelles et brisez cette règle de temps en temps. Vous donnerez du mouvement à votre aménagement!

Crédit photo : jardindecamille.com

7. Essayez d’équilibrer les éléments de votre aménagement

Et rien de mieux que d’utiliser la symétrie en répétant les mêmes éléments ou en vous servant de la forme des plantes ou de leur couleur pour équilibrer votre jardin.

8. Insérez de la variété dans votre jardin

La couleur des fleurs est une bonne façon, mais elle n’est pas la seule : la forme, la texture et le feuillage peuvent eux aussi en ajouter.

9. Simplicité, simplicité, simplicité!

Varier les plaisirs est important, mais rien ne bat la simplicité. Supprimez ce qui n’est pas nécessaire, limitez vos choix de matériaux et répétez-vous pour une harmonie des plus impressionnantes.

10. Ajoutez du mystère à votre jardin!

Un sentier? Privilégiez les courbes pour qu’on ne voie pas le point d’arrivée. Un espace de repos? Installez un écran d’arbustes ou de bois pour le cacher. Bref, laissez vos invités découvrir votre jardin au lieu de tout dévoiler au départ!

aménagement paysager

Mes trucs pour dessiner votre plan d’aménagement paysager

Parce que non, il n’est pas difficile de dessiner votre propre plan! 😉

Faites du repérage, ramassez des idées, découpez les images qui vous inspirent, visitez Pinterest et assemblez vos idées et images par thème (jardin d’ombre, entrée principale…) Assoyez-vous et prenez des décisions. Et pourquoi ne pas combiner 2 idées si le cas se présente?

Ensuite, transférez ces idées sur papier, trouvez le certificat de localisation de votre terrain (fourni à l’achat de votre maison) et faites-le agrandir. Vous verrez, c’est presque magique! Recouvrez ce plan de papier-calque et dessinez chaque idée sur une feuille indépendante. Un dessin ne fonctionne pas? Réessayez-le dans différentes positions. Quand tout fonctionnera, vous pourrez redessiner le tout sur le plan de base.

Si vous êtes visuelle, vous aimerez peut-être marquer les éléments principaux de l’aménagement sur le terrain à l’aide de piquets et de corde pour vous aider à mieux visualiser vos plans.

Sur ce, bon aménagement paysager!

Larry

Vous avez aimé ce texte et désirez en apprendre davantage sur le jardinage? Visitez le jardinier paresseux sur son site Web et suivez-le sur sa page Facebook ou Instagram pour ne rien manquer!

Vous aimerez aussi : 

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.