Larry Hodgson: Tailler ou non les gourmands de tomates? Là est la question!

Chères Radieuses, voici un sujet plutôt délicat puisqu’à chaque fois que j’ose l’aborder, je me retrouve littéralement sous une pluie de tomates venant de jardinier-ères outré-es.

Le concept des «gourmands qu’on doit assurément supprimer pour avoir de belles tomates»  vous semble si précieux! Je me risque pourtant encore une fois aujourd’hui à vous expliquer pourquoi il est préférable de NE PAS les tailler. Bonne lecture!

Il y a erreur sur la personne

Premièrement, (et ça part fort vous verrez!) les tomates ne produisent pas de gourmands. On ne peut donc pas supprimer quelque chose qui n’existe pas! Par définition, un gourmand est une tige qui ne produit pas. Laissez-les pousser et vous verrez que  les soi-disant gourmands des tomates produiront fleurs et fruits.

Crédit photo – Image tirée du blogue du Jardinier paresseux

Ces «gourmands» sont donc des tiges secondaires. Les laisser pousser pourrait même vous permettre de doubler la récolte de tomates (si les conditions sont bonnes évidemment!). Donc pour le reste de l’article, c’est ce terme que j’utiliserai si vous me le permettez. En plus, le mot «tige» sonne bien moins incriminant pour celui-ci non?

Une bonne dose d’énergie!

À l’inverse de la pensée populaire, les tiges secondaires qui poussent sur les tomates ne sapent pas l’énergie de la plante: elles lui en fournissent!

Je vous rappelle que toute l’énergie de nos amis les végétaux vient de la photosynthèse et que celle-ci est faite par les parties vertes de la plante. Comme les tiges secondaires de nos plantes de tomates sont vertes et bien feuillues, elles lui apporteront plus d’énergie. C’est tout simple!

Pourquoi supprimer les tiges secondaires alors?

C’est une croyance qui s’échelonne sur plusieurs générations de jardinier, mon propre père insistait sur l’importance de cette taille. Cette pratique est aujourd’hui si bien ancrée qu’on a même oublié pourquoi on l’appliquait autrefois. Laissez-moi vous le rappeler:

Quand on tuteure une plante de tomate pour l’aider à s’élever du sol, il y a un nombre limite de tiges que l’on peut fixer au support. Nos ancêtres jardiniers ont commencé à supprimer les tiges secondaires de façon à mieux pouvoir monter la plante sur le dit support.

En somme, l’origine de la suppression des tiges secondaires est strictement une question de technique de tuteurage.

Vivement l’arrivée des cages de tomates!

L’arrivée des cages de tomates a tout changé: comme celles-ci supportent la plante de tous les côtés, il n’est donc plus nécessaire de supprimer les tiges secondaires. Dès qu’une tige sort de la cage, on  la redirige vers l’intérieur… C’est tout! Malheureusement, la plupart des jardiniers continuent de les supprimer, par tradition.

Bien adapter la taille de la cage à nos plantes

Les petites cages à tomates que l’on trouve partout, sont conçues pour les tomates déterminées, soit les plantes relativement menues. Pour supporter une tomate indéterminée, comme très populaire et vigoureuse tomate cerise «Sweet 100», il faudra une grande cage à tomates. Bien que moins courantes,  on peut en trouver sur le marché ou encore mieux, s’en fabriquer une!

En somme, je vous le rappelle,  si vous utilisez une cage à tomates de la bonne taille, il ne sera plus nécessaire de supprimer les tiges secondaires!

Les avantages à ne pas tailler les tiges secondaires

Si vous ne supprimez pas les tiges secondaires, vous obtiendrez, quand les conditions sont bonnes, environ 2 fois plus de tomates! (et 1.5 fois plus si vos conditions sont moyennes, ce n’est pas rien!). Les tomates seront de dimensions légèrement inférieures à celles produites par une plante taillée. En revanche, elles ont souvent meilleur goût puisque la plante a plus de feuilles, donc plus d’énergie et que la plante transforme l’énergie solaire en sucre. Magie!

Évidemment, le plus grand avantage de ne pas supprimer les tiges secondaires est que cela vous demande moins d’efforts. Vive la paresse dans le jardinage!

Ah ces fausses croyances…

«Laisser pousser toutes les branches ralentira la récolte». FAUX! Une plante de tomate non taillée produira aussi rapidement qu’une tomate taillée puisqu’elle a plus d’énergie pour le faire.

«Une plante taillée, qui a moins de feuilles pour cacher les fruits, verra ses fruits mûrir plus rapidement.» FAUX! Même les fruits complètement cachés par le feuillage de la plante mûrissent très bien puisque c’est le feuillage qui doit être exposé au soleil, non les fruits.

D’ailleurs, les fruits exposés directement au soleil à la suite d’une taille (sur le bord de la fenêtre par exemple!) peuvent prendre une insolation (coup de soleil). Oui oui! Voici une photo!

Photo: Scot Nelson, Flickr

«En région froide, comme la saison est courte, on doit supprimer les branches secondaires pour accélérer le mûrissement» FAUX!  Bien qu’en fin de saison, supprimer les fleurs et les fruits qui n’auront pas le temps de mûrir et qui utilisent inutilement l’énergie de la plante, peut être utile pour améliorer le goût des tomates restantes. En temps normal,  laissez le feuillage intact. Je le répète encore: plus la tomate a de feuilles vertes, plus elle disposera d’énergie… un grand avantage quand votre saison de croissance est écourtée!

La taille à faire!

Peu importe la manière que vous cultivez les tomates, il est toujours nécessaire de supprimer les feuilles jaunes puisque celles-ci ne contribuent plus à la croissance de la plante et peuvent abriter des maladies.

En terminant…

Radieuses, c’est maintenant à vous de décider si vous taillerez ou non les tiges secondaires. Mais moi, je ne taille pas et mes plantes se portent à merveille! Parole de jardinier paresseux!

J’ai hâte de lire vos commentaires sur ce sujet chaud! Bon été 🙂

Larry Hodgson

5 commentaires
  1. Je n’ai jamais taillé mes plants de tomates et j’en ai toujours énormément! J’ai toujours cru justement que la plante ne faisait pas pousser des feuilles inutilement…la nature est trop bien faite!

  2. Enfin une bonne nouvelle! Je me sentais coupable d’avoir oublié quelques gourmands sur mes plants de tomates. ha ha ! Rien à faire et encore plus de tomates, c’est merveilleux ! Merci et bon été !

  3. Je n’enlèverai plus les tiges secondaires ,je fais l’essai cette année et j’ai une petite question pour vous . Pourquoi mes tomates brunissent en-dessous ,c’est vraiment très choquant ? J,ai bien hâte de lire votre réponse et merci de vos bons conseils !! Bonne soirée !

  4. Cette année j’ai opté pour un sac géotextile et de grands tuteurs, ;mes plants de tomates sont superbes car bien arrosés ,et je ne retire aucune feuille , avec 2 plants j’alimente ménages

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.