L’automne, la saison idéale pour diviser les pivoines selon Larry Hodgson

Chères Radieuses, je le précise d’entrée de jeu, les pivoines herbacées (Paeonia lactiflora et autres) n’ont pas besoin d’être divisées. Elles peuvent vivre facilement 100 ans et plus au même endroit et ne seront que plus belles avec le temps. Et elles n’aiment pas que l’on vienne jouer dans leurs racines. En fait, elles détestent ça. Toutefois, la seule et unique façon de multiplier une pivoine herbacée à la maison est la division. Bien sûr, la culture in vitro est possible, mais ce n’est pas vraiment accessibles pour le jardinier amateur, et les partir par semences ne donnera pas des plantes identiques à la plante mère. Donc…

Avant de commencer, sachez que la plante prendra plusieurs années avant de récupérer complètement de la division et de fleur à nouveau. Mais si vous voulez plus de plantes de la même pivoine, c’est le prix à payer.

Diviser pour mieux transplanter

Par ailleurs, si vous souhaitez seulement déplacer une pivoine herbacée, vous devriez aussi bien la diviser, car les plants matures n’aiment vraiment pas les déplacements et peuvent bouder plusieurs années avant de refleurir… si elles refleurissent un jour! En divisant votre plante, cependant, vous la rajeunissez et elle pourra se refaire peu à peu.

LA technique

D’abord, sachez que le meilleur moment pour diviser une pivoine est à la toute fin d’août, en septembre ou en octobre, lorsque la croissance de l’année est terminée.

Quand le feuillage de la pivoine s’assèche ou prend des couleurs automnales, sa croissance est terminée pour l’année et on peut la diviser.

Commencez par couper le feuillage à 15 cm du sol pour avoir une meilleure vue sur ce que vous faites : les pétioles laissés en place serviront de manches par lesquels vous pourrez manipuler les plants.

Contrairement à la majorité des vivaces, qu’on peut tout simplement diviser en découpant à la pelle une section de l’extérieur de la motte pour la transplanter ailleurs, et donc sans grands dérangements pour la plante mère, diviser des pivoines demande que vous déterriez la plante au complet.

La motte est gigantesque et lourde alors que les racines sont longues et en forme de carotte; vous n’aurez presque pas le choix d’en trancher quelques-unes pour sortir la plante. Cependant, tentez de les garder aussi longues que possible.

Rincez bien la motte pour voir ce que vous faites.

Rincez maintenant à grande eau les racines pour enlever la terre afin de voir ce que vous faites. Vous remarquerez que dans ce qui paraissait être une souche unie, il y a en fait plusieurs souches plus petites toutes entremêlées. Essayez de différencier les différentes sections naturelles.

Si vous souhaitez avoir des plantes qui fleuriront plus rapidement, et non après plusieurs années, privilégiez des divisions de trois à cinq yeux. Évitez de diviser la plante en petits éclats à seulement un ou deux yeux (bourgeons).

Pivoine herbacée divisée en 3 plantes et prête à replanter.

Tranchez entre les sections avec un couteau stérilisé : trempez-le dans de l’alcool à friction entre chaque coupe. Vous pouvez soit les planter tout de suite ou attendre une semaine ou deux. La plante, essentiellement en dormance à ce temps de l’année, ne souffrira pas d’une exposition relativement courte à l’air libre.

Choisissez un emplacement au sol riche et bien drainé, même légèrement argileux, si possible au plein soleil. La mi-ombre convient aussi, mais entraînera une floraison un peu réduite. Évitez toutefois les emplacements dominés par les racines d’arbres. Surtout, assurez-vous de choisir un emplacement où vous n’aurez pas à déranger la pauvre pivoine pour les 40 prochaines années! C’est un pensez-y-bien.

L’heure est à la plantation des divisions : creusez un trou de profondeur et de largeur appropriées à la taille de l’éclat. Il est essentiel de vous assurer que les bourgeons ne soient pas enterrés à plus de 5 cm, sinon la plante aura plus de difficulté à fleurir. Une plantation trop profonde peut donner une plante « borgne », c’est-à-dire qui pousse, mais qui ne fleurit pas.

Maintenant, comblez le trou de terre, tassez légèrement, arrosez bien et paillez.

Et voilà, c’est terminé! Ce n’est pas plus compliqué!

Habituellement, la jeune division fleurira déjà un peu le printemps suivant la transplantation et sera complètement renouvelée et bien fleurie après 4 ou 5 ans, mais ce sera les 4 ou 5 années suivantes qu’elle atteindra sa floraison maximale.

Bonne division! À la prochaine!

Larry

Pour d’autres excellents conseils horticoles du Jardinier paresseux, visitez son site Web, sa page Facebook ou suivez-le sur Instagram!

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.