fbpx

Le cadeau de la vulnérabilité

C’est un sujet très délicat que la vulnérabilité… Ça amène plein d’émotions à refaire surface, comme la peur d’être jugé, d’être mis de côté, d’être faible, et en même temps… est-ce que cette même vulnérabilité pourrait être un cadeau, un passage nécessaire pour s’ouvrir à soi, au plus profond de nous, sans artifice, sans superficialité, en toute authenticité, en faisant face à qui nous sommes vraiment, qu’on soit aimant ou contrôlant, qu’on soit dans la douceur ou dans la rigidité ou quel qu’autre opposé.

La vulnérabilité, ça touche l’âme, ça la laisse émerger, comme un cadeau drôlement enveloppé qui demande à être déballé et apprécié.

Que ce soit un choix de se montrer vulnérable ou un état en l’étant, la première source de réconfort à y déposer c’est de l’amour, suivi par l’acceptation et l’accueil.

J’ai découvert, il y a quelque temps, une source d’inspiration qui m’a beaucoup touchée et qui est Brené Brown, une conférencière et chercheuse américaine en sciences humaines et sociales qui a travaillé sur la honte, la peur, le courage et la vulnérabilité et qui définit la vulnérabilité comme suit :

« La vulnérabilité est au cœur de la honte et de la peur et de notre problème d’estime de soi, mais il semble que ce soit aussi la source de la joie, de la créativité, du sentiment d’appartenance, de l’amour. »

Et comment vivons-nous et démontrons-nous notre vulnérabilité? Voici, entre autres, quelques exemples :

  • en étant le 1er à dire « je t’aime » dans une nouvelle relation;
  • en initiant un moment d’intimité avec un ou une partenaire;
  • en invitant quelqu’un à sortir pour une date;
  • en appliquant pour un nouvel emploi;
  • en étant licencié;
  • en demandant de l’aide quand on est malade;
  • en attendant des résultats de tests médicaux;
  • Etc., etc., etc.

Ces énoncés et bien d’autres moyens de la démontrer sont différentes façons d’être vulnérables. Ce sont des moments de grands inconforts que nous vivons tout en ne sachant pas si nous serons accueillis, rejetés, refusés ou ignorés, ce qui aura probablement pour effet de raviver des blessures profondes. Et en même temps… je crois qu’il y a également la merveilleuse possibilité que nous pourrions être accueillis dans ce ou ces moments, nous offrant ainsi la chance de nous découvrir un peu plus en nous permettant d’évoluer, de comprendre et d’apprendre que d’être vulnérable, ça peut être un cadeau.

Quand on se permet d’être vulnérable avec quelqu’un, c’est qu’on se sent assez en confiance pour lui permettre de voir nos blessures, de se mettre à nu, d’une certaine façon, et d’être simplement enveloppé d’amour et accueilli pour tout ce que nous sommes sans avoir à cacher des parties de nous.

La plupart du temps, le terme « vulnérable » semble ouvrir le chemin à la peur d’être détruit, d’être jugé parce qu’on se permet d’être imparfait et en même temps… je crois profondément que nous sommes parfaitement imparfaits. Pourquoi donc ne pas accepter ce fait et laisser de côté cette quête vers la perfection qui nous amène très souvent dans la déception, dans une course folle vers quelque chose qui n’existe pas et, surtout, à l’extérieur de nous.

Pour plusieurs, entrevoir d’être vulnérable c’est comme ouvrir la porte à être manipulé ou blessé encore plus et ce sont ces peurs qui font en sorte que bien des gens ne se permettent pas d’être vulnérables. Il y a aussi le fait que, bien souvent, les gens ont enregistré qu’être vulnérable veut dire que nous sommes faibles… Et si on faisait différemment? En changeant notre perception et en se permettant de voir la vulnérabilité comme un moment de grand abandon qui peut être vécu avec soi, en s’accueillant dans ses blessures et au lieu d’y sombrer, on choisit de les accepter et de les reconnaître comme faisant partie de nous et cette vulnérabilité devient un état qui demande à être enveloppé d’amour de soi et de douceur.

Il est peu fréquent, bien sûr, de pouvoir vivre cet état avec une autre personne, mais c’est possible en y installant l’accueil, le respect et la confiance d’un lien d’amitié ou d’amour qui porte le non-jugement et l’inconditionnalité, le plus possible.

Cet état vulnérable peut être le début d’une belle aventure avec soi, car il nous permet d’aller voir à l’intérieur de notre soi avec amour et bienveillance afin de se reconnecter à notre être profond. Il nous permet également d’aller visiter nos blessures sans nous y perdre, mais plutôt en s’y retrouvant afin de faire la paix avec le passé pour se permettre de vibrer notre présent et de le vivre intensément.

Et si c’était différent?

Et la quête continue 💜💜💜

Si ça vous dit d’être accompagné dans cette merveilleuse quête vers vous afin de découvrir de plus en plus qui vous êtes, il me fera plaisir de partager ce chemin avec vous, dans l’amour, le non-jugement et la bienveillance.

Au plaisir de cheminer ensemble,

Louise Grenier, accompagnatrice en cheminement personnel et médium

Prenez le temps d’aller visiter mon site internet : http://www.louisegreniermedium.com/ pour un peu d’inspiration et de réconfort.

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Soyez les premières informées sur nos articles, promotions et concours

Non merci.

Aimez notre page Facebook!

Rejoignez une communauté de près de 20 000 Radieuses

Non merci.