fbpx

Le jour de la marmotte!

C’est le titre d’un film mettant en vedette Bill Murray qui revit sans cesse la même journée sans espoir de la voir finir une fois pour toutes… mais après de nombreuses et infructueuses tentatives, il finira enfin par voir la lumière au bout du tunnel et se réveillera le lendemain matin délivré de cette journée interminable vécue en boucle. Ça vous dit peut-être quelque chose?

N’avez-vous pas l’impression de revivre cette même journée depuis bientôt un an? Le confinement, le déconfinement, le reconfinement, et puis maintenant le couvre-feu qui vient ajouter une couche supplémentaire à notre frustration.

Avant-après

Cette pandémie nous aura changés à jamais. Soyons réalistes! Les petits gestes les plus banals du quotidien comme les poignées de mains, les câlins, les embrassades risquent de devenir des denrées rares que l’on offrira à nos proches avec parcimonie. Nous serons un peu plus suspicieux les uns envers les autres de peur d’être contaminés par ce virus sournois.

Parmi les choses qui ont changé dans nos vies, il y a celles qui touchent nos habitudes d’achat. Exit les grosses foules au centre commercial et bonjour le magasinage en ligne. Ce méga magasin ouvert 24 heures sur 24 n’arrive pas à étancher notre soif de nouveautés, de bébelles qui sortent de l’ordinaire.

Depuis plusieurs mois, nous fantasmons aussi sur un bon repas au restaurant. Ah! la belle époque où l’on se rendait en famille festoyer dans un bon resto ou bien en amoureux pour la St-Valentin. Eh bien maintenant, c’est le règne de la boîte-repas qui nous guette. Il y a les toutes prêtes à manger et celles que l’on doit concocter. Personnellement, j’ai adopté la boîte de la paresse, la toute prête! Déballer et réchauffer! Il ne reste qu’à mettre la table et à déguster!

Le télétravail!

Il y en a qui bénissent cette nouvelle façon de travailler. Fini les heures passées dans le trafic matin et soir, fini le déneigement de la voiture et les fesses frigorifiées sur son siège. Bonjour, le survêtement mou, le grignotage et le déficit d’attention. Il faut être drôlement discipliné pour ne pas s’éloigner de son écran d’ordinateur durant des heures. C’est si facile de partir une lessive ou une sauce à spaghetti entre deux courriels le matin. Bref, ce n’est pas fait pour tout le monde et rien ne pourra remplacer le contact humain avec les collègues de bureau. Tous les Zoom de ce monde n’y pourront rien.

Les voyages forment la jeunesse!

Vous rêviez de partir en vacances au chaud dans le Sud? Cela risque de vous prendre un bon bout de temps avant d’attraper votre prochain coup de soleil. Le bon côté de la chose est que vous risquez moins d’avoir le cancer de la peau dans les prochaines années. Vous ferez aussi de bonnes économies. Pour vous consoler, vous pourrez regarder avec la larme à l’œil les photos de vos dernières vacances qui semblent si loin déjà dans vos souvenirs.

Décore ta vie et la mienne!

Depuis le début de la pandémie, vous êtes peut-être devenue une véritable Martha Stewart? Je peux affirmer que j’en suis une maintenant. Chaque recoin de mon appartement a été revu et corrigé grâce à Kijiji, Marketplace et autres grands magasins de déco en ligne de ce monde. Je vends, j’achète des bidules qui me semblent toujours plus beaux en photos. Je décore avec frénésie comme si j’étais une junkie en manque…

Les hobbies…

J’aurais bien aimé me découvrir une nouvelle passion dévorante. Le tricot, le bricolage, le jardinage, la cuisine… non, rien de tout ça pour moi. Je n’ai ni le pouce vert, ni les doigts agiles, ni de talent de chef alors je suis retombée dans mes vieilles pantoufles de lectrice invétérée. J’ai découvert des auteurs qui m’étaient inconnus jusque-là. Je me suis aussi remis au Scrabble. Je me sens plus savante que jamais.

Et puis après?

Après ce tsunami dans nos vies, ce sera comment, pensez-vous? Retournerons-nous à nos bonnes vieilles habitudes? Rien n’est moins sûr… On dit qu’un chat échaudé craint l’eau froide. J’ai parfois l’impression que nous sommes tous devenus des funambules marchant sur un fil en équilibre avançant un pas à la fois. L’espoir de jours meilleurs fleurira sûrement avec le printemps, cette saison où la vie renait et reprend ses droits.

Envie de continuer votre lecture? Voyez nos suggestions :

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

Abonnez-vous à notre infolettre!

Soyez les premières informées sur nos articles, promotions et concours

Non merci.

Aimez notre page Facebook!

Rejoignez une communauté de près de 20 000 Radieuses

Non merci.