Les plates-bandes (presque) sans efforts de Larry Hodgson!

Larry Hodgson se décrit comme étant un jardinier paresseux. Si vous êtes (un peu!) comme lui et que vous rêvez de plates-bandes jolies et pas compliquées à réaliser, il a LA solution pour vous… En 7 étapes faciles!

Chères Radieuses,

Vous croyez qu’il fallait découper et enlever le gazon, labourer en profondeur avant de réaliser vos plates-bandes? Que non! Laissez-moi vous présenter ma technique qui vous permettra non seulement d’obtenir de meilleurs résultats en moins de temps, mais surtout, avec beaucoup moins d’efforts. Séduisant, non?

Voici les étapes:

Étape 1. Dessinez la forme qu’aura votre nouvelle plate-bande en utilisant votre boyau d’arrosage sur le sol. Généralement, une forme arrondie comme sur la photo est plus jolie qu’une  bordure bien droite.

Crédit photo – Image tirée du blogue du Jardinier paresseux

Étape 2. Veillez à installer une bordure de gazon en plastique ou en métal en bordure de la plate-bande. Il faut trancher dans le sol avec une bêche pour l’installer (c’est la partie la plus énergétique de toute l’opération!). Le but d’une telle barrière est d’empêcher le gazon, qui produit des rhizomes rampants juste sous le sol, de regagner votre nouvelle plate-bande. Vous voulez des fleurs dans la plate-bande, pas du gazon!

Étape 3. Vous accumulez les vieux journaux à la maison? Génial. Faites-les tremper dans l’eau. Ne vous inquiétez pas si votre journal a des pages couleurs. Sachez que de nos jours, elles sont produites avec de l’encre végétale!

Étape 4. Maintenant, recouvrez la surface entière de votre nouvelle plate-bande d’une couche  de papier journal (de 7 à 10 feuilles environ). Radieuses, il n’est ni utile et encore moins nécessaire d’arracher le gazon avant de mettre le papier journal, car celui-ci créera une barrière qui le fera mourir. Économisez vos forces, parole de jardinier paresseux!

Étape 5. Il est maintenant temps de recouvrir de 20 cm de terre le joli tapis de papier journal que vous venez de faire. Pour ce faire, utilisez de la terre à jardin (sans mauvaises herbes s’il-vous-plaît!).  Si votre terre est de bonne qualité, il sera inutile d’ajouter du compost ou bien de l’engrais.

Étape 6. C’est le moment de planter vos végétaux. Afin d’avoir le bon espacement entre chaque plante, calculez leur diamètre maximal moins 15 %. Petit truc de jardinier: veillez à ajouter un peu de mycorhizes (n’ayez pas peur du nom, ce ne sont que des champignons bénéfiques pour vos plantes!).

Étape 7. Sur le sol, entre les plantes, ajoutez environs 7 à 10 cm de paillis fin. Mes suggestions? Des feuilles déchiquetées, du bois raméal fragmenté ou bien simplement du compost forestier. Toutefois, ne choisissez pas les paillis à base de cèdre, car ils sont quelque peu toxiques pour les plantes.

Grâce à cette couche de paillis, les mauvaises herbes ne pourront pas germer. Vous serez donc propriétaire d’une plate-bande libre de plantes indésirables! De plus, ce paillis aidera le sol à rester humide, évitera qu’il se compacte et l’enrichira par sa décomposition.

Ainsi, vous aurez non seulement une plate-bande installée en une heure ou deux, mais elle demandera beaucoup moins de travail cet été! Magie!

J’ai hâte de voir vos photos!

Larry Hodgson, votre jardinier paresseux!

6 commentaires
  1. Vous mentionnez que le paillis de cèdre est un peu toxique pour les plantes… J’ai plein de plate-bande avec ce paillis? Pouvez-vous m’en donner quelques explications SVP? Je n’étais pas au courant…

  2. Depuis au moins deux décennies je suis vos conseils quasi à la lettre et encore maintenant je confonds des sceptiques!!! Vos méthodes m’ont converties et je me targue d’avoir toujour le plus bel aménagement de mon voisinage….Trois maisons quand même, c’est pas rien!

  3. moi ma plante bande est déja fait mais j’ai des mauvaises herbes depuis deux ans a l’extreme assez pour me dire que j’abandonne sauf que j’adore les fleurs que me conseillé vous

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.