fbpx

L’été de mes 62 ans…

Mme Camille Tremblay
Ce texte a été composé dans le cadre du concours «Quand la sagesse s’exprime» en collaboration avec Chartwell, résidences pour retraités. Il est le deuxième de 6 textes que nous vous présenterons au cours des prochains mois.

Laissez-moi vous raconter mon histoire, mon aventure, vécue au cours de l’été de mes 62 ans.

C’est par une belle journée de juillet que j’ai décidé de partir pour une randonnée à vélo avec un ami. Après nous être préparés, nous partons vers 18 h dans la ville de Jonquière. Nous passons par le parc Ball, le parc Price et la rue Sainte-Famille, puis nous faisons un arrêt à une bonne crèmerie, histoire de nous rafraîchir. Il y a beaucoup de circulation et d’activités, je regarde autour et je traverse la rue, mon compagnon derrière.

Malheureusement, je n’avais pas bien regardé. Boum! Une voiture m’a renversée!

Le monsieur qui m’a frappée est vite venu s’occuper de moi en s’excusant et une dame qui était assise sur son balcon s’est dépêchée de venir à mon secours en me demandant si j’étais blessée. À ce moment, j’ai vu dans ses yeux une grande générosité. Je n’avais rien de grave et ma bicyclette ne semblait pas brisée.

Depuis quelques années, je fais du bénévolat à l’étage des soins, car j’y connais beaucoup de gens et cela m’apporte du bien-être. J’aime beaucoup aider les autres ainsi que l’animatrice qui organise les activités. C’est là que j’ai revu la dame et je lui ai rappelé notre aventure. Ses yeux ont brillé et nous nous sommes mises à la raconter aux autres. Elle aime bien dire que si je suis ici aujourd’hui, c’est grâce à elle. Elle est tellement contente de se rappeler ce souvenir. Chaque fois, nous sommes obligées de raconter cette péripétie et, selon le thème des activités, nous changeons un peu l’histoire. Par exemple, lors de la thématique western, nous avons raconté que j’étais sur un cheval et que je suis tombé de celui-ci en traversant la rue. Nous avons ajouté des détails en allant même jusqu’à donner la couleur du cheval!

Un après-midi, lorsque nous jouions aux poches, nous avons raconté que j’avais traversé la rue avec les poches pleines de poches et que j’étais tombée par terre. Nous avons beaucoup de fous rires lorsque nous racontons notre histoire!

Pour la journée de l’amitié, l’animatrice nous avait demandé d’envoyer un message à nos amis. J’ai écrit un message pour mon amie qui m’avait sauvé lors de mon accident de vélo. Elle était tellement contente qu’elle l’a accroché sur son frigidaire. Elle me dit d’une manière bien humble qu’elle a fait son possible et que ça lui avait fait plaisir de m’aider. Ce qui est bien, c’est que grâce à mon accident, un lien spécial s’est créé avec elle. Lorsque je la rencontre, nous avons toujours le sourire aux lèvres!

Camille Tremblay, Chartwell Villa Jonquière

Ce texte a été composé dans le cadre du concours «Quand la sagesse s’exprime» en collaboration avec Chartwell, résidences pour retraités. Près d’une centaine de résident.es ont écrit une tranche de vie ou une sage réflexion dans le cadre de ce concours. Cette réflexion est le deuxième des six textes qui seront publiés dans notre magazine.

À lire aussi :

2 commentaires
  1. C’est une bien belle histoire et tellement touchante. La vie vous a bousculé pour faire naître une amitié sincère. Que la joie vous accompagne longtemps.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.