Moisissure sur le terreau des plantes d’intérieur : quoi faire? - Les Radieuses

Moisissure sur le terreau des plantes d’intérieur : quoi faire?

Avez-vous déjà remarqué un tapis blanc mousseux sur la surface du terreau d’une (ou de plusieurs) de vos plantes d’intérieur? C’est quoi? Est-ce nocif? Et surtout, comment s’en débarrasser? Le Jardinier paresseux répond à toutes vos questions dans cet article.

Moisissure sur le terreau des plantes - quoi faire?

C’est quoi?

… De la moisissure! Eh oui! Il s’agit d’un type de champignon filamenteux – difficile d’être plus précis puisqu’il existe des centaines d’espèces de champignons qui sont similaires. Ces genres de champignons sont constamment présents dans notre environnement : les spores flottent dans l’air et germent lorsqu’elles trouvent un terreau qu’elles aiment bien. Les spores peuvent même être présentes dans le terreau que vous achetez, sur un outil de rempotage… ou même sur vos doigts. Bref, elles sont vraiment partout!

Est-ce nocif?

Ce type de champignon se nourrit de matières mortes, comme le bois, la tourbe et les feuilles, qui sont présentes dans le substrat. Bonne nouvelle! Ce champignon n’est pas directement nocif pour plantes… ni pour les humains ou les animaux domestiques. Il aide même un peu vos plantes puisque la matière organique qu’il décompose contient des minéraux qui sont, par la suite, libérés. Vos plantes pourront donc les absorber et les utiliser pour grandir.

La moisissure est tout à fait normale dans le processus de compostage, mais lorsque vous en voyez sur le terreau d’une plante d’intérieur, c’est parce que le compostage se fait dans un pot de culture au lieu de se faire dans un bac à compost. Ainsi, voir de la moisissure blanche sur le dessus du terreau est l’un des rares exemples où l’on peut voir le travail de mère Nature à l’œuvre. Fascinant, n’est-ce pas?

Comment s’en débarrasser?

L’apparition de moisissure blanche est tout à fait normale et même bénéfique, comme nous l’avons vu. Toutefois, vous n’en voulez probablement pas dans vos plantes d’intérieur puisque ce n’est pas très joli. Et surtout, parce que certains de ces champignons forment un réseau de mycélium tellement dense qu’ils empêchent l’eau et l’air de circuler vers les racines de la plante, ce que vous ne voulez absolument pas. Il est donc préférable de l’enlever.

Pour la retirer, armez-vous d’une fourchette et grattez le terreau en surface, puis jetez au compost le terreau qui se trouve jusqu’à une profondeur d’environ 2 cm. Pour terminer, remplacez la quantité du terreau que vous avez enlevé par du terreau frais. Habituellement, ça suffit amplement.

Si la moisissure revient – c’est plutôt rare –, n’hésitez pas à rempoter la plante. Pour ce faire, enlever l’ancien terreau et replanter dans un pot propre avec un terreau frais.

Comment prévenir l’apparition de moisissure blanche?

Grâce à une foule de microbes bénéfiques, tous les terreaux se décomposent avec le temps, mais, habituellement, à l’abri des regards. Les raisons pour lesquelles la moisissure est présente sont souvent liées à un excès d’humidité, à un mauvais drainage ou à une mauvaise circulation d’air, des facteurs que vous pourriez corriger. Saviez-vous que les plantes vendues dans des pots sans trou de drainage sont l’une des principales raisons pour lesquelles la moisissure blanche est plus fréquente que dans le passé?

Voici donc quelques suggestions pour prévenir la moisissure blanche sur le terreau :

1. Laissez sécher le sol entre les arrosages

Avant d’arroser, assurez-vous que le terreau est sec grâce à ma règle d’or de l’arrosage.

2. Augmentez la circulation d’air

N’hésitez pas à mettre un ventilateur dans la pièce ou à ouvrir une fenêtre un peu.

3. Privilégiez les terreaux d’empotage légers

Pour les plantes en pot, laissez les terres noires qui sont beaucoup trop denses et lourdes. Optez plutôt pour des terreaux bien aérés disponibles facilement dans le commerce.

4. Retirez les feuilles mortes ou autres débris

Comme on l’a vu, ils peuvent être une source de champignons ou encore aider à nourrir les champignons.

5. Choisissez des pots munis de trous

Laissez tomber les pots sans trou de drainage, car ils sont tout simplement une très mauvaise pratique de jardinage et ils peuvent être nocifs pour les plantes. Vive les pots munis de trous!

6. Lumière, lumière et lumière

En donnant plus de lumière à vos plantes, elles utiliseront l’eau plus rapidement et le terreau séchera plus rapidement.

7. Enlevez le paillis

Le paillis est souvent bénéfique pour les plantes, mais lorsque la circulation d’air n’est pas adéquate, que l’humidité est élevée ou qu’il y a un mauvais drainage, la croissance des champignons est propice et ce n’est pas l’idéal. Ou encore, utilisez la mousse de sphaigne hachée comme paillis. Ses propriétés antifongiques naturelles repoussent les champignons.

8. Appliquez un fongicide

C’est mon option en dernier recours, car je ne crois pas qu’il devrait être nécessaire de le faire pour un si petit problème. Toutefois, oui, les fongicides disponibles dans les commerces aideront à prévenir la moisissure ou ralentiront la croissance. Et pourquoi ne pas essayer de saupoudrer de la cannelle en poudre sur le sol ou encore d’arroser avec de la tisane à la camomille?

Bref, la moisissure blanche sur le terreau des plantes d’intérieur n’est qu’un problème mineur et est généralement facile à résoudre.

Bon jardinage!

Vous avez aimé ce texte et désirez en apprendre davantage sur le sujet? Visitez le jardinier paresseux sur son site Web et suivez-le sur sa page Facebook ou Instagram pour ne rien manquer!

Vous aimerez aussi :

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.