fbpx

Rempoter votre plante en 10 étapes

Les racines de votre plante semblent à l’étroit dans leur pot? Il est peut-être temps de la rempoter. Et bonne nouvelle! Il n’y a pas de saison précise pour rempoter votre plante d’intérieur. Printemps, été, automne, c’est possible tant que la plante est en croissance.

Rempoter votre plante en 10 étapes

Voici donc les 10 étapes à connaître pour rempoter votre plante.

1. Choisissez un pot d’environ 5 cm plus gros que le pot précédent (pour les petites et les moyennes plantes) ou de 10 cm plus gros (pour les grosses plantes). Prenez-en un qui est muni d’un ou de plusieurs trous de drainage.

2. Préparez d’abord le terreau que vous utiliserez et humidifiez-le pour qu’il se manipule facilement. Je vous conseille d’y incorporer des mycorhizes, des champignons bénéfiques, à moins que le terreau que vous utilisez n’en contienne déjà.

Rempoter votre plante en 10 étapes

3. Couvrez le ou les trous de drainage avec un morceau de papier journal, d’essuie-tout ou un filtre à café afin d’empêcher le terreau de sortir par le bas quand vous arroserez

4. Pour sortir la plante de son pot, tournez le pot à l’envers en tenant la tige entre vos doigts et tapez solidement sur le fond du pot. Ce geste devrait dégager la motte de racines. Tirez ensuite sur le pot pour l’enlever. Si la plante ne bouge pas, essayez de passer un couteau entre le terreau et le pot. Il faut parfois aller jusqu’à casser le pot pour l’enlever.

5. Étudiez maintenant la motte de racines; taillez celles qui semblent mortes ou pourries ainsi que celles qui encerclent le pot.

6. Avec une baguette ou une cuillère, faites tomber environ un tiers de l’ancien terreau en la passant entre les racines. Assurez-vous surtout d’enlever le terreau en surface : c’est là où, avec le temps, le surplus de sels minéraux s’accumule et peut être toxique pour la plante.

Rempoter votre plante en 10 étapes

7. Ajoutez du terreau humide au fond du nouveau pot pour que la motte soit au bon niveau (environ 2,5 cm plus bas que le rebord). N’ajoutez pas de roches au fond du pot : elles sont inutiles et même néfastes.

8. Mettez la motte au centre du pot et comblez l’espace restant avec du terreau, en utilisant encore la baguette ou la cuillère pour pousser le terreau à travers les racines.

9. Tassez bien.

10. Arrosez.

Et voilà, c’est déjà fait! Placez la plante à l’abri du soleil direct pendant deux ou trois jours, au besoin, puis retournez-la à sa place habituelle. Facile comme tout!

Votre jardinier paresseux

Vous avez aimé cet article de Larry Hodgson et désirez en savoir plus sur le jardinage facile? Visitez son site Web ou sa page Facebook pour ne rien manquer!

Vous aimerez aussi :

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.