Projet maison – Comment trouver chaussure à son pied

Je vous ai convaincu d’opter pour un architecte dans mon billet précédent? Il est maintenant temps de le choisir! Mais là, je trouve ça où? Pis qui?

Souvent, lorsque de nouveaux clients arrivent à l’atelier, la première étape est de déterminer si nous sommes le bon professionnel. Parce qu’avoir le bon gestionnaire de projet fait toute la différence. Pour vous en premier lieu, mais aussi pour nous. Si nous sommes bien associés, vous nous donnerez des ailes. Nous aurons votre confiance et c’est le meilleur climat que vous, en tant que client, pouvez offrir à un créatif. Vous lui permettrez d’être à son meilleur, pour votre plus grand bénéfice. Et c’est là que la magie opère!

Association de personnalités

Dans un tel projet, tous les ingrédients sont réunis pour que vous viviez une aventure palpitante. Du rêve, le thrill d’investir de vos économies, des rebondissements inattendus, de grandes joies, quelques déceptions au passage. Ce sera une belle aventure haute en émotions.

Pour que l’aventure reste positive, il faut trouver chaussure à son pied. Il faut d’abord bien se connaitre en tant que client. Êtes-vous du type aventureux ou anxieux? Êtes-vous expérimenté ou nouveau joueur? Dans cette aventure, choisissez un accompagnateur qui vous complétera, qui aura la force de vos faiblesses.

Un point intéressant à considérer avant de choisir votre équipe de travail est d’envisager comment vous ferez face à l’adversité ensemble. Un projet d’architecture ou de design, c’est réussir un prototype du premier coup. Ce n’est pas une mince tâche. Ce ne sera assurément pas parfait. Il y aura des erreurs, des surprises, des détours, mais ce qui fera la différence c’est comment vous affronterez ces difficultés en équipe. Avec une bonne planification de base et une bonne communication avec votre chargé de projet, vous vous éviterez une montagne de stress.

Choisir le bon corps de métier et comprendre leur type d’intervention

Chaque atelier d’architecture ou studio de design a sa démarche artistique qui est plus ou moins flexible. Si vous optez pour un grand atelier renommé pour son style précis, il faut comprendre que vous devrez suivre leurs idées et moins les vôtres, voire pas du tout. Et c’est dans votre intérêt de les laisser faire, vous avez été séduit par leur créativité, c’est leur nom, c’est la raison première qui a fait que vous les avez mandatés à l’origine. Leurs noms associés à votre projet apporteront du prestige et de la valeur monétaire accrue.

Il faut aussi voir si vous êtes prêt pour ce type d’aventure. Beaucoup d’autres possibilités s’offrent à vous. Il y a des ateliers qui sont prêts à faire des compromis à différents niveaux sur l’implication des clients dans le développement créatif du projet. Même que certains ne font que de l’exécution technique. Informez-vous des processus de création et de développement lorsque vous magasinerez votre concepteur.

Un point à noter est qu’il importe de faire une distinction entre direction artistique et répondre à vos besoins. Un n’est pas contre l’autre, au contraire. Je vous encouragerais à ne pas avoir peur de suivre votre concepteur dans sa direction artistique, il a une vue d’ensemble qui peut être parfois difficile à percevoir pour un œil non initié. Ayez confiance au résultat final.

Je vous laisse en tentant de répondre à une question que l’on me pose souvent : qui fait quoi? Voici donc un résumé des principaux corps de métier qui pourraient vous être utile. Garder en tête que les distinctions entre les disciplines ne sont pas étanches et qu’un architecte peut être un excellent designer de l’environnement par exemple.

Architecte

Peut gérer tous types de projets. Il est régi par l’ordre des architectes (OAQ), la plus grande « protection civile » que vous pouvez retrouver chez un concepteur. Il est maître de la conception de l’enveloppe du bâtiment, des formes et volumes en dialogue avec l’environnement.

Technicien en architecture ou technologue

Sans surprise, leur formation est plus technique. Les techniciens sont spécialisés dans la conception des dessins techniques d’un bâtiment. Les tâches qu’ils peuvent assumer dans un projet sont similaires à celles de l’architecte. En règle générale, une option plus économique. Toutefois, parce qu’ils sont assujettis à la loi sur les architectes et non membre de l’OAQ, certaines limitations s’appliquent à leur pratique.

Designer en environnement

Communément appelé simplement designer, il est le spécialiste pour mettre en relation différentes échelles d’espace, de bâtiment et d’objets. En d’autres mots, il est le crémage sur le gâteau. Il est le magicien qui fera en sorte que votre espace s’anime. Il travaille beaucoup, entre autres, au niveau de la séparation des espaces, de comment diviser les pièces. Ses mandats incluent souvent de la définition du style général, la planification du mobilier et le choix des matériaux de finition.

Décorateur

Spécialisé dans l’habillage des pièces et les détails esthétiques.

N’oubliez pas que vous avez un rôle important à jouer dans l’élaboration et la concrétisation de votre projet et que le tango se danse à deux. Ne reste qu’à bien choisir votre partenaire…

Bonne chance!

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.