Quand le désir fait défaut

Q. « Je suis une femme de 54 ans et je ne désire plus mon mari, ça m’inquiète!  Les quelques fantasmes qui ont traversés mon esprit mettent en scène des femmes, et ça aussi, ça me préoccupe. Je ne sais plus quoi penser et surtout, que faire? ». Anita (nom fictif)

Il est tout à fait naturel de se questionner, Anita. La sexualité constitue régulièrement un champ de bataille pour les couples! Incompréhension, frustrations, non-dits, et j’en passe. Nombreux sont ceux et celles qui associent désir et amour, il est donc naturel d’être inquiet lorsque le désir est à la baisse car, presque automatiquement, on croit que l’amour a disparu.

Mais sachez qu’il est possible d’aimer sans désirer : de nombreux couples, vivant de tendresse et de complicité, expriment se sentir comblés dans cette relation, une forme de plénitude s’installe et les fluctuations du désir passent inaperçus… ou presque!

Il est donc possible, Anita, que vous vous retrouviez dans cette dynamique. Votre désir peut également souffrir de fatigue et être las de certaines habitudes. Un grand nombre de femmes et d’hommes se réfugient facilement dans la routine, parfois à leur insu, parfois de façon consciente puisque cela les satisfait, pour toutes sortes de raisons. Les habitudes constituent un des éléments de l’amour en représentant la stabilité et la sécurité, c’est pourquoi elles relient souvent les partenaires et les consolident dans leurs sentiments réciproques.

Toutefois, cette même tendance à l’habitude emprisonne le désir et le fixe en rendant le sexe moins stimulant. Peut-être est-ce votre situation? Dans ce cas, il pourrait s’avérer intéressant de voir à ajouter du zeste à votre relation, histoire de déjouer la routine ! Et si vous vous laissiez tenter par des jeux érotiques, des massages sensuels, en prenant des bains sensuels ou en tentant les jeux de rôles?  Et si vous partagiez des fantasmes?

Les scénarios libidogènes contribuent à une bonne santé sexuelle, c’est donc une excellente nouvelle : vous avez des fantasmes! Comme bien d’autres, vous vous questionnez quant au fait que vous avez des fantasmes avec d’autres femmes. Sachez que l’orientation sexuelle n’est pas uniquement définie par ce qui se passe dans votre esprit, c’est beaucoup plus complexe!

Le plaisir de savoir imaginer des scénarios excitants offre un effet de stimulation incontestablement puissant. Il est donc vivement recommandé d’avoir un imaginaire débordant et de savoir le cultiver en y semant continuellement des images. Le désir sexuel féminin a avantage à être stimulé régulièrement afin de se créer et de se maintenir. Les femmes n’ayant pas un niveau de testostérone suffisamment élevé pour stimuler naturellement la libido (la testostérone, connue comme l’hormone du désir sexuel), certaines doivent utiliser d’autres moyens pour activer celle-ci.

Chacune doit d’abord connaître les raisons de ce manque de désir afin de pouvoir agir adéquatement pour corriger la situation. Parfois, une aide extérieure est nécessaire pour le découvrir, les thérapeutes sont là pour éclairer vos lanternes.

Le désir est en mouvement et connaît souvent des soubresauts, il faut savoir se questionner et s’ajuster!  Un inconscient coquin n’a rien de malsain, bien au contraire!  Un fantasme avance masqué… il ne faut surtout pas le prendre au pied de la lettre!

Julie

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.