Sauvez vos plantes d’intérieur grâce à un geste tout simple!

J’ai piqué votre curiosité, n’est-ce pas? Puisque je vous sais bienveillantes, je pense que vous serez ravies de lire cet article afin de prolonger la vie de vos plantes d’intérieur.

Les vilains sels minéraux

Lorsqu’elles restent trop longtemps dans le même pot, les sels minéraux contaminent le terreau de nos chères plantes d’intérieur. Ceux-ci sont présents dans l’eau d’arrosage et ne dérangent pas quand ils sont dilués. Toutefois, avec le temps, ces sels se concentrent et se mettent à brûler les racines de vos jolies plantes. Il est même possible de voir ces vilains sels à l’œil nu puisqu’ils forment une croûte blanche ou jaunâtre sur la paroi du pot et peuvent même se retrouver sur la partie inférieure des tiges de vos plantes.

En théorie chères Radieuses, si vos plantes ont un sol contaminé par les sels minéraux, vous devriez rempoter vos plantes en changeant une bonne partie du vieux terreau. Une autre alternative serait de placer le pot contenant le terreau contaminé sous la douche et de l’arroser d’eau tiède pendant quelques minutes. Mais si ces options ne sont pas possibles, le surfaçage est tout indiqué pour les garder en bon état sans les déplacer ni les rempoter.

L’ABC du surfaçage

Comme les sels minéraux toxiques ont tendance à migrer vers le haut, je vous conseille d’enlever entre 2 à 4 cm du terreau de surface à l’aide d’une fourchette puis de remplacer le terreau jeté (ou composté!) par un terreau tout neuf et bien frais. Vous permettrez ainsi à votre plante de rester en bon état même si vous ne la rempotez pas.

Quand faire le surfaçage

Le printemps est tout indiqué pour voir des résultats plus rapidement, car vos plantes seront prêtes à commencer leur croissance annuelle. Avec le surfaçage, elles y verront une sorte de signal de départ pour commencer leur poussée. Toutefois, il n’est jamais mauvais de le faire, peu importe le moment de l’année. Après un premier surfaçage, répétez annuellement.

Grâce à cette technique, une plante peut rester dans le même pot entre 5 et 10 ans, même plus! Vos plantes vous remercieront c’est certain.

Portez-vous bien en ce printemps tant attendu!

Votre jardinier paresseux, Larry Hodgson

Passionnées de jardinage? Suivez notre jardinier paresseux sur Facebook et pour ne rien manquer consultez son site Internet juste ici!

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.