fbpx

12 conseils pour affronter la dépression saisonnière

L’automne approche à grands pas et, avec elle, la fatigue et la dépression prennent place. Effectivement, chaque année, environ 10 % des gens vivant dans les pays nordiques seraient touchés par la dépression saisonnière et la majorité de la population nordique en ressentirait les effets sur leur énergie et leur humeur. Pour vous permettre d’avoir tous les outils en main afin de combattre cet état d’esprit, voici quelques explications et divers conseils utiles!

Comprendre la dépression saisonnière

Nous avons longtemps pensé que la déprime saisonnière apparaissait seulement à cause du manque de luminosité, mais en réalité c’est un peu plus complexe.

En science, nous appelons d’ailleurs ce type de cas des systèmes complexes. Ceux-ci mettent en relation une ou plusieurs causes en lien avec un ou plusieurs effets contrairement aux systèmes simples qui mettent en relation une cause et un effet. Étant plus faciles à étudier, les systèmes simples rejoignent la tendance à vouloir simplifier les choses puisque les effets seront associés à la cause la plus importante au lieu de considérer l’ensemble des causes. C’est probablement ce qui est arrivé avec la dépression saisonnière et le manque de luminosité au départ, mais nous savons maintenant qu’il existe plusieurs facteurs liés à cela. Regardons-les ensemble.

Nous savons que plusieurs changements surviennent lorsque nous arrivons à l’automne. Nous bougeons moins, notre alimentation varie aussi dû au fait que la variété de fruits et légumes diminue, certains ressentent plus de douleurs durant cette période, etc. Est-ce que tout ceci ne pourrait pas avoir un impact sur notre état d’esprit tout comme le manque de luminosité? Nous pensons effectivement que la dépression saisonnière est réelle et qu’elle est causée par plusieurs facteurs.

13 conseils pour affronter la dépression saisonnière

On pourrait donc dire que les gens qui souffrent de dépression saisonnière d’intensité sévère sont dans un état de déséquilibre. En d’autres mots, ils sont carencés. Leurs carences touchent la luminosité, l’air frais, les vitamines et les minéraux, les relations interpersonnelles harmonieuses et les activités valorisantes qui entraînent alors l’humeur déprimée ainsi que d’autres symptômes énumérés dans le paragraphe ci-dessous.

Voici donc les principaux symptômes qui y sont reliés : perte d’intérêts pour des activités qui sont habituellement appréciées, humeur dépressive persistante, fatigue, manque d’énergie, problèmes de sommeil, réveil pénible, irritabilité, variation du poids corporel, sentiment de culpabilité et de dévalorisation, etc.

Des conseils efficaces

Heureusement, en ayant de saines habitudes de vie et en voyant les choses différemment, il est tout à fait possible de vaincre cet état d’esprit. Nous vous partageons alors 12 conseils à appliquer dans votre quotidien :

1. Luminosité : Sortez à l’extérieur pour profiter le plus possible du soleil malgré le changement de température! Vous pourrez respirer de l’air frais tout en sentant la chaleur du soleil sur votre visage.

2. Alimentation : Une alimentation saine et équilibrée est toujours à prioriser. Celle-ci aidera aussi à réduire les risques de carence.

3. Vitamine D : La fameuse vitamine soleil! Beaucoup de gens en sont carencés lorsque les journées commencent à raccourcir. Il est alors important de continuer à sortir dehors et de prendre des suppléments de vitamine D pour ne pas en manquer. D’ailleurs, nous devrions tous en prendre. Sachez que les produits Vitoli Mémoire et santé cognitiveVitoli Immunité et Vitoli Santé des os contiennent 1000 unités de vitamine D3 chacun.

4. Créativité : Nourrissez l’artiste en vous! Que ce soit en essayant de nouvelles recettes, en créant des vêtements ou en faisant d’autres activités créatives du genre, vous en ressentirez les effets positifs.

5. Sommeil : La qualité du sommeil est un facteur crucial qui aidera à la gestion du stress, les risques de dépression, la fatigue ou plusieurs autres problèmes de santé. Pour vous aider à retrouver un sommeil naturel de qualité, nous vous proposons le produit VitoliMD Sommeil ainsi que des recommandations pertinentes pour arrêter la prise de somnifères.

6. Stress : Gérer efficacement son stress et combattre à tout prix le stress chronique aidera à diminuer les effets néfastes qui y sont associés. Par exemple, la méditation ou le yoga pourraient être de bonnes solutions. Prenez du temps pour vous! De plus, vous pourriez considérer des produits naturels qui vous aideront à réduire le stress tel que VitoliMD Énergie et VitoliMD Stress et anxiété.

7. Être actif : L’activité physique augmente la sécrétion d’endorphine et de sérotonine tout en favorisant le bien-être. Planifiez des marches quotidiennes ou des activités avec vos proches pour rester en mouvement! Notez que l’augmentation de la fréquence cardiaque et respiratoire sont des signes que l’activité physique présente une intensité suffisante et bénéfique.

8. Être utile : La compassion et la solidarité sont deux outils précieux dans les moments difficiles. Ceci apportera du positif dans la vie des gens autour de vous, mais vous en ressentirez aussi les bienfaits. Rendez-vous utile auprès de vos proches ou envers des gens dans le besoin.

12 conseils pour affronter la dépression saisonnière

9. Présent : Concentrez-vous sur les petits bonheurs de tous les jours et sur le moment présent! Prendre un moment pour apprécier ce que nous avons ne peut qu’être bénéfique. Nous vous suggérons d’ailleurs de nourrir votre sentiment de gratitude afin d’augmenter le positif dans votre quotidien.

10. Patience : La patience et la modification de notre perception vis-à-vis de la situation aideront à accepter les symptômes du changement de saison. Gardez en tête que ces symptômes sont généralement passagers et disparaissent lorsque le beau temps réapparaît.

11. Santé : Il est tout à fait possible de faire une demande pour un bilan de routine auprès de votre médecin généraliste. Les tests sanguins et hormonaux permettront de voir si vous avez des carences ou autres problèmes qui augmentent vos symptômes liés à la dépression saisonnière.

12. À éviter : Toutes les substances connues comme étant des dépresseurs du système nerveux central devraient être évitées. On parle ici, entre autres, de l’alcool et de la drogue. N’oublions pas non plus les habitudes néfastes telles que le tabagisme, la malbouffe et la consommation de sucre.

Prendre soin de soi est essentiel pour le bien-être. En plus, ceci donne l’énergie nécessaire pour s’occuper davantage de nos proches. N’hésitez surtout pas à demander de l’aide si vous vous sentez dépassé par la situation!

Rédigé en collaboration avec Dre Geneviève Labonté-Chartrand, Psychologue, collaboratrice au blogue de Vitoli. Pour en savoir plus sur notre collaboratrice, rendez-vous sur son compte Instagram.

*Ce texte est présenté par Vitoli.

Vous aimerez aussi :

Références:

  • Dennis JM, McGovern AP, Vollmer SJ, Mateen BA. Improving Survival of Critical Care Patients With Coronavirus Disease 2019 in England: A National Cohort Study, March to June 2020. Crit Care Med. 2020 Oct 26.
  • Forneris CA, Nussbaumer-Streit B, Morgan LC, Greenblatt A, Van Noord MG, Gaynes BN, Wipplinger J, Lux LJ, Winkler D, Gartlehner G. Psychological therapies for preventing seasonal affective disorder. 2019 May 24;5(5):CD011270.
  • Jacka FN, O’Neil A, Opie R, Itsiopoulos C, Cotton S, Mohebbi M, Castle D, Dash S, Mihalopoulos C, Chatterton ML, Brazionis L, Dean OM, Hodge AM, Berk M. A randomised controlled trial of dietary improvement for adults with major depression (the ‘SMILES’ trial). BMC Med. 2017 Jan 30;15(1):23.
  • Kathryn A. Roecklein,Kelly J. Rohan, PhD. Seasonal affective disorder. 2005 Jan; 2(1): 20–26.https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3004726/
  • Mårtensson B, Pettersson A, Berglund L, Ekselius L. Bright white light therapy in depression: A critical review of the evidence. J Affect Disord. 2015 Aug 15;182:1-7.
  • National Institute of Mental Health. « Seasonal affective disorder », 20-MH-8138, (En ligne) https://www.nimh.nih.gov/health/topics/seasonal-affective-disorder/index.shtml, 11 août 2021.
  • Pascale Brillon, 2020. COVID-19 Maximisons notre résilience. Lapresse +, 13 mars 2020.
  • Ross RA, Foster SL, Ionescu DF. The Role of Chronic Stress in Anxious Depression. Chronic Stress (Thousand Oaks). 2017 Feb 17;1:2470547016689472.
  • Stanton R, To QG, Khalesi S, Williams SL, Alley SJ, Thwaite TL, Fenning AS, Vandelanotte C. Depression, Anxiety and Stress during COVID-19: Associations with Changes in Physical Activity, Sleep, Tobacco and Alcohol Use in Australian Adults. Int J Environ Res Public Health. 2020 Jun 7;17(11):4065.
  • S Leppämäki, T Partonen, J Lönnqvist. Bright-light exposure combined with physical exercise elevates mood. 2002 Nov;72(2):139-44.
Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.
This is custom HTML. Edit this text from left side panel.