À Pâques, on réinvente les classiques avec Danny St Pierre

« Le brunch de Pâques est pour moi une sorte de récompense printanière : on se rassemble en famille pour manger sucré et on organise une chasse aux œufs avec les enfants. Chez nous, Pâques rime avec cabane à sucre. On ne s’est pas vu depuis Noël, c’est donc une belle occasion de se retrouver et d’échanger autour d’une bonne bouffe et, rien de plus rassembleur qu’un truck de bines avec du jambon accompagné d’une omelette soufflée! »

Voici donc 3 recettes faciles qui respectent les traditions et qui ont une belle twist actuelle.

Des fèves au lard servies avec du jambon? Oui Madame!

« On se paie la traite avec des fèves au lard uniquement au sirop d’érable, car c’est LE temps de l’année où on se doit de l’honorer. »

Ingrédients :

  • 2 tasses des fèves blanches déshydratées

Préparation : 

  • La veille : réhydrater les fèves blanches (laissez tremper 12 heures au moins)
  • Une fois réhydratées, les mettre dans une casserole et recouvrez-les d’eau.
  • Amener à ébullition puis baisser le feu pour que l’eau frémisse seulement, et ce, jusqu’à ce que les fèves soient tendres.
  • Quand elles sont tendres, mettez-les dans le fond d’une cocotte et ajoutez de l’eau issue de la réhydratation à la hauteur des fèves.

N’ayez crainte, elles ne seront pas seules longtemps puisque le jambon ira les rejoindre sous peu!

Mon jambon picnic noyé dans le sucre

« Pour moi le jambon picnic c’est le meilleur des jambons parce que c’est celui qui donne le plus de parfums aux aliments qui ont la chance de le côtoyer dans le four ».

Ingrédients :

  • Un jambon picnic
  • 540 ml de sirop d’érable
  • 540 ml d’eau
  • 1 cuillère à soupe de moutarde de Meaux
  • 1 gros oignon blanc émincé

Préparation :

  • Couvrir et ajoutez le tout aux fèves blanches, dans la cocotte.
  • Cuire au four durant 4 heures à 325 °F ou à 275 °F toute la nuit pour avoir de belles bines brunes!

Une omelette soufflée comme il se doit

« Manger des œufs dans le sirop d’érable est pour moi un incontournable que je me fais à l’année, j’aime le mélange de sucré salé, la juxtaposition des textures… Cette omelette-là est pour moi une façon excitante d’honorer les œufs différemment. »

Ingrédients :

  • 1 ½ cuillère à soupe de farine tout usage
  • 1 cuillère à thé de poudre à pâte
  • 12 gros œufs
  • 1 tasse de lait
  • 1 cuillère à thé de poudre d’oignon
  • Sel et poivre au goût

Préparation :

  • Préchauffer le four à 375 °F
  • Beurrer un moule d’environ 9,5 x 13,5 x 2 pouces (24 x 34 x 5 cm).
  • Mélanger ensemble les ingrédients secs : farine, poudre à pâte, poudre d’oignon, sel et poivre
  • Battre ensemble les œufs et le lait.
  • Ajouter le mélange sec au mélange d’œufs et de lait.
  • Battre le tout au mélangeur 1 ou 2 minutes jusqu’à l’obtention d’une consistance homogène.
  • Verser la préparation dans le moule et cuire à découvert pendant environ 30 minutes ou jusqu’à ce qu’elle soit légèrement dorée.
  • Au moment de servir, glisser l’omelette sur votre plat de service préféré préalablement chauffé et servir avec du bon sirop de chez nous!

Entrée d’oreilles de crisse et de roquette

« Ma recette d’oreilles de crisse en salade est une belle manière de réhabiliter celle qui est souvent boudée puisqu’elle est servie fréquemment trop dure et trop salée.

Conseil d’ami, n’hésitez pas à les acheter déjà prêtes à manger. Ça vous facilitera la tâche et évitera que votre demeure embaume la cabane à sucre pendant 2 semaines! »

Ingrédients :

  • Roquette
  • 4 tasses d’oreilles de crisse du commerce
  • 2 cuillères à soupe de sirop d’érable
  • 1 cuillère à soupe de moutarde de Meaux
  • 1 échalote française ciselée finement
  • Poivre

Préparation :

  • Chauffer les oreilles de crisse au four 10 minutes à 375 °F
  • Mélangez le reste des ingrédients sauf la roquette
  • Quand les oreilles de crisse seront bien chaudes, plongez-les dans le mélange pour bien les enrober puis poivrez généreusement
  • Quand c’est fait, servir dans un plat à service et ajoutez de la roquette sur le dessus. Magie!

On boit quoi?

Comme on mange sucré, je suggère de boire quelque chose de bien rafraîchissant.

Par exemple :

  • Un Prosecco
  • Du Kombucha
  • Un tonic avec du citron
  • Du thé noir ou Earl Grey infusé au romarin
  • Un Chardonnay beurré
  • Cabernet sauvignon bien boisé
  • Une bière de type IPA
  • Du Riesling

Sur ce, amusez-vous bien et n’oubliez pas d’aller chercher de l’eau de Pâques avant le lever du jour 😉 !

Danny

Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.