C’est le moment de préparer votre prochain printemps fleuri!

Vous aimez visiter les jardineries l’automne? Moi aussi! C’est le moment où elles regorgent de tulipes, de jacinthes, de narcisses et de crocus à vendre. En plus chères Radieuses, sachez que leur culture est vraiment très facile. Toutefois, si vous avez envie de tenter le coup pour la première fois, voici quelques astuces de votre humble jardinier paresseux!

À quel moment?

Le meilleur moment pour passer à l’action est entre septembre et novembre. Vous pouvez étirer le temps jusqu’à 2 semaines avant que le sol ne gèle définitivement.

À quel endroit?

Vous devez privilégier un sol riche et surtout bien drainé. Si vous avez un sol glaiseux, lourd, détrempé au printemps, l’endroit ne conviendra pas aux bulbes. Si c’est votre cas, je vous conseille de les planter dans une plate-bande surélevée.

Il est important de planter vos bulbes là où il y a du soleil… au printemps. Vous pourrez les cultiver dans des endroits qui seront ombragés l’été arrivé, comme sous un arbre. Le cycle de croissance des bulbes fera en sorte qu’ils seront en dormance durant la belle saison et n’auront donc pas besoin de lumière.

J’ai le plaisir de vous informer que la plupart des bulbes vendus à l’automne sont très tolérants au froid. Vous pouvez les planter partout au Québec, sauf dans le Grand Nord. Si vous doutez que votre jardin soit un peu à la limite du possible, disons Val-d’Or ou Normandin, ajoutez une bonne couche de paillis pour prévenir les soubresauts de température.

De quelle façon?

Radieuses, saisissez votre pelle et creusez un trou 3 fois plus profond que la hauteur du bulbe à planter. Toutefois, la tulipe est l’exception à la règle : si vous désirez que le bulbe vous soit fidèle année après année, plantez son bulbe de 20 à 30 cm de profondeur.

Si votre sol tend à être glaiseux, ajoutez-lui environ un tiers de compost à la terre prélevée.

Conseil d’ami, il est plus facile de creuser un gros trou pour plusieurs bulbes que plusieurs trous pour un seul bulbe. Pour un plus bel effet, je suggère 10 bulbes et plus par trou dans le cas des tulipes, des narcisses et des jacinthes puisque leurs bulbes sont plus gros.

Pour les crocus, muscaris, perce-neige, etc., je vous propose de planter entre 15 et 25 bulbes par trou puisque leurs bulbes – et les fleurs qui en sortiront – sont plus petits.

En général, placez la partie aplatie de vos bulbes vers le bas et la partie pointue vers le haut. Ce détail n’est pas évident pour certains bulbes qui ont un pourtour irrégulier. Dans ce cas, ne vous cassez pas la tête et plantez-les comme bon vous semble.

De l’engrais svp!

Pour un meilleur résultat, ajoutez un engrais biologique tout usage à dégagement lent au trou de plantation (en suivant bien sûr la dose recommandée par le fabricant!).
Si le sol a été perturbé, vous pouvez aussi ajouter une pincée de mycorhizes (des champignons bénéfiques) dans le fond de chaque trou.

Ensuite?

Ensuite, espacez les bulbes à environ 3 fois leur diamètre. Remplissez le trou avec la terre prélevée, tassez doucement et arrosez gaiement Si le cœur vous en dit, recouvrez l’emplacement de paillis, mais cette étape n’est pas obligatoire (sauf dans les régions très froides).

Pas de poudre d’os?

Que non! N’ajoutez jamais de poudre d’os (aussi appelée farine d’os ou os moulu), et ce, même si certaines jardineries répandent la rumeur qu’elle est bénéfique et utile. Ce produit tend à attirer la vermine et ne donne rien de plus à vos précieux bulbes, car elle se dissout trop lentement et contient trop peu de minéraux assimilables pour avoir un impact positif. L’engrais à dégagement lent donnera de bien meilleurs résultats.

Et c’est tout!

Voilà! Vos bulbes pousseront sous la neige (et ce n’est pas une blague!) pour préparer leur prochaine floraison. Dès que la neige aura fondu, ils sortiront et seront bientôt en fleurs. Magique! Vous n’aurez donc plus à vous en occuper, seulement à les admirer!

Chères Radieuses, puisque cet article était le dernier pour cette année, j’en profite pour vous dire que j’ai eu le plaisir de faire votre connaissance et de vous accompagner dans les différentes étapes de votre été!

Si vous avez envie de garder contact et de lire mes conseils quotidiennement, je vous invite à aimer ma page Facebook en cliquant ici : https://www.facebook.com/JardinierParesseux/?ref=br_rs

Ou bien de visiter mon blogue https://jardinierparesseux.com, que j’entretiens chaque jour, beau temps, mauvais temps!

Portez-vous bien,
Larry Hodgson, votre jardinier paresseux.

3 commentaires
  1. Oui oui, SVP monsieur le Jardinier! J’ai plein d’écureuils et de petits suisses! Que faire? En passant: j’adore vous lire, que ce soit ici ou dans vos merveilleux bouquins! Merci.

  2. Mes tulipes sont mangées au niveau de la tige à chaque année.
    Jen’ai Jamais le loisir de les voir fleurir. Est-ce que les chevreuils ou marmottes
    sont friants de ces feuillages et quoi faire pour les empêcher de déguster mes
    Plates-bandes printanières???
    Merci

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.