fbpx

Du vinaigre de cassonade contre la maladie de Lyme?

(Attention! Cet article peut provoquer des démangeaisons!)

Radieuses, le mois de mai est le mois des fleurs, du jardinage, du vin rosé sur le patio, des journées qui s’allongent, mais aussi, et il ne faut pas l’oublier, de la maladie de Lyme. C’est Raspberry Scientific Inc., une ambitieuse entreprise estrienne, qui l’a porté à notre attention.

D’autant plus qu’avec le beau temps, vous serez nombreuses à pratiquer des activités en plein air comme le golf, la randonnée, le camping ou le jardinage et que c’est surtout lors de ces moments à l’extérieur qu’il est possible d’entrer en contact avec les tiques porteuses de cette infection.

« Je lutte moi-même contre la maladie de Lyme depuis plus de 15 ans et j’ai fondé Raspberry Scientific pour répondre à un besoin grandissant de patients qui n’arrivent pas à obtenir un diagnostic satisfaisant, et ce, malgré des symptômes sévères et chroniques qui peuvent complètement ruiner leur vie », mentionne François-Olivier Mc Duff, PDG de l’entreprise.

François-Olivier Mc Duff, PDG de Raspberry Scientific

Grand amateur de randonnées pédestres, la vie de M. Mc Duff a basculé suivant l’apparition des premiers symptômes de la maladie de Lyme en 2005. « J’ai fait une excursion de quelques jours dans les Montagnes blanches au New Hampshire et, à mon retour, je croyais avoir attrapé une grosse grippe. Plusieurs semaines plus tard, mon état de santé s’est dégradé sans qu’aucun médecin ne puisse me dire pourquoi. Je n’ai jamais pu refaire de randonnée depuis », ajoute-t-il.

Une maladie en progression

La maladie de Lyme est une grave infection qui peut être transmise par la morsure de tiques à pattes noires lorsque celles-ci sont porteuses de la bactérie Borrelia burgdorferi.

Depuis 2011, on observe une inquiétante progression du nombre de cas de la maladie de Lyme dans notre belle province.

On mentionne que cette augmentation est due, en partie, au fait que nos hivers sont moins froids qu’auparavant. L’adoucissement des températures permettrait aux tiques de survivre et de se développer plus facilement.

L’équipe de Raspberry Scientific

Selon Heidi Larkin, scientifique en chef de l’entreprise Raspberry Scientific, le taux d’infection est en progression d’environ 25 % annuellement dans le nord-est de l’Amérique. « Ce qui est troublant, c’est qu’on estime que plus de 50 % des patients qui en sont atteints ne seront pas correctement diagnostiqués avec les tests de dépistage actuels. Le défi avec la maladie de Lyme est que l’infection par Borrelia semble disparaître après quelques semaines, tandis qu’on observe l’apparition de nombreuses autres co-infections qui ne sont pas considérées dans les tests de dépistage », rapporte-t-elle.

Ce qui est rassurant, c’est que Raspberry Scientific travaille présentement à développer et à commercialiser un nouveau test de dépistage qui permettrait, non seulement de détecter Borrelia, mais également plus de 25 co-infections associées à la maladie de Lyme en un peu moins de deux heures. Impressionnant, non?

Prévenir plutôt que guérir

Radieuses, vous pouvez prendre des mesures simples et efficaces pour vous protéger contre la maladie de Lyme, car si elle n’est pas détectée et traitée rapidement, elle peut causer de graves problèmes de santé.

Source : Page Facebook de Lym’itée

Les premiers symptômes

Les premiers symptômes de la maladie de Lyme apparaissent bien souvent de 3 à 30 jours après la piqûre d’une tique porteuse de la bactérie.

Le symptôme le plus courant est l’apparition d’une rougeur qui sera présente au moins 48 heures et qui s’étendra rapidement pour atteindre plus de 5 centimètres de diamètre. La rougeur peut être en forme d’anneau ou de cible au site de la piqûre. Cette rougeur s’agrandira de jour en jour, mais ne causera que très peu ou pas de douleur et de démangeaison. Soyez vigilantes, car une piqûre dans un endroit moins visible (par exemple le cuir chevelu) pourrait passer inaperçue.

Source : LA PRESSE CANADIENNE/AP-CENTERS FOR DISEASECONTROL, JAMES GATHANY

En somme, chères Radieuses, si vous voyez cette piqûre en forme de cible, vous devez consulter un médecin très rapidement puisque c’est un symptôme caractéristique de cette maladie.

La plupart des gens ressentent des symptômes semblables à ceux de la grippe peu de temps après la piqûre, tandis qu’un petit nombre peuvent présenter des symptômes plus graves, parfois des semaines après la piqûre.

Si vous vous aventurez dans des zones boisées ou des zones forestières dans les régions à risque, il serait important de :

  • Porter un pantalon et un chandail à manches longues de couleur pâle pour repérer les tiques plus facilement;
  • Mettre votre chemise dans votre pantalon et tirer vos chaussettes sur les jambes de votre pantalon;
  • Marcher dans des pistes ou des sentiers dégagés.

Après vos escapades, portez une attention particulière aux endroits favoris des tiques, soit :

  • la tête et les cheveux;
  • les oreilles et autour d’elles;
  • les aisselles;
  • autour de la poitrine;
  • le dos;
  • la taille;
  • le nombril;
  • l’aine;
  • les jambes et l’arrière des genoux;
  • entre les orteils.

Recherchez des bosses sur votre peau et voyez s’il y a de minuscules points noirs. Soyez attentives, car les tiques sont minuscules! N’oubliez pas de vérifier vos animaux de compagnie s’ils vous accompagnent à l’extérieur, car ceux-ci sont un important vecteur de transmission de la maladie de Lyme, particulièrement les chiens.

Un pas de plus vers un nouveau test de dépistage

« En cette fin de mois de la prévention de la maladie de Lyme, nous sommes très fiers d’annoncer la clôture d’une ronde de financement de 500 000 $ pour soutenir le développement de notre nouveau test de dépistage », annonce M. Mc Duff.

Ce financement marque une étape importante vers la commercialisation pour cette jeune entreprise scientifique qui subvient à ses obligations financières de façon plus qu’originale : « La recherche médicale coûte cher », explique Vincent Blouin, responsable des ventes de la Vinaigrerie Artisanale Mc Duff. « Nous avons donc créé un savoureux vinaigre à base de sucre de canne brut (l’ancêtre de la cassonade) dont les profits des ventes sont réinvestis à 100 % chez Raspberry Scientific ».

En plus de se gâter, les gens qui achètent nos produits viennent en aide aux gens atteints de la maladie de Lyme qui en ont grandement besoin. Nous acceptons aussi les dons pour encourager nos recherches », termine M. Blouin.

Disponibles en 4 saveurs, soit Original, Doux, Miel et Érable, les vinaigres de cassonade Mc Duff sont fabriqués à Sherbrooke et sont certifiés « Aliment préparé au Québec ».

Une belle et gourmande façon de supporter une entreprise innovante de chez nous, n’est-ce pas?

Pour acheter du vinaigre de cassonade Mc Duff :

En ligne : https://www.vinaigreriemcduff.ca/commander

En boutique près de chez vous : https://www.vinaigreriemcduff.ca/points-de-vente

Pour faire un don à Raspberry Scientific (pas de reçu d’impôts) :

http://raspberryscientific.com/fr/investors/

Pour plus d’informations sur Raspberry Scientific et/ou la Vinaigrerie Artisanale Mc Duff :

 

*Ce texte est présenté par Vinaigrerie artisanale Mc Duff.
Encore aucun commentaire

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié.

 

Et je reçois le top 5 de leurs articles les plus populaires

Recevez dans vos courriels, les conseils de nos collaborateurs vedettes et experts.

Isabelle Huot, Brigitte Poitras, Jean-François Plante, Danielle Ouimet, Jardinier paresseux...

Non merci.